Test des roues Shimano 105 carbone C32 (WH-RS710)

Avec l’introduction de la technologie Di2 et l’apport d’un douzième pignon sur la série R7100 présentée en 2022, la famille de composants Shimano 105 est nettement montée en gamme. C’est aussi le cas pour les roues du même nom, proposées en deux versions de 46 ou de 32 mm de haut, et vendues à un prix relativement abordable pour des roues en carbone. Sur la route, les roues Shimano 105 C32 confirment leur polyvalence et leur accessibilité.

Par Guillaume Judas – Photos : ©3bikes.fr

Les jantes de 32 mm de hauteur sont polyvalentes.

Avec un poids de 1580 g la paire (vérifié) et un prix de vente inférieur à 1200 €, les roues Shimano 105 (nom de code WH-RS710) ici dans la version C32 sont extrêmement bien placées face à la concurrence pour des roues avec des jantes en carbone. Il est vrai que grâce au freinage à disque, on a pu voir arriver sur le marché des roues avec jantes en carbone plus accessibles que par le passé. L’absence de surface de freinage sur les jantes permet de retirer une opération assez coûteuse au moment de la fabrication, et cela se répercute sur les prix globaux des roues de milieu de gamme, qui ne suivent pas tout à fait la tendance de hausse excessive du matériel pour le vélo observée ces dernières années. Certains rétorqueront que les roues à l’essai ne sont « que » de niveau 105, mais c’est évidemment sans compter la montée en gamme générale de la transmission 105, qui bénéficie désormais de 12 vitesses et du Di2, et d’un freinage proche des deux groupes les plus huppés chez Shimano, les Dura-Ace et Ultegra. Les nouvelles roues 105 sont donc de la même veine que le groupe du même nom, et s’inscrivent aujourd’hui dans la lignée des roues Ultegra et des roues Dura-Ace, en troisième position dans la gamme du constructeur japonais.

Les roues 105 arrivent en troisième position dans la gamme Shimano, et elles sont loin d’être des modèles bas de gamme.

Pour pneu avec ou sans chambre à air

Les roues Shimano WH-RS710 sont ici équipées de jantes avec un profil de 32 mm pour le confort et la polyvalence. Mais elles sont aussi disponibles en 46 mm pour ceux qui recherchent plus de rigidité ou d’aérodynamisme, et surtout il est possible de les acquérir à l’unité, ce qui peut permettre par exemple de mixer une roue avant en 32 et une roue arrière en 46 pour un bon compromis entre rendement et maniabilité.

Les jantes sont particulièrement larges, et bénéficient d’un profil qui favorise la maniabilité.

Les hauteurs de 32 et 46 mm démontrent qu’il ne s’agit pas exactement des mêmes jantes que sur les roues Ultegra et Dura-Ace (en 36, 50 et 60 mm), mais la forme et les caractéristiques principales des jantes haut de gamme sont préservées. Les jantes sont entièrement en carbone et sont compatibles avec les pneus à chambre et/ou Tubeless, et elles disposent d’une largeur entre crochets de 21 mm (28 mm extérieur), ce qui les rend compatibles avec des pneus à partir de 25 mm de section. Elles peuvent être montées avec des pneus de bien plus grosse section (pour une une utilisation off-road par exemple). Avec des pneus Specialized de 700×28, la section réelle mesurée est de 30 mm, ce qui offre un bon compromis en termes de confort et d’adhérence sous des conditions hivernales, même si ce montage est un peu moins réactif sur la route qu’avec des pneus moins larges. Pour l’anecdote, le montage des pneus n’a pas posé le moindre problème ni nécessité le moindre outil.

Sur les roues 105, un pneu de 28 mesure un bon 30 mm de largeur en réalité, mais les flancs sont parfaitement dans la continuité de la jante.

Les jantes reprennent le profil nommé D2 par la marque japonaise, avec un design censé garantir un comportement optimal quel que soit l’angle du vent dans les conditions réelles d’utilisation. Shimano met également en avant l’augmentation de rigidité latérale de la roue induite par ce profil, ainsi qu’une amélioration de la stabilité directionnelle. Si tout ceci reste avant tout théorique, force est de constater que ce profil de 32 mm avec cette largeur de jante assez importante et sa forme globale rendent les roues Shimano 105 particulièrement maniables, mais toujours assez neutres sur les parties roulantes. Elles n’offrent pas l’inertie « entrainante » des roues avec un profil plus important une fois lancée à bon train, mais on ne les sent pas non plus buter face au vent ou au-delà de 40 km/h comme c’est souvent le cas avec des jantes plates ou à très faible profil.

Le freinage à disque permet aux constructeurs de proposer des jantes en carbone plus accessibles qu’avec un freinage à patins.

Du côté des moyeux, on retrouve du classique chez Shimano avec des roulements à cuvettes et à cônes et des joints toriques internes pour la durabilité et un entretien facilité. Le corps de cassette est compatible 11 et 12 vitesses, et la fixation des disques s’effectue avec le standard Center Lock. Ce n’est pas sur les moyeux de niveau 105 qu’on gagne le plus de poids avec ces roues, mais il y a ici peu d’influence sur l’inertie, et ce léger embonpoint par rapport à des moyeux Dura-Ace est peu sensible sur la route. Du côté de la fluidité des roulements, il n’y a rien à dire après environ 1000 km effectués sous des conditions hivernales assez humides : les roulements tournent comme au premier jour, sans accrocher lorsqu’on les tourne à la main, ce qui n’est pas forcément le cas sur certains modèles concurrents, même plus haut de gamme.

Les rayons elliptiques et profilés sont rares à ce niveau de prix.

Pour finir, les roues sont montées avec 24 rayons profilés à l’avant et à l’arrière qui n’appellent aucune critique quant à leur apparente solidité. Le poids vérifié de 1580 g est un peu supérieur aux 1504 g annoncés, mais reste tout de même performant pour une paire de roues à ce tarif.

Sur la route

Par rapport à des roues à jantes plus hautes, les 105 C32 se distinguent surtout par leur maniabilité, et par leur stabilité malgré les rafales de vent latérales. La conduite du vélo est ainsi beaucoup plus reposante, quelles que soient les conditions. Une caractéristique essentielle pour beaucoup de pratiquants, peu à l’aise – et parfois à juste titre – avec des roues hautes qui raidissent le comportement du vélo et le rendent beaucoup plus sensible à piloter.

Les disques s’installent grâce au système Center Lock.

Les roues 105 en C32 sont ainsi particulièrement polyvalentes, grâce à leur profil et au faible poids des jantes qui offre une bonne nervosité, même si celle-ci pourrait être exacerbée avec des pneus plus fins, et plus légers. Ce comportement est particulièrement appréciable à basse vitesse, dans une bosse avec du pourcentage, ou au cours de franches relances. La rigidité du montage est largement suffisante pour prendre le relai lorsqu’il faut poursuivre l’effort et produire des watts. Nous n’avons jamais eu la sensation que les roues se tordaient ou se désunissaient par rapport au cadre lors des poussées violentes en danseuse, ou lors des passages en force sur de petits raidars.

Même avec leur profil raisonnable, les roues 105 bénéficient de petits trous pour évacuer l’excès d’humidité.

Le confort dépend avant tout de la section des pneumatiques et de leur pression de gonflage. Grâce à une largeur interne de 21 mm, les roues 105 acceptent les gros pneus, qui peuvent être ainsi plus « ouverts » sur la jante pour conserver un comportement cohérent en évitant un ballon trop important. Au-delà des pneus, les roues ne semblent jamais excessivement cassantes longitudinalement, et nous paraissent appropriées pour de longues distances, voire pour une pratique gravel sur des chemins caillouteux.

Sur les parties roulantes, le profil de 32 mm est bien sûr moins aérodynamique qu’avec des jantes plus hautes. Reste que sur les parcours habituels, la différence est peu sensible au regard de la vitesse moyenne. Et que le léger désavantage ressenti par rapport à des roues hautes dans certaines conditions est sans doute compensé par l’augmentation de confiance induite par un profil plus accessible.

Ces nouvelles roues Shimano 105 sont une très belle surprise.

Notre avis sur les roues Shimano 105 C32

Vendues à un prix public de moins de 1200 € (parfois moins sur certains sites), les nouvelles roues 105 permettent d’améliorer nettement le comportement d’un vélo d’entrée ou de milieu de gamme, grâce à leurs excellentes jantes en carbone qui offrent légèreté, stabilité et solidité. Les moyeux semblent quant à eux assurer la fiabilité nécessaire pour profiter longtemps de ces roues accessibles et polyvalentes qui brillent ici pour leur facilité de conduite, avec leur profil de de 32 mm.

Les roues SHIMANO 105 C32 (WH-RS710) en bref…

Note : *****

Les + : facilité de conduite, stabilité, finition, rapport poids/prix, possibilité d’acheter les roues à l’unité
Les – : comportement neutre sur le plat

Jantes : profilées full carbone – Profil jante : Shimano D2, 32 mm – Largeur jante : 21 mm intérieur, 28 mm extérieur – Compatibilité : Tubeless et Tubetype – Pneumatiques : à partir de 25 mm – Cassette : Shimano 11-12 vitesses – Axes traversant : 12×100 avant et 12×142 mm arrière – Freinage disque : Center Lock – Rayons : 24 avanrt et arrière, profilés. Poids : 1580 g la paire (avec valves tubeless) – Prix : 1199,99 € la paire – Contact : bike.shimano.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matériel

Guillaume Judas

  - 52 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

2 commentaires sur “Test des roues Shimano 105 carbone C32 (WH-RS710)

    1. Bonjour,
      La nervosité dépend du poids des jantes et de la rigidité du montage. Avec les 105, c’est quand même bien placé à ce niveau-là. Pour le poids, pas sûr qu’on trouve plus léger à ce prix-là, sauf peut-être avec du montage artisanal (et encore). De plus, le prix indiqué est un prix public annoncé, mais nous avons déjà vu les roues en vente à 1000 € sur des sites bien connus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.