Progresser grâce à Strava

Quel cycliste aujourd’hui ne connaît pas Strava ? Plus de 100 millions d’individus utilisent aujourd’hui cette application qui continue chaque jour d’additionner des nouveaux inscrits au même moment où vous cumulez des kilomètres. Fondée par deux copains de fac qui pratiquaient l’aviron à Harvard, l’appli s’est aussi imposée comme un coach individuel et un réseau social pour sportifs souhaitant mesurer l’évolution de leurs performances pour pouvoir progresser. Alors voyons voir ainsi comment est-il possible d’en optimiser l’usage ? 

Par Jean-François Tatard – Photos : ©3bikes.fr / DR

Derrière ce nom qui en suédois signifie « s’efforcer à faire quelque chose sans relâche », Strava est une véritable entreprise dont le siège social se situe à San Francisco en Californie. La start-up a ainsi augmenté ses revenus de façon significative ces dernières années en basculant dans un monde freemium. Et après une dernière levée de fonds de plus de 100 millions de dollars, l’équipe californienne cherche encore à accélérer sa croissance en devenant le partenaire des plus grands acteurs de l’événementiel sportif dans le monde. Mais nous particuliers, ou sportifs amateurs ou professionnels : comment mieux profiter de toutes ces fonctionnalités ? Comment utiliser cette application pour nous aider à progresser ? 

Cycliste avec compteur GPS
Le cycliste moderne est ultra connecté. Et souvent pour le meilleur.

Enregistrer ses sorties vélo

Grâce au partage des traces GPS enregistrées sur votre compteur et téléchargées sur l’application, votre parcours est présenté sous forme de carte et ceux qui vous suivent sur Strava peuvent ainsi s’en inspirer et vérifier votre activité que vous ne manquerez pas d’illustrer avec une photo. Mais ce qui va peut-être le plus vous aider à progresser et à vous motiver, ce sont les encouragements et les félicitations de vos amis qui peuvent commenter votre sortie.

Les traces téléchargées restent en mémoire sur le site et sont aussi transférables sur votre compteur. C’est extrêmement intéressant pour inspirer les copains qui débutent ou les autres qui découvrent la région où vous avez laissé votre trace. En deux clics, vous allez pouvoir retrouver un parcours en adéquation avec le kilométrage ou le dénivelé qui vous intéressent pour votre prochaine sortie.

Écrans de données Strava
L’application permet de consulter plusieurs types de données.

Motivation par les Kom

L’intérêt de Strava réside aussi dans le fait que le concept est très communautaire. Il n’y a pas que pour les cols du Tour de France où il existe des Kom ou Qom (comme King of Mountain ou Queen of Mountain, littéralement le roi ou la reine de la montagne). Que vous soyez à Tombouctou ou à Vladivostok, partout dans le monde, vous retrouverez des segments créés par les utilisateurs eux-mêmes. Ces portions de routes chronométrées donnent lieu à des classements que vous pouvez tenter d’améliorer. C’est un bon moyen de faire des rencontres. Qui est ce coureur que je ne connais pas et qui a battu mon Kom (mon record) ? Envoyez lui un message ! C’est peut-être un nouvel ami. En tous les cas, ça motive. Et ça permet de progresser. C’est comme les challenges que propose l’application : c’est toujours une motivation supplémentaire bonne à prendre.

Les segments ou Kom comme on les appelle sur Strava sont une source de motivation pour les cyclistes. Quand vous êtes à l’entraînement, vous pouvez tenter tenter de battre le meilleur temps des copains ou plus simplement le vôtre. En effet, vous pouvez vous tester régulièrement sur votre propre référence. Votre compteur/GPS enregistre vos temps de passage. Toutes vos données sont archivées, vous pouvez ainsi retrouver sur l’appli votre historique perso, et donc mesurer vos progrès. Vous pouvez analyser vos efforts. Vérifier l’évolution de votre puissance. L’évolution du temps. L’évolution de la vitesse. L’évolution de la fréquence cardiaque. Et s’il s’agit de vous comparer aux autres, vous pouvez aussi vous comparer à des gens de votre groupe d’âge. Ou encore de votre taille ou même de votre poids.

Un carnet analytique 

Strava c’est aussi un véritable carnet analytique. En effet, vous avez dans l’application tout l’historique de vos activités. Et vous pouvez ainsi disséquer tout un tas de statistiques. L’analyse peut ainsi être décomposée selon qu’il s’agisse de décrire la nature des données à analyser. Mais aussi explorer la relation entre les données. Croiser les courbes. Puissance et fréquence cardiaque par exemple. Vous pouvez même créer un modèle personnel pour synthétiser les relations entre ces mêmes données. Enfin vous pouvez vous servir de l’analyse comme un outil de prédiction pour dérouler des scénarios qui guideront les actions à venir. Ça vous donne aussi des tendances. Si vous êtes précis dans vos observations, ça vous permettra de repérer des schémas types qui fonctionnent. Ou à l’inverse de mieux représenter ce qui ne fonctionne pas du tout et qu’il faudra éviter.

Champs de données Strava
À la fin d’une sortie, vous pouvez analyser vos performances.

Identifier les points d’amélioration et consolider les points forts

Le premier apport de ces données est donc bien à envisager au niveau de la performance sportive en elle-même. Elle permet d’optimiser ses efforts pour un meilleur résultat. Et si c’est bien fait, l’analyse précise de ces données permet de corriger des petits détails qui au final permettent de faire la différence. Grâce à la collecte des données par Strava lors des compétitions ou des entrainements, on peut désormais mettre en lumière les points forts ou faiblesses (physiques, mentales, fatigue…), et ainsi adapter nos stratégies individuelles. Tout passe par ici par une personnalisation maximale afin d’optimiser la performance : à quelle fréquence d’entrainements serons-nous le plus performant en compétition ; quel attribut travailler en priorité pour s’améliorer dans tel ou tel domaine…

Anticiper des blessures et les potentiels 

La data permet aussi de prévenir et donc éviter les blessures. Nous sommes désormais nombreux à nous entraîner avec une multitudes de capteurs qui peuvent mesurer plus d’une centaine de données en temps réel. Toutes ces données rassemblées sur Strava permettent d’anticiper à partir de quelle charge ou intensité sportive on aura plus ou moins de risque de finir par se blesser, et ainsi adapter la charge de travail pour éviter cette blessure. Et pour aller toujours plus loin, aujourd’hui les futurs talents sont observés et étudiés dès leur plus jeune âge. L’objectif ultime est de découvrir en premier ces futurs cracks. En se basant sur l’évolution de sportifs ayant percé, ainsi que sur les compétitions de ces dernières années, des modèles mathématiques sont créés pour prédire l’évolution de ces jeunes, et ainsi ne pas se tromper quand il faudra miser sur tel ou tel jeune.

Logo Strava

Un outil accessible à tous

Au-delà du bénéfice de pouvoir archiver et consigner toutes nos activités ou encore de se créer un nouveau réseau communautaire, Strava est un outil fabuleux pour progresser. En effet, cet outil moderne et gratuit est un véritable allié de la performance. Si nombreux sont ceux qui auront d’interêt à jouer avec les fameux tronçons records pour se jauger, ou encore de regarder, par une analyse précises des données, où ils se situent par rapport au niveau de forme, ça permet aussi de découvrir des parcours et enfin de se comparer aussi aux élites et voir le chemin qu’il nous reste à parcourir…

Et désormais qui sont ceux parmi nos lecteurs encore non-inscrits sur Strava qui, avant la fin du printemps rentreront (enfin !) dans cette sympathique communauté et viendront donc goûter aux joies des Kudos et des Kom ?

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Coaching

Jean-François Tatard

  40 ans. Athlète multidisciplinaire, coach en vente et consultant sportif. Collaborateur à des sites spécialisés depuis 10 ans. Son histoire sportive commence quasiment aussi vite qu’il apprend à marcher. Le vélo et la course à pied sont vite devenus ses sujets de prédilection. Il y obtient des résultats de niveau national dans chacune de ces deux disciplines.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.