TRIATHLON – Ironman Hawaï 2019 hommes : 3e titre et chrono record pour Jan Frodeno

L’Allemand Jan Frodeno a remporté cette nuit l’Ironman d’Hawaï, considéré comme le championnat du monde de la distance reine (3,8-180-42,195), et établi un nouveau temps record en 7h51’13 (précédent record 7h52’39). C’est sa 3e couronne après ses succès en 2015 et 2016. Il s’impose devant l’Américain Tim O’Donnell et son compatriote Sebastian Kienle. Le double tenant du titre, Patrick Lange, a abandonné durant la partie vélo. Seul Français en course, Cyril Viennot a pris la 19e place.

RÉSUMÉ DE LA COURSE

À l’issue des 3800 m de natation, neuf hommes ont pris le large. On retrouve en tête l’Australien Josh Amberger (47’28), suivi de l’Allemand Jan Frodeno (double vainqueur en 2015 et 2016), le Britannique Alistair Brownlee, le Danois Daniel Bakkegard, l’Américain Tim O’Donnell, les Allemands Maurice Clavel et Patrick Lange (double vainqueur en titre 2017 et 2018), l’Australien Braden Currie et le Suédois Jesper Svensson, tous en moins de 16 secondes.

Le reste de la troupe est pointé à plus de 3′ dont certains des meilleurs rouleurs : l’Allemand Sebastian Kienle +4:50, le Canadien Lionel Sanders +4:55, l’Australien Cameron Wurf +4:58 ou encore deux autres Allemands Boris Stein +6:48 et Andreas Dreitz +6:59.

À l’avant, Alistair Brownlee est le plus agressif, comme il l’a été il y a cinq semaines lors du championnat du monde Ironman 70.3 Nice où il a pris la 2e place , et prend une vingtaine de secondes d’avance après 14 km. Au km 23, l’Allemand Jan Frodeno a ramené tout le monde sur le Britannique et impose le rythme. Le double vainqueur en titre Patrick Lange est à 1’25 et les gros rouleurs se sont rapprochés : 3’38 pour Cameron Wurf, 3’41 pour Lionel Sanders et 3’43 pour Sebastian Kienle.

Après les 50 premiers kilomètres, cinq hommes s’échappent : Maurice Clavel, Josh Amberger, Tim O’Donnell, Jan Frodeno et Alistair Brownlee ont 2’52 d’avance sur Braden Currie et 3’05 sur Cameron Wurf 7e, 3’07 sur Sebastian Kienle 8e et 3’13 sur Lionel Sanders 11e. Quelques kilomètres plus loin, malheureusement dans un mauvais jour, Patrick Lange met pied à terre et abandonne son titre, vraisemblablement victime d’une poussée de fièvre la veille de course.

Au km 95, Josh Amberger a lâché une quarantaine de secondes sur ses compagnons de tête. Cameron Wurf se rapproche toujours à 2’21, suivi de Boris Stein à 2’23 et Sebastian Kienle à 2’25. Maurice Clavel est la victime suivante à sauter du groupe des leaders, laissant Frodeno, O’Donnell et Brownlee s’échapper.

Au km 141, le trio possède toujours 2’32 d’avance sur Wurf, Stein et Kienle. C’est le moment choisi par Jan Frodeno pour accélérer le rythme. Tim O’Donnell et Alistair Brownlee ne peuvent suivre et accusent respectivement 1’05 et 1’23 au km 167.

A T2, l’Allemand a creusé un écart impressionnant sur ces derniers kilomètres alors qu’Alistair Brownlee a pris un petit éclat :

1 – Jan Frodeno
2 – 2’19 Tim O’Donnell
3 – 3’45 Cameron Wurf
4 – 4’02 Sebastian Kienle
5 – 4’03 Boris Stein
6 – 4’07 Alistair Brownlee
7 – 4’09 Philipp Koutny
8 – 4’23 Kristian Hogenhaug
9 – 4’27 Lionel Sanders

Après 9 km de course à pied, Jan Frodeno semble très fort, seul en tête de course, et maintient les écarts avec ses poursuivants. Tim O’Donnell est à 2’25, Sebastian Kienle à 4’44, Alistair Brownlee à 4’54, Lionel Sanders à 5’20 et Cameron Wurf à 5’58. Au km 17, ces écarts continuent d’augmenter : l’Allemand à 3’08 sur O’Donnell, 5’12 sur Sebastien Kienle, 7’45 sur Alistair Brownlee.

Au km 28, Jan Frodeno est toujours l’homme fort du jour. Il compte désormais 4’15 et 6’57 sur Tim O’Donnell et Sebastian Kienle. A ce rythme, la route vers une 3e couronne semble toute tracée.

D’autant plus qu’au 35e km, rien n’arrête l’Allemand. À moins d’une fringale, il court vers la victoire avec 6’43 sur Tim O’Donnell et 9’17 sur Sebastian Kienle.

Intouchable aujourd’hui, Jan Frodeno remporte sa 3e couronne à Kona et s’impose en 7h51’13 (47:31 swim / 4:16:03 bike / 2:42:43 run), nouveau record de l’épreuve. Il devance l’Américain Tim O’Donnell de 8’26 et un autre Allemand, Sebastian Kienle, de 10’51. Seul Français en course, Cyril Viennot termine 19e à 32’40.

RETROUVEZ LES RÉSULTATS COMPLETS ICI

Pierre-Maxime Branche

Pierre-Maxime Branche

- 36 ans. - Journaliste professionnel depuis 2004 en presse sport spécialisée et information générale. - Pratiques sportives actuelles : triathlon & fitness. - Instagram : pierre_maxime_branche - Strava : La Fusée Parisienne

Vous aimerez peut-être :

Un commentaire sur “TRIATHLON – Ironman Hawaï 2019 hommes : 3e titre et chrono record pour Jan Frodeno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :