Une première réussie pour le premier championnat des mécaniciens Shimano Service Center

Être mécanicien dans un Shimano Service Center, c’est être formé aux dernières technologies Shimano mais aussi connaitre les procédures de la marque. Shimano France a donc voulu vérifier s’il était possible de déterminer qui serait le mécanicien Shimano Service Center le plus en phase avec ceci. L’épreuve a eu lieu le 19 septembre avec 24 concurrents et 8 épreuves pour les départager.

Source : CP

Huit épreuves ont donc été imaginées en rapport avec les produits et les technologies Shimano, très largement inspirées du site de formation en ligne Shimano T.E.C. Chaque concurrent a tiré au sort 2 épreuves, l’une pour le matin et l’autre pour l’après-midi. Les épreuves étaient prévues pour durer 30 minutes.

La marque a jugé trois critères :
– Le respect de la procédure Shimano
– L’organisation du travail
– Le temps

La liste des épreuves était la suivante :

– Diagnostic d’un moteur EP8
– Procédure d’entretien d’un moyeu Nexus 7 vitesses
– Entretien d’un système Shadow+ sur un dérailleur XTR
– Entretien d’un moyeu Microspline Dura-Ace 12v
– Appairage de manettes Dura-Ace Di2
– Paramétrage des manettes selon un scénario donné
– Purge de frein arrière route
– Changement de cassette et réglage du dérailleur arrière route

Le résultat

Les participants étaient ravis de leur journée. La compétition s’est déroulée sous le signe de la bonne humeur, de la convivialité et de l’échange. Les trois meilleurs concurrents au terme des épreuves du matin et de l’après-midi se sont affrontés dans une ultime épreuve de rapidité, sous forme d’un quizz portant là encore sur les pièces, procédures et technologies Shimano.

Le Champion des mécaniciens Shimano Service Center 2022 est Alexis Huguet, mécanicien au magasin Cycl’espresso 63 à Pont-du-Château. Le podium est complété par Kevin Fournier (Veloland Laval) et Kevin Bruneau (Culture Vélo Corbeil-Essonnes), respectivement à la 2ème et 3ème place.

La première féminine est Sandrine Robert, du magasin Veloland Perpignan, qui se hisse à la 13ème place du classement général. Trois femmes étaient présentes sur cette première édition.

Fort de ce premier succès, Shimano France envisage d’ores et déjà une seconde édition.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Actualités

Guillaume Judas

  - 53 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.