La Megève Mont-Blanc Cycling : une édition rayonnante !

Evénement phare du paysage sportif haut-savoyard depuis 1989, la Megève Mont-Blanc Cycling a encore une fois relevé tous les défis cette année. Tout était au rendez-vous : un ciel bleu éclatant, un soleil rayonnant, et plus de 1 000 cyclistes venus se challenger et profiter des superbes routes et sentiers de la destination. 

Source : CP – Photos : ©David Machet

Un mois, jour pour jour, avant l’arrivée de la 10ème étape du Tour de France, tous les participants aux 4 épreuves de la Megève Mont-Blanc Cycling ont pu se mettre réellement dans la peau de ces coureurs professionnels, en empruntant la même fin de parcours, les menant du centre de Megève jusqu’au site mythique de la Cote 2000. Une montée de 7 km certes difficile mais ô combien splendide, menant les cyclistes dans ce cirque incroyable qu’est la Cote 2000.

Gravel le samedi pour certains, cyclo le dimanche pour d’autres, voire même les 2 pour pousser ce défi à l’extrême : l’intégralité des épreuves a remporté un vif succès, un succès possible grâce au Club des Sports de Megève et tous ses bénévoles. Une vraie fête du vélo !

Gravel, la nouvelle tendance !

Ce samedi s’est tenu la deuxième édition de l’épreuve Gravel composée à 70% de chemin avec des paysages incroyables comme le massif du Beaufortain et bien évidemment le massif du Mont-Blanc en toile de fond. Ce parcours de 75km et de 2 720 m de dénivelé positif a encore fait l’unanimité auprès des 47 “graveleux” engagés dont 2 femmes !

Déjà vainqueur l’an dernier, l’Annécien Bruno Morel remporte pour la deuxième fois “L’Aventurière” en 3h35mn07 sec. S’il a mené la course depuis le début, Bruno n’a pas connu la très large avance de l’an dernier puisque les 4 premiers coureurs se tenaient en moins de 10mn. Arrivé 2ème à 2mn33 de Bruno Morel, un adversaire de taille, le local Antoine Socquet-Juglard lui a donné du fil à retordre. Une jolie bataille s’est livrée entre ces 2 hommes imposant à Bruno de ne rien lâcher jusqu’au bout.

Bruno Morel : “Dès le début la course est partie vraiment fort, le rythme était très soutenu et Antoine est revenu sur moi 10km avant la fin de la course. C’était dur car j’ai prévu de faire la boucle de 150 km demain ! Je voulais me réserver un peu mais c’était impossible “. Le classement de cette jeune discipline venue tout droit des Etats-Unis, discipline à cheval entre le vélo de route et le VTT a entièrement reflété cette croisée de 2 pratiques, avec Bruno Morel issu du monde “cyclo” et Antoine Socquet-Juglard, le Vététiste local.

Le suisse Kévin Boscardin complète le podium en 3h43mn06sec, un coureur lui aussi engagé sur la cyclosportive du lendemain pour le classement de La Phénoménale (NDLR : La Phénoménale est le classement sur le cumul des épreuves de la Gravel L’Aventurière et de la cyclosportive L’Originale – 15 coureurs ont choisi de relever ce défi sur 2 jours avec 175km à la clé.)

Classements : ICI

L’Originale “cyclo”, l’épreuve reine et historique !

Le lendemain, dimanche, place à la cyclosportive : une compétition qui fête cette année sa 32ème édition. Une épreuve qui a rencontré, encore une fois, un franc succès puisque l’organisation affichait complet 48h avant le début de l’événement. Ce sont donc près de 850 cyclistes qui se sont élancés du centre de Megève à 8h00, sous un magnifique ciel bleu, dans une ambiance sportive et conviviale.

Depuis 2 ans, le credo de cette épreuve est la liberté ! Alors on enfourche son vélo, on parcourt les 60 premiers km, puis on choisit de s’arrêter ou de poursuivre jusqu’à 100km ou encore de repousser le compteur à 150km avec un dénivelé positif de près de 5 000 m. Un véritable défi sportif, à la hauteur de chacun, pour tous ces cyclistes venus mouiller le maillot… et il l’était au vu des températures estivales de cette belle journée !

Sur la distance de 60km, c’est Félix Perrillat-Boiteux, originaire de Thônes et membre du Team SQR qui l’emporte en 1h46mn57sec. Il devance Romain Champenois de 4mn27 et Alexis Betrix de 6mn01. La première femme Anne-Lise Desjacques se classe 18ème au scratch sur 152 classés sur cette distance.

Sur la boucle de 100km qui emprunte les routes serpentées du col de l’Arpettaz, les 4 premiers ont terminé au sprint sur cette montée difficile de la Cote 2000. A cet exercice, Maxime Jarnet prend la première place en 3h20mn20 devant Romain Gauthier et Mathis Lauras.
A noter la très belle 10ème place du suisse Kévin Boscardin, lui permettant de remporter le challenge de “La Phénoménale”, le mariage entre l’épreuve Gravel et la boucle de 100km.

Tout comme l’an dernier, Loïc Ruffaut remporte largement la boucle de 150km en 5h22mn50sec devançant Vincent Arnaud, double vainqueur de la MB Race, de 16mn38. L’Orléanais, Guillaume Janvier, vient compléter ce podium.

Classements : ICI

Le Club des Sports de Megève travaille déjà sur la prochaine édition de la Megève Mont-Blanc Cycling prévue les 10 & 11 juin 2023. Ouverture des inscriptions dès le mois de décembre sur https://megevembc.com/

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.