Test du Kask Protone Icon

Depuis huit ans, le Kask Protone est l’un des modèles de casques les plus emblématiques dans le haut de gamme, avec une polyvalence et un look qui ont séduit des dizaines de milliers de cyclistes à travers le monde. La nouvelle itération Protone Icon apporte quelques nouveautés subtiles, mais tout en conservant un style reconnaissable entre tous.

Par Guillaume Judas – Photos : Vincent Lyky / 3bikes.fr

Le Protone Icon offre de subtiles améliorations par rapport au modèle précédent.

Proposé en dix couleurs – dont ce magnifique rouge dont nous avons pu bénéficier pour le test et qui se révèle parfait pour rouler dans des conditions automnales ou hivernales – le Kask Protone Icon reprend les codes esthétiques et les caractéristiques de son prédécesseur. Son volume est assez réduit (pas d’effet “casserole” sur la tête), la partie arrière est arrondie, et les ouvertures aux formes agressives offrent une excellente aération dans des conditions normales d’utilisation.

Esthétiquement, il est difficile de distinguer le Protone (à droite) du Protone Icon (à gauche).

C’est un casque polyvalent qui s’apprécie aussi bien sur les parties roulantes que sur les longues ascensions, à la condition toutefois qu’il ne fasse pas excessivement chaud. La forme est étudiée en soufflerie pour offrir un bon compromis entre aérodynamisme et aération. Mais en plein effort, on peut effectivement regretter que la mousse située au niveau du front n’absorbe pas un peu plus la transpiration, comme c’était déjà le cas avec le Protone de première génération. Chez Kask, le Valegro est plus adapté à certaines conditions extrêmes, avec un poids réduit et de nombreuses ouvertures pour assurer une meilleure ventilation encore.

=> VOIR AUSSI : Test du Kask Valegro

Une finition en hausse

Par rapport au modèle précédent, le Protone Icon dispose d’ouvertures latérales et arrières très légèrement plus anguleuses. Mais surtout, on peut constater que la coque recouvre un peu plus les parties en polystyrène, ce qui offre une meilleure finition, et sans doute plus de durabilité sur le plan esthétique.

Les évents à l’arrière du Protone Icon sont un peu plus anguleux.
La finition est légèrement supérieure par rapport à l’ancien modèle.

=> VOIR AUSSI : Acheter le Kask Protone en promo

La structure interne du casque a été repensée pour offrir selon Kask davantage de sécurité en cas d’impact, et notamment les impacts en rotation. La marque italienne n’utilise pas le fameux système MIPS, mais a développé une monture interne innovante qui offre une plus grande résistance mécanique et une meilleure compacité. Elle aussi développé son protocole de test WG11 face aux chocs en rotation qui démontre que l’indice de protection dépasse largement les normes internationales.

À l’intérieur du casque, le rembourrage intérieur en Coolmax a été également revu pour améliorer encore le confort sur la tête.

Le rembourrage interne a été revu, pour encore plus de confort.

Sur la partie arrière, le système de réglage désormais nommé Octofit+ est un peu plus ergonomique que le modèle précédent, en offrant un contact plus large avec la nuque. Le stabilisateur vertical permet un ajustement personnalisé et facilite le placement des cheveux longs et/ou d’une queue de cheval. La molette de réglage est aussi d’un plus grand diamètre, avec un matériau adhérent qui facilite la prise en main.

Le système de stabilisation du casque à l’arrière est réglable en hauteur.
La molette de serrage est plus grande que sur l’ancienne version. Le système de réglage facilite le port de cheveux longs.

Notons enfin que la marque a conservé des sangles de maintien en cuir synthétique pour ce nouveau modèle, qui apportent là encore confort et durabilité même après plusieurs milliers de kilomètres d’utilisation intensive.

Les sangles sont toujours super confortables.

À l’essai sur la route et en dehors, avec le Kask Protone Icon

À première vue, il existe là encore très peu de différence avec l’ancien Protone en enfilant le Protone Icon sur la tête. Les tailles sont identiques. Le serrage occipital se règle aisément, que ce soit en portant une casquette, un sous-casque, ou rien en dessous. Il est facile d’ajuster le maintien, sans toutefois ressentir de points de pression. Reste que la molette de serrage à l’arrière est largement plus facilement accessible et manipulable que sur l’ancienne version.

Le Protone Icon est un excellent casque polyvalent, qui excelle pratiquement toute l’année.

Légèrement plus lourd (235 g en taille S contre 216 g pour le Protone à la même taille), le Protone Icon est assez rapidement transparent sur la tête, et on peut accumuler les heures de selle sans même y penser. Sous des conditions tempérées néanmoins, car comme nous l’avons souligné plus haut, les mousses internes n’absorbent pas complètement la sueur. Et sur certaines sorties en gravel avec quelques efforts “engagés”, nous avons pu ressentir des gouttes de sueur tomber à l’intérieur des verres des lunettes. Notons néanmoins que sous une vingtaine de degrés, nous n’avons jamais ressenti la moindre surchauffe, et que les évents sont largement suffisants pour offrir une bonne aération la majeure partie de l’année.

Les branches des lunettes se placent facilement sur le dessus du casque si on souhaite les retirer, et ensuite elles ne bougent pas.

En ce qui concerne les lunettes justement, leur placement sur le casque ne pose aucun problème de tenue, que ce soit avec des lunettes de la marque soeur Koo, ou avec des modèles d’autres marques.

La partie arrière dispose d’une large bande réfléchissante qui, associée à la couleur rouge pétante du casque, offre pas mal de visibilité selon nos compagnons de route.

La bande réfléchissante à l’arrière permet de rester visible.

Au final, le Kask Protone Icon se montre à la hauteur de sa réputation, en termes de polyvalence, de confort et de finition. C’est un casque idéal pour toute l’année ou presque, un indispensable en dehors de quelques situations extrême. Et on apprécie toujours autant son esthétisme, et les nombreuses couleurs proposées par la marque.

=> VOIR AUSSI : Test du Kask Utopia

Le KASK PROTONE ICON en bref…

Note : *****

Les + : look, finition, système de réglage, polyvalence 
Les – : rembourrage sur le front pas assez absorbant

Nombre de tailles : 3 (S,M,L) – Couleurs : 10 – Aérations : 18 évents – Rembourrage : sec 3D/Coolmax – Visibilité : bande réfléchissante HiViz à l’arrière – Maintien occipital : OctoFit+ – Jugulaire : eco-leather chinstrap – Poids : 235 g en taille S – Prix : 275 € 

Contact : kask.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matériel

Guillaume Judas

  - 52 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.