Cadres et pédaliers : comprendre les standards et les compatibilités des boîtiers de pédalier

Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les différents formats de boîtiers de pédalier, et les compatibilités associées. Au point que même les vélocistes s’y perdent parfois. Nous faisons ici le point pour vous aider à savoir quel modèle de boîtier de pédalier monter sur votre vélo.

Par Guillaume Judas – Photos : depositphotos.com / DR

Si votre pédalier tourne mal ou si vous ressentez des craquements à chaque coup de pédale, c’est qu’il est peut-être temps de changer votre boîtier de pédalier, l’ensemble qui reçoit les roulements. En fonction de la marque du vélo, du type de fabrication, des choix du constructeur ou du millésime, vous pouvez trouver différents standards de boîtier de pédalier, et tous ne sont évidemment pas compatibles entre eux.

vieux pédalier vélo
Il est peut-être temps de changer un peu plus que le boîtier de pédalier du vélo !

Du temps des cadres acier, on ne notait qu’un seul type de boîte de pédalier, avec un système à filetage sur tous les cadres. Deux types de filetage cohabitaient : le pas BSC (appelé également BSA) avec une largeur de boîte sur le cadre de 68 mm et un pas de vis de 34,8 x 1,06, et le pas italien avec une largeur de 70 mm et un pas de vis de 36 x 1,06. Pour le VTT, on trouvait plutôt des boîtes de 73 mm de large. Dans cette boîte de pédalier, filetée aux deux extrémités, on glissait des roulements à billes et on vissait des cuvettes pour maintenir le tout en place.

Pédalier vélo vintage
Sur les vélos anciens, on retrouve des boîtiers de pédalier avec les roulements sertis.

On retrouve déjà trois standards différents parmi ces boîtiers de pédalier. D’abord le boîtier à axe carré, aujourd’hui encore présent sur les vélos d’entrée de gamme, mais encore répandu jusqu’à la fin des années 90. C’est le système le plus fiable, mais pas le plus rigide. Puis est apparu le standard Isis, avec des fixations de manivelles cannelées afin d’améliorer la rigidité. Puis Shimano a également son propre standard, le Octalink là aussi à la fin des années 90, avec huit cannelures pour encore plus de rigidité. Ce sont des types de boîtiers que vous pouvez encore retrouver sur d’anciens vélos, et qui sont toujours disponibles en pièces de remplacement.

Boîtier de pédalier
Le système Isis apportait un plus en termes de rigidité par rapport aux axes carrés.

Après ces standards d’axes filetés, d’autres types de boîtiers sont apparus, surdimensionnés et compressés (BB 30). Depuis, les normes se multiplient, ce qui devient un véritable casse-tête pour les compatibilités, même si depuis quelques millésimes beaucoup de fabricants reviennent au traditionnel boîtier fileté (mais avec les roulements externes) pour une question de fiabilité et de facilité. C’est ce qui explique que certains vélos sont vendus avec un pédalier différent du reste du groupe de transmission. Heureusement, les équipementiers proposent des kits d’adaptation ou des déclinaisons de leurs modèles de pédaliers en fonction du type de boîtier du cadre. Subsistent quelques cas d’incompatibilité totale, mais dans tous les cas il faut le bon système avec la bonne boîte de pédalier.

En termes de poids, le système BB30 a un avantage certain sur le système à roulements externes. L’axe en aluminium est plus court et surdimensionné, et les roulements plus légers (sans support avec pas de vis). Du coup, on trouve de 40 à 100 g de différence entre les deux systèmes. Quelle que soit la solution envisagée, si on passe par un adaptateur, on rajoute entre 20 et 40 g environ au poids du cadre, ou du pédalier.

Comment savoir quel type de boîtier choisir ?

Le choix du boîtier de pédalier dépend d’abord du cadre sur lequel vous comptez le monter, et du standard choisi par le fabricant. Il faut ensuite vérifier que le pédalier que vous comptez installer corresponde au type de boîtier, avec adaptateur éventuellement. Dans un premier temps, observez la boîte de pédalier du vélo, près de la fixation des manivelles à l’axe de pédalier. Si vous voyez dépasser de chaque côté les cuvettes avec l’empreinte des ergots pour l’outil de serrage/desserrage, il s’agit d’un boîtier avec roulements externes. Sur les cuvettes, est alors indiqué le type de filetage (BSC ou Ita), ainsi que la largeur du boîtier. Si vous voyez une pièce fine en aluminium légèrement dépasser de la boîte de pédalier du cadre, ainsi qu’un gros boulon sur chaque manivelle, c’est qu’il s’agit d’un boîtier à axe serti, type carré, Isis ou Octalink. Le type de filetage est également indiqué sur la partie visible en aluminium. Enfin, si le cadre est lisse à l’intérieur et la cuvette avec le roulement est simplement emmanchée en force, il s’agit d’un boîtier de type BB30, BB386, Press Fit ou autre. Une mesure de la largeur de la boîte peut vous aider à vous y retrouver, mais le meilleur moyen d’éviter de se tromper de format reste de consulter la fiche technique du vélo.

Roulements externes

Ce standard est apparu en 2003 chez Shimano et conserve la préférence de la marque japonaise et de Campagnolo, quand Sram le propose en même temps que le standard BB30. Il s’agit de cuvettes intégrant les roulements qui se vissent sur la boîte de pédalier du cadre. Les roulements ne se glissent pas à l’intérieur du cadre mais sont situés juste avant le pas de vis, contre les manivelles, une fois l’axe de pédalier solidaire des manivelles inséré à l’intérieur du boîtier. Le diamètre d’axe est de 24 mm et les manivelles sont écartées de 90 mm. Avec des boitiers très spécifiques BSA30, on peut monter du BB30 «axe long» type Rotor par exemple. Chez Sram, l’axe fait 24 mm au niveau des plateaux, et 22 mm au niveau de la manivelle, pour ne pas écraser les roulements. Le montage s’effectue obligatoirement sur un cadre dont la boîte est filetée, en pas de vis BSC ou Italien. Système réputé pour sa fiabilité, mais pas le plus léger.

Boîtier de pédalier
Le système avec roulements externes est extrêmement fiable.

BB 30

Le nom BB désigne un système dont les roulements sont emmanchés en force dans le cadre et ne disposent donc pas de filetage. Le BB30 est le premier des standards intégrés. Le diamètre de l’axe de pédalier passe ici à 30 mm au lieu de 24 mm. Les manivelles ne sont écartées que de 68 mm. Leur partie centrale vient donc s’appliquer directement tout près de la boîte de pédalier, elle-même plus grosse pour y loger l’axe de 30 mm et les roulements qui conviennent. Les roulements sont glissés à l’intérieur du cadre, sur une portée qui se doit d’être parfaitement alignée et surfacée. Avec un système de cales, on règle le jeu des roulements en les compressant au moment du serrage des manivelles. Ce système est léger, rigide, mais les roulements sont relativement exposés.

BB 386 EVO

C’est un format que l’on retrouve sur de plus en plus de vélos, puisqu’il s’appuie sur une boîte de pédalier de 86 mm de large, mais pour des pédaliers avec un axe de 30 mm de diamètre. On peut aussi installer n’importe quel pédalier avec un axe de 24 mm, avec un adaptateur. On peut aussi monter un pédalier BB386 sur un cadre prévu pour BB30 avec adaptateur, ou monter un pédalier BB386 sur un cadre pourvu d’une boîte filetée, avec adaptateur également. Les compatibilités avec ce standard sont multiples. 

BB86 (et BB90)

Afin de gagner en rigidité et éventuellement en esthétisme, le BB86 désigne une boîte de pédalier de 86 mm de large (au lieu de 68 mm). On y loge des pédaliers avec un axe de 24 mm. Mais à la différence des boîtiers à roulements externes, des cuvettes comprenant les roulements sont insérées dans la boîte du cadre. Cela revient finalement au même qu’une boîte à roulements externes, sauf qu’ici les roulements sont cachés. On utilise des roulements de type Press Fit, disponibles chez la plupart des grands constructeurs. Les cuvettes plastiques internes peuvent se montrer fragiles au démontage. Il existe aussi le BB90 spécifique à la marque Trek, qui reprend le même principe, mais les portées de roulement sont intégrées à la boîte.

Boîtier de pédalier vélo
Le système Press Fit est assez pratique.

Press Fit 30

Le boîtier Press Fit 30 se loge au sein d’une boîte de pédalier surdimensionnée prévue pour recevoir un pédalier à axe BB30 mais on peut monter des pédaliers à axe de 24 mm avec un adaptateur. C’est une alternative aux roulements BB30, car ici les roulements ne se trouvent pas directement insérés dans le cadre, mais intégrés dans des coupelles en nylon ou en aluminium. Les roulements sont ainsi mieux protégés.

BB30a 

Un standard spécifique à Cannondale, avec en réalité un diamètre de 42 mm et une longueur de 73 mm, ce qui explique que les vélos de la marque ont été livrés, au moins pendant un temps, avec un pédalier maison. Néanmoins, on peut toujours mettre un pédalier BB30 à axe rallongé (de plus en plus commun) et une entretoise ajustable sur cette boîte de pédalier, ou encore du 386 EVO. Le système est particulièrement rigide.

BB65 

Le concept spécifique à Look pour ses 695 et 795 permet le montage d’un pédalier maison d’une seule pièce en carbone. Pour glisser la manivelle gauche et l’axe dans le cadre, il faut une ouverture de boîte très importante et des roulements adaptés. Look propose également un insert qui permet d’adapter un Press Fit 30, on peut ainsi monter tous types de pédaliers (BB30, BB386, Sram GXP, Shimano…). Le système est très rigide et léger, à condition d’utiliser le pédalier maison.

BB Right 

Le concept est un peu plus complexe, car la boîte de pédalier est décentrée et élargie de 11 mm du côté gauche pour optimiser les efforts sur le cadre. On y monte un pédalier avec un axe de 30 mm, mais comme la boîte fait 79 mm de large, tous les pédaliers ne passent pas. Chez Rotor ou FSA la compatibilité est totale, mais il est toujours possible d’adapter un pédalier classique avec un axe de 24 mm, en perdant une partie des avantages supposés du système.

BB OS Fit 

Chez Specialized pour les vélos d’anciennes générations, on a choisi un concept identique au BB86, mais avec du BB30 (axe de 30 mm). Les roulements sont donc insérés dans des cartouches plutôt que dans le cadre. Tous les pédaliers avec axe de 24 mm sont compatibles, mais nécessitent des adaptateurs spécifiques à chaque marque. Notons que tous les derniers Specialized sont désormais livrés avec des boîtes de pédalier pour roulements externes.

Les fabricants délaissent progressivement les roulements emmanchés en force dans le cadre.

Le meilleur standard ?

Si les fabricants de cadres choisissent un système, c’est pour gagner du poids, de la rigidité, de l’efficacité ou de la fiabilité selon leurs propres critères. Difficile de dire qu’un standard est meilleur qu’un autre. En revanche, mieux vaut s’équiper du pédalier recommandé plutôt que de passer par des adaptateurs, pour en bénéficier entièrement.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.