5400 km à vélo, de France au Cap Nord (Norvège) en hiver ! Un exploit en soutien à la recherche sur la sclérose en plaques

Seul, sans argent, Nathan Pigourier a parcouru 5400 km à vélo du sud de la France jusqu’au Cap Nord (Norvège) et a déclenché une vague de solidarité en soutien à la recherche sur la sclérose en plaques.

Source : CP

Contre la SEP, Nathan achève son défi extrême à vélo : retour en France samedi 26 février ! Après trois mois et demi de voyage, Nathan Pigourier, 29 ans, a atteint son but le 16 février après 5400 km à vélo : le Cap Nord, point le plus haut d’Europe, au-delà du cercle polaire. Un réel exploit sportif en cette période hivernale, mais aussi un exploit humanitaire puisqu’il a réussi à collecter plus de 55 000 € pour la recherche contre la sclérose en plaques, cette maladie neurologique qui touche 110 000 personnes en France et que l’on ne sait pas guérir.

Pour corser ce qui est déjà un véritable défi, il a voyagé sans dépenser d’argent en hébergement ni nourriture. À l’image des deux amis de l’émission Nus et culottés, il a provoqué les rencontres en sonnant aux portes chaque soir au hasard pour demander le gîte (ou au moins un bout de jardin pour planter sa tente) et le couvert.

Mercredi 16 février, cette aventure humaine exceptionnelle a atteint son but : le Cap Nord. Corps et mental ont été mis à rude épreuve, en particulier durant la deuxième quinzaine de janvier où les tempêtes de neige et de grêle se sont succédées. De mémoire de Norvégien : un des pires hivers des 15 dernières années… Et de mémoire de Norvégien aussi : on n’avait jamais vu personne faire ce trajet à vélo en hiver. Une folie qui a valu à Nathan le surnom de Crazy French man tout au long de son parcours en Norvège.

Un comité d’accueil fêtera le retour de Nathan à Laudun (Gard) le samedi 26 février à 12h, au boulodrome rue Montesquieu. La Collecte de fonds pour la fondation ARSEP reste ouverte et chacun peut par son don, adresser un signal de félicitations à Nathan et beaucoup d’espoir aux malades de SEP.

À propos de la SEP

La SEP touche 2,8 millions de personnes dans le monde dont 110 000 personnes en France. Ce sont 4 000 nouveaux cas par an, majoritairement des personnes de 25 à 35 ans. 500 enfants sont aussi touchés par cette maladie chronique qui les suivra toute leur vie (ils ont moins de 16 ans). C’est la première cause de handicap non traumatique chez les jeunes aujourd’hui, et elle touche trois fois plus de femmes que d’hommes avec aucun traitement pour la guérir.

À propos de la fondation ARSEP

Issue de l’ARSEP créée en 1969, la Fondation pour l’aide à la recherche sur la Sclérose en Plaques (ARSEP), née le 18 avril 2010, est la seule Fondation reconnue d’utilité publique se dévouant exclusivement à la recherche sur la Sclérose en Plaques. Elle a deux missions essentielles : financer les équipes de recherche qui étudient cette pathologie, informer et sensibiliser le public sur les avancées médicales, thérapeutiques et scientifiques.

Contact : Facebook ou Instagram @nathenrouelibre

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Mag

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.