Championnat de France de Triathlon distance S : le jour de gloire pour Kristelle Congi et Thomas Sayer

Kristelle Congi et Thomas Sayer ont vécu un grand jour samedi à Pontivy. Le Pisciacais et le Messin ont, en effet, eu la chance d’endosser leur premier maillot bleu blanc rouge sur un championnat de France de triathlon distance S (750 m de natation – 20 km de vélo – 5 km de course à pied). Certes, ils ont profité des absences des athlètes de l’équipe de France mais, comme l’a dit Thomas Sayer à l’arrivée : “les absents ont toujours tort.” Tous deux n’ont, en outre, pas volé leur victoire, faisant la différence lors de la course à pied. 

Source : CP

Les courses se sont déroulées sous un beau soleil malgré une menace d’orage persistante. Ce sont les filles qui ont ouvert les hostilités à 13h15. Malgré l’absence de Cassandre Beaugrand, Léonie Périault et Léa Coninx, Poissy Triathlon semble détenir les clés de la course avec les présences de Candice Denizot et Kristelle Congi.

Présentes aux avant-postes dès la natation effectuée en combinaison, les duettistes pisciacaises parviennent à s’échapper dès le début du vélo. Elles ne seront plus revues par leurs rivales, rejoignant T2 avec une avance substantielle d’une quarantaine de secondes.

Les coéquipières vont donc se disputer le titre à la régulière sur la course à pied longue de 5km. Mais l’issue du duel est très vite connue. Plus fraîche, Kristelle Congi prend très vite l’ascendant sur Candice Denizot, filant vers un succès aisé. La victoire de la Pisciacaise, âgée de 28 ans est d’autant plus méritoire qu’elle avait effectué une pause d’un an dans sa pratique sportive l’an passé pour cause de congé maternité.

Tandis que Candice Denizot conservé aisément l’argent, le bronze revient à Charlotte Faivre (Groupe Triathlon Vesoul Haute-Saône). On retrouve les deux anciennes coéquipières sur le podium des U23 en compagnie d’une autre Vésulienne Lena Vaillier François.

Chez les hommes, malgré les forfaits de dernière minute d’Aurélien Raphaël et Antoine Duval, les dirigeants de Poissy Triathlon semblent sereins à quelques minutes du départ, sous les coups de 17h. Récent médaillé de bronze européen, Anthony Pujades semble, en effet, un cran au-dessus de ses rivaux.

La confiance est toujours de mise après la natation : leur leader figure aux avant-postes en compagnie de Romain Hallé et Aurélien Jem (Tri Val de Gray), Mattéo Bringer (Montluçon Triathlon) et Antoine Vottier (Poissy Triathlon). Mais leur sérénité ne va guère durer. Quelques kilomètres seulement après le début du vélo, sur l’écran géant installé sur le site d’arrivée, les spectateurs assistent à la chute d’un coureur au maillot bleu et jaune. Et il s’agit d’Anthony Pujades. Heureusement, ce dernier se relève rapidement. Mais la course est terminée pour le grand favori. La compétition en devient du coup plus ouverte que jamais.

Et c’est un homme seul qui rejoint finalement l’aire de transition en tête. Dans les derniers kilomètres, Casimir Moine réussit à tromper la vigilance du groupe de tête. Et le Messin s’est forgé une belle avance de 40 secondes. Pour beaucoup d’observateurs, vu la forme affichée par le leader ces dernières semaines (victoire au FrenchMan de Carcans Maubuisson le 26 mai), la cause semble entendue pour la victoire. Mais ils se trompent. A la fin de la première des deux boucles pédestres, Casimir Moine a pratiquement sur ses talons Thomas Sayer (Metz Triathlon) et Aurélien Jem. La jonction est réalisée quelques hectomètres plus loin.

C’est finalement Thomas Sayer qui porte l’estocade à ses rivaux à quelques encablures de l’arrivée. Le Messin peut partager sa joie avec le nombreux public dans la dernière ligne droite. C’est son cinquième maillot bleu blanc rouge après les quatre acquis en aquathlon. 

L’argent revient à Aurélien Jem et le bronze au courageux Casimir Moine qui résiste de peu au retour du Liévinois Hugo Winock. On retrouvera ses deux garçons sur les deux premières marches du podium des U23. Le podium est complété par Arnaud Des Boscs (Sainte-Geneviève). 

Entre ces deux compétitions, les spectateurs ont assisté à un superbe mano à mano chez les Masters entre Manuel Roux (Besançon Triathlon), qui n’est autre que l’entraîneur de Candice Denizot, et Cédric Hervio (Pays d’Auray). Le dernier mot est revenu au Bisontin, net dominateur à pied.

Classements (femmes) :

1 – CONGI Kristelle (POISSY TRIATHLON) 01:02:14
2 – DENIZOT Candice (POISSY TRIATHLON) 01:02:35
3 – FAIVRE Charlotte FRA (GROUPE TRIATHLON VESOUL HAUTE SAÔNE) 01:03:26
4 – BRANCHOUX Morgan (BRIVE LIMOUSIN TRIATHLON) 01:03:55
5 – VAILLIER FRANÇOIS Lena (GROUPE TRIATHLON VESOUL HAUTE SAÔNE) 01:04:06
6 – MERLE Célia (ISSY TRIATHLON) 01:04:13
7 – WATTIEZ Marie (POISSY TRIATHLON) 01:04:15
8 – DUQUESNE Juliette (TRI VAL DE GRAY) 01:04:31
9 – MARCHAL Lea (TRI VAL DE GRAY) 01:06:09
10 – SENIA Céline (BRIVE LIMOUSIN TRIATHLON) 01:06:17

Retrouvez les résultats complets sur le lien ICI

Classements (hommes) :
1 – SAYER Thomas (METZ TRIATHLON) 00:55:22
2 – JEM Aurélien (TRI VAL DE GRAY) 00:55:35
3 – MOINE Casimir (METZ TRIATHLON) 00:55:55
4 – WINOCK Hugo (TRIATHLON CLUB DE LIEVIN) 00:56:01
5 – DES BOSCS Arnaud (SAINTE GENEVIEVE TRIATHLON)  00:56:05
6 – CARPENTIER Kilian (LYS CALAIS TRIATHLON) 00:56:05
7 – PASCAL Sébastien (TRIATHLON TOULOUSE METROPOLE) 00:56:06
8 – LE BOT Pol (PONTIVY TRIATHLON) 00:56:08
9 – ALLICHON Yann (POISSY TRIATHLON) 00:56:11
10 – HALLE Romain (TRI VAL DE GRAY)  00:56:18

Retrouvez les résultats complets sur le lien ICI

Classements (Masters hommes) :

1 – ROUX Manuel (BESANCON TRIATHLON) 00:59:31
2 – HERVIO Cedric (PAYS D’AURAY TRIATHLON) 01:00:22
3 – ROYE Lionel (LA ROCHELLE TRIATHLON) 01:01:15
4 – LE DIZES Nicolas (VALLEE DE MONTMORENCY TRIATHLON) 01:01:42
5 – OESTERLE Olivier (NAVECO BETSCHDORF) 01:02:01
6 – TURBE Eric (BEST TRIATHLON SAINT NAZAIRE) 01:02:11
7 – DUPONT Philippe (TEAM MERMILLOD TRIATHLON) 01:02:26
8 – PIERRAT Frederic (LA ROCHELLE TRIATHLON) 01:02:42
9 – MARTIN Nicolas (CESSON SEVIGNE TRIATHLON) 01:02:48
10 – CAILLE Fabien (T.C. JOUE LES TOURS) 01:03:08

Retrouvez les résultats complets sur le lien ICI

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Triathlon

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.