Test longue durée des roues RAR Even 40 à patins

Si les disques ont envahi le marché de la route, les patins continuent de résister, à travers quelques fabricants de cadres, de composants et de roues comme dans le cadre de cet essai de roues RAR Even 40. Proposées à un tarif compétitif, elles ont été soumises à un test s’étalant sur plus de 3500 km, alternant les sorties dans toutes les conditions, dont des sorties en montagne et une descente du Mont Ventoux sans compter quelques courses. Verdict.

Texte : Olivier Dulaurent – Photos : 3bikes.fr

La marque RAR (pour Roues ARtisanales) est déjà riche d’une belle expérience dans le domaine du montage à la carte puisque créée en 2007. A l’époque, ce marché du sur mesure n’en était qu’à ses balbutiements alors qu’aujourd’hui, la concurrence est nettement plus féroce, lorsque ce ne sont pas les particuliers eux mêmes qui montent des roues en achetant séparément jantes, rayons et moyeux tout en assemblant le tout à l’aide d’un tensiomètre.

Les roues RAR ont été testée dans leur version Even 40 patins avec moyeux RAR First

Fort de son passé, RAR explique vouloir sélectionner le meilleur dans chaque élément constituant la roue et met un point d’honneur à assurer une constance dans la production, malgré l’intervention humaine. Sur l’ensemble du procédé de montage, les numéros de série des composants sont archivés, de même que les détails conduisant au produit fini (spécifications d’assemblage, étalonnage des appareils de mesure). Si bien que confiant dans sa production, RAR garantit ses roues sur une durée de 5 ans.

La gamme route classique débute à 699 € pour des Tempo en aluminium pour culminer à 3299 € pour des Exalt carbone en roulements céramiques. Entre les deux, il est possible de choisir son profil sur une large fourchette, depuis 24 mm jusqu’à 90 mm, en passant par 40, 50 et 60 mm sans oublier la roue lenticulaire. A noter que les Even 40 font réellement 38 mm de hauteur.

Par ailleurs, RAR propose une gamme sur mesure permettant de choisir des options personnelles dès lors que les besoins de l’utilisateur sont spécifiques, comme un gabarit et/ou une puissance développée hors normes, une recherche de poids minimal ou d’esthétique personnalisée (logos, couleur de la jante, rayons et moyeux). Ici, en ce qui concerne le comportement dynamique, RAR joue alors sur différents paramètres tels que :

– La jante, comme par exemple le choix de fibres différentes, plus rigides ou plus légères.

– Le nombre de rayons, entre 16, 20, 24, 28 ou 32 rayons.

– Le rayonnage : radial, croisement par 1, par 2, par 3.

– Les rayons de section adaptée : plus ou moins rigides ou élastiques selon les sensations recherchées.

– Les moyeux de conception différente : tirage direct pour rayons à tête droite, flasque standard pour rayons coudés.

– Les moyeux de géométrie différente pour influencer les performances

Le moyeu avant utilise en logo les trois lettres de la marque (ici le A). A noter, le montage radial.

Un prix judicieusement placé

Dans le cadre de l’essai, c’est donc le modèle Even carbone 40 mm en version pneus/Tubeless et patins donc, qui a servi de compagnon de sortie d’un Specialized S-Works SL6. Ce profil est conseillé pour sa polyvalence entre plat et montagne, pour sa faible sensibilité au vent latéral, ce qui convient davantage aux gabarits légers et enfin, la maniabilité est supposée meilleure. La largeur de jante interne se tient à 18 mm tandis qu’en externe, elle est à 25 mm.

Le poids des Even 40 se situe à 1430 g. A signaler aussi que les roues sont livrées avec des fonds de jantes, des patins spécifiques, des prolongateurs de valve, des blocages rapides et des housses de roues de bonne qualité. Sur le plan esthétique, l’utilisateur va certainement louer à la fois le côté classe de ces roues qui « habillent » parfaitement n’importe quel vélo et une finition exemplaire dès lors qu’il va s’en approcher.

Les roues sont livrées avec des accessoires de qualité

En termes de prix, avec les moyeux de test (référence RAR First), le prix est de 1399 €, ce qui reste raisonnable par rapport à la qualité général du produit. Ce montant est à rapprocher de celui – le plus souvent plus élevé – pour des roues de grande marque. Sur la base de ce montage, il est possible de monter en gamme de façon significative avec les luxueux moyeux ESO faisant gagner 80 g et une qualité de roulements encore supérieure mais le prix passe alors à 2099 €.

Enfin, et comme évoqué plus haut, pour des besoins spécifiques, tout en restant sur ce modèle de jantes, il est possible d’aller vers le montage sur mesure en jouant par exemple sur le nombre de rayons.

Sur la route, la polyvalence

La toute première sortie s’est faite en utilisant les patins – des Swisstop jaunes pour jantes en carbone – déjà montés sur le vélo. Le freinage s’est alors montré très décevant. A partir de la deuxième sortie et avec les patins livrés d’origine par RAR, les distances de freinage ont été largement diminuées. D’une manière générale, le freinage a été plutôt bon, toutefois bien aidé en cela par des étriers Direct Mount, sans bien sûr atteindre l’efficacité d’un système à disques. Les très fortes décélérations réclamées par la descente du Mont Ventoux côté Malaucène n’ont pas provoqué de frayeurs ni d’échauffement de la jante elle même, comme c’est parfois le cas avec des jantes à pneus de moindre qualité. Pour les quelques sorties effectuées sous la pluie, comme attendu, il est nécessaire d’anticiper davantage son freinage pour sécher la jante sur quelques mètres. Ici, le phénomène est assez spectaculaire, ce qui permet d’obtenir de bons ralentissements une fois la jante débarrassée du surplus d’humidité.

Le freinage permet des ralentissements suffisants, même en montagne

Sur le plan du comportement, dans le domaine du ratio efficacité/polyvalence c’est un sans faute. Que ce soit sur les bouts droits avalés à grande vitesse ou les ascensions longues et très pentues durant lesquelles le compteur tend à afficher une vitesse à un seul chiffre, les roues se montrent présentes. Evidemment, dans un cas comme dans l’autre et pour une utilisation dédiée, des roues soit en jantes de 60 mm soit en 24/30 mm à boyaux par exemple (pour gagner 150 g voire plus en périphérie), il existe plus performant, ne serait-ce que chez RAR. Mais avec le profil des roues du test, l’utilisateur peut n’utiliser qu’une seule de paire de roues à longueur d’année, sans être pénalisé ni se poser trop de questions sur le parcours à effectuer ni à la météo à prévoir. Sur ce dernier point, il faut signaler la très faible sensibilité au vent latéral, à peine plus élevée qu’une paire de roues en aluminium et profil bas, et probablement bien aidé par la structure en « U » et la largeur de la jante (25 mm pour rappel).

La fluidité des roulements est un autre motif de satisfaction et s’est même améliorée au fil des premières centaines de kilomètres, conjointement à l’apparition du bruit typique en roue libre – tout à fait normal bien sûr mais relativement marqué dans le cas présent.

En descente à grande vitesse, le vélo reste très stable et facilement contrôlable et en entrée de virage, il ne nécessite pas d’être « brusqué » comme cela est fréquemment le cas avec des jantes hautes.

En rendement pur, le mot d’ordre est à nouveau la polyvalence. Les roues RAR Even 40 se montrent ainsi suffisamment tendues – et ne touchent jamais les patins de freins – lorsque le maximum d’effort est appliqué, comme lors d’un sprint ou d’une relance appuyée, mais elles ne se sont pour autant pas figées à faible allure en utilisant de petits braquets. Cette certaine élasticité associée à un confort qui ne fait pas défaut, permettra d’accompagner une large palette de conditions physiques. Ainsi, le coureur tout comme le cyclotouriste peut utiliser cette paire de roues à son avantage.

Composants de qualité et montage soigné concourent à un excellent comportement sur la route

Excellentes à tous niveaux

En plaçant le niveau de prestations des RAR Even 40 en face leur prix situé à 1399 €, l’utilisateur sera loin d’être volé. A l’aise toute l’année, sur tous les terrains et toutes les météos, ce sont les roues à tout faire. Certes, il est toujours possible de faire encore mieux au niveau du poids ou de l’aérodynamique ou encore sur la qualité des roulements, mais il faudra pour cela soit augmenter nettement le ticket d’entrée (y compris chez RAR) soit s’équiper d’une paire de roues supplémentaire pour des besoins spécifiques comme une utilisation sur terrain peu vallonné ou au contraire pour la haute montagne.

En l’état, ce modèle est très certainement l’excellent choix pour celui qui ne souhaite pas changer de roues selon le type de sortie prévu, tout en maintenant son budget dans des limites raisonnables.

Les roues RAR Even 40 en bref…

Note : *****

Les + : polyvalence, stabilité, fluidité, prix, finition, rendement, fiabilité
Les – : RAS

Jantes carbone de 38 mm de hauteur – 18 mm de largeur interne / 25 mm externe – Compatibilité pneus/tubeless – Rayons : 24 av./Ar, croisés par 3 – Moyeux RAR First – Poids : 1430 g – Livrées avec : fonds de jantes, blocages rapides, valves tubeless et housses de roues – Prix : 1399 €

Contact : roues-rar.fr

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

 

 

 

 

 

Olivier Dulaurent

- 47 ans. – Pigiste presse écrite et Internet depuis 2004, auteur de Le Guide du Vélo Ecolo (Editions Leduc, novembre 2020), Moniteur Brevet d’Etat Cyclisme, encadrant de stages cyclistes depuis 2005 et coach cycliste - Pratiques sportives actuelles : cyclisme route et VTT (occasionnelle : course à pied) - Strava : Olivier Dulaurent

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.