TRIATHLON – GP FFTRI Muret (H) : victoire individuelle de Léo Bergère, mais Poissy affirme sa supériorité

Après Dunkerque, la 3e étape du Grand Prix de la Fédération Française de Triathlon 2019 se déroulait à Muret, en Haute-Garonne, sur une épreuve transformée en duathlon (5-20-2,5) en raison d’un courant trop fort.

Lors de la seconde course à pied, Léo Bergère (Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon), en grande forme alors qu’il vient de remporter le titre de champion du monde de relais mixte il y a 3 semaines et qu’il se prépare à décoller pour le Test Event de Tokyo dans quelques jours, accélère dans le groupe de tête. L’homme fort du moment ne faiblit pas et gagne son 2e Grand Prix d’affilée après celui de Dunkerque. Nathan Grayel (Tricastin Triathlon Club) prend la 2ème place après une belle course, Luke Willian (Les Sables Vendée Triathlon) monte sur la 3e marche du podium.

Poissy Triathlon, grâce à Dorian Coninx 6e, Antoine Duval 12e et Aurélien Raphaël 14e, parvient tout de même à prendre la victoire par équipe devant le Triathlon Club Liévin et Les Sables Vendée Triathlon.

Au général provisoire, Poissy conforte sa place de leader avec 10 points d’avance sur Les Sables Vendée Triathlon. Le Triathlon Club Liévin prend la 3ème place avec 6 points d’avance sur Montpellier Triathlon désormais 4ème.

Podium individuel
1. Léo BERGÈRE (Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon)
2. Nathan GRAYEL (Tricastin Triathlon Club)
3. Luke WILLIAN (Les Sables Vendée Triathlon)

Podium étape – clubs
1. POISSY TRIATHLON
2. TRIATHLON CLUB LIÉVIN
3. LES SABLES VENDÉE TRIATHLON

Classement provisoire – clubs
1. POISSY TRIATHLON – 60 pts
2. LES SABLES VENDÉE TRIATHLON – 50 pts
3. TRIATHLON CLUB LIÉVIN – 48 pts

Pierre-Maxime Branche

Pierre-Maxime Branche

- 36 ans. - Journaliste professionnel depuis 2004 en presse sport spécialisée et information générale. - Pratiques sportives actuelles : triathlon & fitness. - Instagram : pierre_maxime_branche - Strava : La Fusée Parisienne

Vous aimerez peut-être :

Un commentaire sur “TRIATHLON – GP FFTRI Muret (H) : victoire individuelle de Léo Bergère, mais Poissy affirme sa supériorité

  1. C’est inadmissible de voir un coureur respirer toute une course, les gaz d’échappement d’une putain de caméra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :