Test du boîtier de pédalier CyclingCeramic

Le boîtier de pédalier est souvent négligé, parce que c’est une pièce qui ne se voit pas, ou presque. Comme la plupart des roulements sur le vélo d’ailleurs. Pourtant, un système à faible friction apporte un gain en termes de performances et de durabilité. C’est le cas du boîtier de pédalier CyclingCeramic, qui présente en plus l’avantage d’être proposé sous de multiples versions, pour convenir à toutes les associations cadre/pédalier existantes.

Par Guillaume Judas – Photos : ©3bikes.fr / DR

Depuis dix ans, l’entreprise française CyclingCeramic propose des boîtiers de pédalier, des roulements de roues, des galets de dérailleur avec des roulements céramiques, et depuis quelques années des chapes surdimensionnées et des chaînes « préparées » dans le but de limiter au maximum toutes les frictions sur un vélo. Histoire d’aller chercher les derniers watts qui font la différence entre la première et la deuxième place.

Combien de watts ? Difficile à dire précisément, même si en 2016 CyclingCeramic a soumis ses roulements à des tests réalisés par le fameux laboratoire Friction Facts (racheté par la marque danoise CeramicSpeed depuis). Par rapport à des roulements standards (du type qui sont livrés avec les accessoires d’origine), les roulements de roues permettraient de gagner aux environ de 3 watts, les roulements de pédalier permettraient de gagner environ 0,5 watt et les galets également 0,5 watt. C’est peu, mais suffisant pour ceux qui sont à la recherche de la performance ultime, surtout quand on sait que ce type de montage présente aussi des avantages en termes de longévité. La marque française affirme ainsi que ses roulements seraient 4 à 5 fois plus durables que des roulements standards en acier.

Quels que soient le cadre et le pédalier, tous les montages sont possibles avec les boîtiers CyclingCeramic.

Ajoutons à cela l’offre de CyclingCeramic, très étendue en matière de compatibilité entre cadre et pédalier. La marque ne propose pas moins de 40 références, à chaque fois avec une finition anodisée noire ou rouge. Quel que soit votre cadre et quel que soit le pédalier que vous souhaitez monter dessus, il est quasiment impossible de ne pas trouver le bon boîtier chez CyclingCeramic, et tous sont approximativement proposés au tarif unique de 185 €.

=> VOIR AUSSI : Cadres et pédaliers – comprendre les standards et les compatibilités des boîtiers de pédalier

Des gains marginaux de plus en plus présents chez les pros

Les roulements céramiques sont aujourd’hui considérés comme de possibles gains marginaux par la plupart des équipes professionnelles ou triathlètes de haut niveau, mais indispensables pour faire la différence ou accrocher le peloton de tête pour le jour J. Ainsi, nombreuses sont les équipes qui achètent elles-mêmes boîtiers de pédalier, roulements de roues ou chapes de dérailleur surdimensionnées (qui améliorent également le rendement grâce à un meilleur enroulement de la chaîne) auprès de trois ou quatre fabricants reconnus à travers le monde pour la qualité et la durabilité de leurs produits. Quelques années après avoir officiellement équipé le Team suisse IAM Cycling, CyclingCeramic continue de faire partie des marques de référence dans le domaine.

Les roulements CyclingCeramic

L’avantage des billes céramiques par rapport à des billes en acier concerne leur extrême dureté, leur aspect lisse et leur légèreté. Il existe plusieurs niveaux de finition pour les billes céramiques, avec plus ou moins de tolérance concernant leur perfection. Les billes de Grade 3 en Nitride de Silicium sont les plus lisses, et ce sont celles qui sont exclusivement utilisées par CyclingCeramic (fabriquées aux États-Unis). Ce type de bille use rapidement les bagues en acier sur lesquelles elles sont montées, et il faut donc soit utiliser des bagues céramiques très onéreuses, soit des bagues en acier avec un traitement spécial, comme le revêtement à dureté extrême utilisé par la marque française. CyclingCeramic ajoute à ses roulements des cages en polyamide pour le gain de poids, des joints spécifiques pour garantir l’étanchéité et la durabilité, ainsi qu’une graisse spéciale.

Le soin particulier dans le choix des matériaux et des processus de fabrication de CyclingCeramic explique certaines différences de prix avec d’autres roulements dits « céramiques », en provenance de Chine et vendus pas chers.

Les coupelles de boîtier en aluminium 7075 sont usinées en France dans les ateliers de la marque avec une précision de 0,03 micron, pour recevoir les roulements dans des conditions d’ajustement précises, et éviter la compression des roulements. Cette précision correspond aux normes ISO 2768 propre à l’industrie Aéronautique Européenne. Les roulements sont ensuite montés dans le boîtier de pédalier avec une presse dans un environnement dépourvu de contaminations.

Lors du montage dans le cadre, on s’aperçoit rapidement du niveau de la qualité de fabrication du boîtier.

Un soin particulier dans le choix des matériaux et des processus de fabrication qui explique certaines différences de prix avec d’autres roulements dits « céramiques », en provenance de Chine et vendus pas chers, mais qui n’utilisent ni le type de bille ni le type de conception de la marque française.

Une fluidité incomparable avec des roulements classiques

Choisi pour remplacer un boîtier acier classique sur un cadre Factor au format BBRight (comme Cervélo), le boîtier CyclingCeramic s’affiche à 99 g sur la balance, contre 115 g pour le boîtier d’origine.

Le boîtier CyclingCeramic est plus léger que le boîtier d’origine avec des roulements en acier.

Lors du montage, on se rend compte très rapidement de la fluidité sans pareille de ce type de boîtier par rapport à un système plus classique.

Évidemment, une fois en charge avec la deuxième manivelle, la chaîne et des galets de dérailleur classiques, cette souplesse en rotation est moins visible. Cependant, sur la route, on note d’emblée un léger mieux, d’autant plus sensible que le pédalage s’effectue à haute cadence. En roulant à vitesse soutenue avec le petit plateau, on sent moins de frottement que précédemment, même s’il y a forcément un petit effet placebo. Précisons également que notre autre vélo dispose d’un boîtier de pédalier avec des roulements céramiques, et que de ce fait nous sommes assez habitués à ce type de produit.

Reste qu’après 2000 km effectués sous des conditions hivernales, rien n’a bougé sur le Factor, et malgré quelques lavages au jet de haute pression. On ne constate aucun jeu au niveau du boîtier. En sortant la chaîne des plateaux, on peut voir que le pédalier tourne toujours aussi librement. Ni bruit, ni craquement, malgré un système BBRight imparfait qui génère parfois quelques soucis dans certains cadres. Notons que le boîtier est livré avec une seringue pré-remplie de graisse spécifique bleue, et qu’il serait temps d’en appliquer un peu sur les roulements pour les protéger encore de l’humidité.

Alors il faudrait sans doute un test de bien plus longue durée pour vérifier la durabilité revendiquée des roulements CyclingCeramic. Et le gain réel de rendement d’un demi watt par rapport à un boîtier classique grâce à une plus faible friction des roulements céramiques est sans doute trop faible pour que ce soit un réel argument pour la plupart des utilisateurs potentiels. Restent cette sensation de fluidité bien présente et le nombre très important d’options pour les boîtiers CyclingCeramic, qui sont des atouts indiscutables, d’autant plus que le tarif de 185 € est à comparer avec les 50 à 60 € réclamés déjà pour un boîtier standard en acier (selon les marques et les formats). Si la fiabilité se confirme à long terme, ça peut valoir sérieusement le coup.

Le boîtier de pédalier CYCLINGCERAMIC en bref…

Note : *****

Les + : fluidité, poids, qualité de fabrication, finition, durabilité revendiquée, tarif par rapport à d’autres boîtiers céramiques, fabrication française
Les – : un gain limité à un demi watt environ par rapport à des roulements standards

Boîtier de pédalier BBright Sram GXP, avec roulements céramiques – Billes céramiques de Grade 3 en Nitride de Silicium – Cages en polyamide – Coupelles en aluminium 7075 – Deux couleurs – Poids : 99 g – Prix : 185 € – Contact : cyclingceramic.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matériel

Guillaume Judas

  - 53 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

13 commentaires sur “Test du boîtier de pédalier CyclingCeramic

  1. La gamme s’est bien étoffée en 2022 avec des boitiers très spécifiques, propres à certains fabricants de cadres, je pense au T47A. Le DUB est aussi disponible pour tous les types de cadres.
    En chapes, les Campa son arrivées fin 2022 en 11 et 12v.

    Les gains sur les boitiers sont parfois plus importants sur certaines références, je pense au 41/30, qui est une pièce très compliquée à fabriquer et qui requiert des composants de grande précision, ce qui est rarement le cas en acier.
    Les gains sur les chapes sont aussi variables, et quand on upgrade un dérailleur Sram Red, le gap est moyen, car les galets d’origine sont déjà céramique, donc on ne bénéficie que de la qualité d’enroulement des grands galets. La meilleure optimisation performance/prix de chape, c’est Ultegra et Sram Force.

    Sinon les roulements de roues, c’est difficile de voir une amélioration à 30kmh, mais dans une descente à 60kmh, c’est assez net. C’est un bon choix de prendre des roues moyen de gamme et de les tuner avec des roulements céramique.

    L’entretien des boitiers, pour ceux qui sont en Speedplay, c’est pareil, quand vous graissez vos pédaler, graissez votre boitier, et la durée de vie n’est sera que plus longue.

  2. C’est beau d’avoir des gains de moins d’un watt mais franchement, même pour quelqu’un qui fait 10000 km par an donc d’un bon niveau, quel intérêt ?
    OK c’est plus durable mais bon…

  3. Ouais ça sent la grosse arnaque marketing encore ce truc. Sur un vélo, il faut pédaler et c’est tout ! Le reste c’est du pignolage !!!

    1. L’avantage des roulements céramiques se ressent vraiment quand tout le vélo est équipé (avec galets, roulements de roues, et boîtier). Là on peut atteindre 5 à 7 watts de gains. Et quand on fait de la compétition, ou qu’on s’entraine dur pour un objectif, on sait bien que 5 à 7 watts ce n’est pas négligeable.

  4. Moi je trouve du roulement céramique sur aliexpress pour 4 fois moins cher. Pourquoi s’embêter à mettre plus de 150 € dans un boîtier ?

  5. Roger => J’en ai acheté direct en chine, c’est de la grosse m*rde. Après 1000 km ça ne tournait plus du tout. Je préfère encore les roulements Shimano ou Sram d’origine.

  6. Je n’ai pas essayé encore le boîtier, mais j’ai une chape surdimensionnée de chez Cyclingceramic et franchement je suis super content. Ça roule super bien et c’est vraiment fluide. Après je peux comprendre que tout le monde ne soit pas intéressé mais moi j’adore.

  7. Le roulements ceramic moi je trouve que ça change vraiment le vélo. Les watts j’en sais rien mais la sensation de plaisir est vraiment la. Je regrette pas mon investissement

  8. Vu le prix, je me pose vraiment la question d’investir dans ce genre de truc. A votre avis est-ce que ça vaut vraiment le coup ou des roulements d’origine font assez bien le boulot ?

    1. Il est certain que si vous avez 10 kg de trop et que vous roulez 2000 km/an, ça n’est pas vraiment payant de gagner 3/4 watts en tout. Sauf si vous vous voulez vous faire plaisir.
      Mais si vous vous entraînez dur et que vous optimisez tout (vélo, entraînement, nutrition) alors ce sont des gains à ne pas négliger.

  9. J’ai mis des roulements céramiques sur mon vélo principal (boitier chape roues) et je trouve que pour les sensations c’est top, mais il faut être honnête je ne peux pas affirmer avec certitude que ça apporte un vrai gain sur la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.