L’année sportive de Strava en chiffres

Comme chaque année, le réseau social Strava aux 100 millions d’utilisateurs à travers le monde dévoile les données édifiantes de la pratique du sport et se fait observatoire des tendances en matière d’activité physique. Largement propulsé par le commuting (trajets domicile-travail), le vélo gagne des parts de voix, majoritairement sur les disciplines qui se pratiquent  hors des sentiers battus. Dans le monde entier, le VTTAE (VTT à assistance électrique) est le grand gagnant d’une tendance qui se confirme en 2022.

La part des cyclistes sur Strava qui pratiquent le vélo électrique a augmenté de 26 % cette année.16 % des trajets en e-bike sont des trajets domicile-travail, contre 12 % pour les trajets en vélo musculaire (30,4 % de plus). 23 % des trajets en VAE se font sur des sentiers (contre 12 % des trajets en vélos musculaires). Aussi, le nombre de sorties effectuées par des athlètes féminines françaises a augmenté 1,9 fois plus vite que celui des trajets effectués par des athlètes masculins.

Qu’ils soient motivés par l’envie d’explorer, de découvrir de grands espaces ou par un besoin d’aventure, 52 % des athlètes Strava à travers le monde ont téléchargé une activité outdoor en 2022, toutes activités confondues. Ces activités outdoor sont 55 % plus susceptibles d’être pratiquées en groupe. 

Ensemble, on va plus loin

Cet adage se vérifie plus que jamais sur Strava en 2022. Sortir en groupe permet d’enregistrer des sorties deux fois plus longues en durée et en distance qu’une sortie solo. Cela se vérifie de manière très nette chez les femmes, pour qui Strava enregistre des durées 134 % plus élevées et des distances 180 % plus longues. Du côté des hommes, le constat est le même, avec des durées 85 % plus élevées et des distances 101 % plus longues.

En groupe de trois ou plus, les chiffres sont encore supérieurs. En France, Strava enregistre des activités d’une durée 131 % plus longue et d’une distance 170 % supérieure lors d’une sortie effectuée en compagnie de 3 personnes ou plus. Les hommes ont également roulé plus vite en groupe que seuls, ce qui n’est guère surprenant quand on pense aux échappées des pelotons professionnels, ou à cet ami qui accélère le rythme pour être le premier arrivé à la pancarte.

Au cœur de l’hiver, au mois de janvier 2022, les cyclistes qui ont ajouté des activités de groupe sur Strava avaient 87 % de temps d’activité supplémentaire au compteur par rapport à ceux qui avaient roulé en solo.

Le VTTAE met tout le monde d’accord

Le VTT électrique fait de plus en plus d’adeptes, l’assistance électrique permettant à minima de se familiariser à l’univers du 2 roues et, pour certains, de s’attaquer à des terrains difficiles qu’ils n’auraient pas abordés sans l’assistance.

Sur Strava, le pourcentage de cyclistes ayant enregistré des sorties à vélo électrique a augmenté de 26 % cette année. Cette augmentation s’observe surtout chez les athlètes plus âgés, beaucoup plus susceptibles que les jeunes d’utiliser des vélos électriques. De même, l’adoption de cette nouvelle technologie d’assistance électrique est beaucoup plus élevée dans certains pays. Statistiquement, les cyclistes plus âgés décident plus souvent de passer à l’assistance électrique.

Explorer, toujours plus loin

Les cyclistes n’ont pas rechigné à faire des sorties longues. À l’instar de l’objectif emblématique du marathon pour les coureurs à pied, la sortie de 100 miles (soit 160 km, ce que les anglophones appellent le « century ride ») constitue un rite de passage pour de nombreux cyclistes. Cette année, la part de cyclistes ayant enregistré au moins une sortie de 100 miles a augmenté de 22 % au niveau mondial, y compris dans les pays qui emploient le système métrique. La France se classe en seconde position de ce classement, avec une augmentation de 37 % du cap des 100 miles au cours de l’année écoulée.

La plupart des sorties de 100 miles se font toujours sur le bitume, mais les courses de longue distance en gravel sont de plus en plus appréciées pour varier les plaisirs.

La France, numéro 1 sur le tourisme sportif

En 2022, la France est le pays dans lequel les visiteurs étrangers ont effectué le plus d’activités sportives. Elle se place ainsi sur la première marche du podium devant l’Espagne et l’Italie. L’Hexagone réaffirme également son statut de territoire cycliste, puisque le vélo est le sport le plus pratiqué par les étrangers lors de leur visite sur le territoire français. Les chiffres Strava montrent qu’ils plébiscitent les régions proposant des ascensions légendaires, avec en tête de liste la Haute-Savoie, suivie du Vaucluse puis de l’Isère.

Les étrangers ne sont pas les seuls à aimer la Savoie, puisque la région alpine est également la destination la plus populaire pour les utilisateurs français qui ont téléchargé des activités Strava ailleurs que chez eux.

Source : CP

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Mag

Guillaume Judas

  - 52 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.