Lancement de la Ligue des champions sur piste UCI

Un nouveau chapitre de l’histoire du cyclisme sur piste, destiné à élever le sport à un nouveau niveau de prestige, a été dévoilé aujourd’hui avec le lancement de l’UCI Track Champions League. Les détails de la nouvelle série innovante ont été annoncés via un événement numérique en direct, diffusé en duplex depuis Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris, et Bath, au Royaume-Uni.

Source : CP- Photos : Germain Hazard/DPPI

Le président de l’UCI David Lappartient, le président d’Eurosport & Discovery Global Sports Rights & Sports Marketing Solutions, Andrew Georgiou et François Ribeiro, responsable d’Eurosport Events, ont dévoilé tous les aspects de la série de courses de format court optimisée pour le grand public et les téléspectateurs. En mettant en vedette les coureurs les plus prestigieux au monde dans la discipline, la série s’appuie sur un calendrier de courses international condensé, une participation et des prix égaux entre les sexes, et un programme de diffusion mondial.

Cette compétition débutera le 6 novembre avec le premier des six événements internationaux. Elle apportera une nouvelle approche au format du cyclisme sur piste. Ce lancement s’inscrit dans le cadre d’un nouveau partenariat de huit ans entre l’instance dirigeante mondiale du cyclisme, l’Union Cycliste Internationale (UCI) et Discovery, aux côtés de son entreprise dédiée à la promotion d’événements Eurosport Events, dans le but de développer l’engagement autour du sport.

Le calendrier 2021 

Un programme de course condensé en six manches conçu pour donner au cyclisme sur piste une place claire dans le calendrier cycliste, une visibilité au-delà des championnats du monde et un engagement maximal des spectateurs :

1ere Manche – 6 novembre – Palma, Majorque
Velòdrom Illes Balears
Le site multisport de 5200 places a ouvert ses portes en 2007 et a accueilli les championnats du monde Piste UCI 2007.

2e manche – 20 novembre – St Quentin en Yvelines, France
Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines
Le Vélodrome National Français a ouvert ses portes en 2014 et a accueilli les championnats du monde Piste UCI en 2015 et les championnats d’Europe Piste UEC en 2016. Le vélodrome accueillera les épreuves de cyclisme sur piste des Jeux olympiques de Paris 2024.

3e manche – 27 novembre – Panevėžys, Lituanie
Cido Arena
Le multisport Cido Arena a ouvert ses portes en 2008 et est le seul vélodrome de norme olympique dans les États baltes. Le stade, d’une capacité de 4230 places, a accueilli les championnats d’Europe de cyclisme sur piste UEC 2012.

4e et 5e manche – 3-4 décembre – Londres, Royaume-Uni
Lee Valley VeloPark
Le Lee Valley VeloPark a été construit pour les Jeux olympiques de Londres 2012 et est réputé pour son design emblématique de toit incurvé. Outre les Jeux olympiques, le site a accueilli les championnats du monde Piste UCI en 2016 et la tentative réussie de Record de l’Heure UCI par Sir Bradley Wiggins en 2015.

6e journée – 11 décembre – Tel Aviv, Israël
Vélodrome national Sylvan Adams
Le tout nouveau site est le centre de cyclisme le plus avancé du Moyen-Orient, financé par Sylvan Adams dans le cadre de sa volonté de former des champions de cyclisme locaux en Israël. Le site accueillera les championnats du monde Piste Juniors UCI 2022.

Un format sportif unique

La Ligue des champions sur piste UCI est un format de championnat où chaque manche comportera le même programme de course. Les coureurs marquent des points au cours des six manches dans la catégorie Sprint ou Endurance. Chaque catégorie a deux types de courses différentes dans lesquelles les concurrents peuvent accumuler des points : les sprinteurs courront à la fois le sprint et le keirin tandis que les coureurs d’endurance courront à la fois l’élimination et le scratch. 18 coureurs s’affronteront dans chaque catégorie, soit au total 72 coureurs – hommes et femmes en nombre égal – pour participer à la première Ligue des champions sur piste UCI.

Les classements au sein de la Ligue des Champions Piste UCI seront déterminés par les points attribués aux coureurs à partir de leurs performances dans chaque course. Les points s’accumuleront dans un tableau de classement et le vainqueur général dans chacune des catégories sera le coureur avec le plus de points à la fin de la série. À la fin de chaque manche, les quatre leaders actuels de chaque catégorie (deux hommes, deux femmes) recevront le maillot de leader à porter lors de la prochaine épreuve.

Des prix ​​identiques pour les athlètes masculins et féminins

Les 36 coureurs masculins et 36 féminins en lice pour la victoire dans les catégories Sprint et Endurance de la Ligue seront motivés par plus de 500 000 € de prix. En outre, l’allocation des prix en argent sera égale pour les coureurs masculins et féminins dans le cadre de l’engagement de la Ligue en faveur de l’égalité des sexes dans le sport et conformément à la politique d’égalité des prix de l’UCI dans toutes ses épreuves.

Des prix en argent seront attribués pour les places 1 à 10 dans chaque course tout au long de la série, les gagnants recevant 1000 €. Le grand gagnant de chaque catégorie recevra également 25 000 €, avec des prix attribués pour chaque place au classement général.

Les coureurs fondateurs

Trois hommes et trois femmes, chacun à des étapes différentes de leur carrière professionnelle de cyclisme sur piste, ont été choisis comme “coureurs fondateurs” de la première Ligue des champions sur piste UCI : Ed Clancy (Royaume-Uni), Emma Hinze (Allemagne), Harrie Lavreysen (Pays-Bas), Mathilde Gros (France), Sebastián Mora (Espagne), Simona Krupeckaitė (Lituanie).

Les Fondateurs donneront vie à l’histoire humaine derrière l’événement dans la préparation et pendant la Ligue des Champions Piste UCI. Les fans pourront suivre le parcours de chaque athlète sur les chaînes de l’UCI Track Champions League et ses diffuseurs Eurosport et le Global Cycling Network (GCN), ainsi que sur les comptes de réseaux sociaux des coureurs.

Comme la Ligue se déroulera dans différents vélodromes à travers l’Europe, des coureurs ont été choisis pour représenter ces pays. Ils se sont qualifiés comme «wild cards» à la discrétion de la Ligue des Champions Piste UCI, tandis que d’autres coureurs seront invités à participer depuis leur classement mondial UCI et leurs performances aux Championnats du Monde UCI.

Diffusion mondiale

L’UCI Track Champions League bénéficiera d’une vaste stratégie de diffusion mondiale dans le but d’atteindre et d’impliquer autant de fans de cyclisme que possible. Les six manches de la course seront largement diffusées sur les chaînes appartenant à Discovery, notamment Eurosport, la télévision linéaire et le streaming ainsi que GCN + et les chaînes numériques GCN Racing.

Dans le cadre de l’ambition de la Ligue d’atteindre un public plus large pour le sport et d’attirer de nouveaux fans, des partenariats de distribution avec des diffuseurs de premier plan ont également été convenus. De plus amples détails sur les partenaires de diffusion seront annoncés dans les semaines à venir.

Author:

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.