PROS – Le parcours du Tour de France 2023 dévoilé

Le Tour de France 2023 se déroulera du 1 au 23 juillet, entre Bilbao (Espagne) et Paris sur les Champs-Elysées. Au menu, la traversée de cinq massifs montagneux, 30 montées de deuxième, première ou hors catégorie, et seulement 22 km de contre-la-montre. Retrouvez les premiers détails du parcours du prochain Tour de France.

Images : ASO

Après un départ accidenté au Pays basque, les coureurs en lice pour le classement général entreront rapidement dans le vif du sujet, avec l’attaque des Pyrénées dès les cinquième et sixième étapes. À cette occasion, les coureurs franchiront les cols du Soudet, de Marie-Blanque, d’Aspin, du Tourmalet, avant une arrivée inédite au plateau de Cambasque (16 km à 5,4 %) au-dessus de Cauterets au terme de la sixième étape.

Montée de Cauterets-Cambasque.

Après un intermède plus propice aux sprinters ou aux baroudeurs, les coureurs retrouveront la montée sèche du Puy-de-Dôme pour l’arrivée de la neuvième étape, qui n’avait plus été escaladé par le Tour de France depuis 35 ans.

Le Puy-de-Dôme.

Dès la treizième étape, ils pénètreront dans les Alpes en commençant par une arrivée au sommet du Grand Colombier. Puis, ils affronteront un gros morceau le lendemain entre Annemasse et Morzine avec les col de Cou, du Feu, de Jambaz, de la Ramaz et pour finir par le difficile col de Joux Plane. Le lendemain, autre grosse journée avec l’enchainement des cols de la Forclaz de Montmin, de la Croix Fry des Aravis, la côte des Amerands et la montée finale au Bettex. Le contre la montre de la 16e étape verra les coureurs s’affronter sur un parcours difficile, avec la célèbre côte de Domancy (2,5 km à 9,4 %).

Col du Grand Colombier.

 

Profil de la 14e étape du Tour de France 2023.
Profil de la 15e étape du Tour de France 2023.
Profil de la 16e étape (CLM) du Tour de France 2023.

Mais la grosse étape de ce Tour de France 2023 sera le lendemain du chrono, entre Saint-Gervais-Mont-Blanc et Courchevel, avec un total de 5000 m de dénivelé, en passant par les cols des Saisies, du Cormet de Roselend, la côte de Longefoy et désormais célèbre col de la Loze (28,4 km à 6 %) avant de replonger sur Courchevel avec une arrivée au sommet de l’Altiport avec ses pentes à 18 %.

Le profil de la 17e étape du Tour de France 2023.
Le Col de la Loze.

Après deux étapes promises aux sprinters, les coureurs n’en auront pas fini avec la montagne, avec une étape courte et nerveuse dans les Vosges entre Belfort et Le Merkstein la veille de l’arrivée finale. Le Ballon d’Alsace, le col de la Croix des Moinats, le col de Grosse Pierre, le col de la Schlucht, le Petit Ballon, et le Platzerwasel sont au programme sur 133 km, ce qui promet un final explosif.

Les étapes du Tour de France 2023

 

Etape 1 – 1 juillet : Bilbao-Bilbao, 182 km
Etape 2 – 2 juillet :
Vitoria-Gasteiz – San Sebastian, 209 km
Etape 3 – 3 juillet :
Amorebieta-Etxano – Bayonne, 185 km
Etape 4 – 4 juillet :
Dax-Nogaro, 182 km
Etape 5 – 5 juillet :
Pau-Laruns, 165 km
Etape 6 – 6 juillet :
Tarbes-Cauterets, 145 km
Etape 7 – 7 juillet :
Mont-de-Marsan – Bordeaux, 170 km
Etape 8 – 8 juillet :
Libourne-Limoges, 201 km
Etape 9 – 9 juillet :
Saint-Léonard-de-Noblat – Puy de Dôme, 184 km
Repos – 10 juillet :
Clermont-Ferrand
Etape 10 – 11 juillet :
Vulcania-Issoire, 167 km
Etape 11 – 12 juillet :
Clermont-Ferrand – Moulins, 180 km
Etape 12 – 13 juillet :
Roanne – Belleville-en-Beaujolais, 169 km
Etape 13 – 14 juillet :
Châtillon-sur-Chalaronne – Grand Colombier, 138 km
Etape 14 – 15 juillet :
Annemasse-Morzine, 152 km
Etape 15 – 16 juillet :
Les Gets – Saint-Gervais-Mont-Blanc, 180 km
Repos – 17 juillet :
Saint-Gervais-Mont-Blanc
Etape 16 – 18 juillet :
Passy-Combloux (clm), 22 km
Etape 17 – 19 juillet :
Saint-Gervais-Mont-Blanc – Courchevel, 166 km
Etape 18 – 20 juillet :
Moûtiers – Bourg-en-Bresse, 186 km
Etape 19 – 21 juillet :
Moirans-en-Montagne – Poligny, 173 km
Etape 20 – 22 juillet :
Belfort – Le Markstein, 133 km
Etape 21 – 23 juillet :
Saint-Quentin-en-Yvelines – Paris, 115 km

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Actualités

Guillaume Judas

  - 53 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.