Bordeaux – Paris : le monument de la route a fait son grand retour sous la chaleur

Bordeaux-Paris, la course cycliste mythique, a fait son retour les 21 et 23 mai 2022. 650 km non-stop du centre ville de Bordeaux jusqu’à la Cité des Sports d’Issy-les-Moulineaux. De la chaleur, de nombreux abandons et de belles performances pour cette édition du renouveau.

Source : CP

Seuls les moins jeunes ou les amoureux du cyclisme s’en souviennent. Créée en 1891, Bordeaux-Paris est la plus ancienne et une des plus longues épreuves cyclistes d’un jour au monde. C’était une course à part, réservée à des spécialistes, du fait de ses 600 km et de son finish spectaculaire derrière un Derny (sorte de mobylette qui coupait le vent au coureur et qui lui permettait de rouler à plus de 60 km/h). Surnommé « le marathon de la route », Bordeaux-Paris était un véritable défi sportif que de grands noms du cyclisme ont relevé (L. Bobet, J. Anquetil, H. Van Springel, G. Duclos-Lassale…), mais qui en a effrayé beaucoup d’autres du fait de sa longueur et de sa difficulté. Cette course fut réservée aux professionnels jusqu’en 1988, avant de connaître quelques éditions pour les amateurs au cours de ces 30 dernières années.

Monument historique du cyclisme, Bordeaux-Paris apparaît aujourd’hui, 130 ans après sa création, d’une modernité évidente, en surfant sur le succès actuel de l’Ultra distance. Les 21 et 22 mai dernier, près de 600 ultra cyclistes se sont élancés du centre de Bordeaux pour un périple de 650 km et de 5500 m D+, via Châteauroux, à boucler en moins de 40 heures (sans derny). Un défi rendu encore plus exigeant par les très fortes chaleurs enregistrées le 21 mai, qui ont marqué les organismes, sur les 350 premiers km. On enregistrera plus de 100 abandons et hors délai sur cette édition. Heureusement, la seconde partie, bénéficiant de températures plus fraîches, moins accidentée et effectuée de nuit pour les plus rapides fut moins radicale pour les cyclistes, malgré un fort vent de face dans la Beauce. C’est un binôme composé de Ludovic le GUILLY et de l’ex professionnel Jean-Marc BIDEAU, dossards 346 et 347, en tête de ce Bordeaux-Paris 2022 depuis le centième kilomètres environ, qui signeront un bel exploit en résistant durant plus de 15 heures aux groupes de poursuivants. Ils bouclent ce Bordeaux-Paris en un peu plus de 20h 14mn et 49s Le groupe de quatre poursuivants est à 45 mn. Stéphanie GROS signera le 24eme temps et meilleur temps féminin en 25h12’12, André AUBERT, 73 ans, sera le dernier des 394 finishers enregistré en 2022 avec un temps de 39h58’11.

Tous les résultats : https://solusport.solustop.com/bordeauxparis2022/carto

Bordeaux-Paris, l’ultra cycling à la portée de tous

Bordeaux-Paris propose une aventure de près de 650 km de Bordeaux à Issy-les-Moulineaux, des quais de Garonne aux quais de Seine, en passant par Châteauroux et le château de Chambord (contourné en 2022), à travers une France bucolique et authentique. Un véritable défi sportif et une classique incontournable pour tous les fans d’ultra cycling. Derrière le mythe, Bordeaux-Paris se veut avant tout une épreuve d’Ultra cycling abordable pour le plus grand nombre. La distance (650 km) est importante, tout en évitant la démesure et le dénivelé positif reste raisonnable (5000 D +). Nul besoin d’un entraînement titanesque pour être finisher de cette épreuve d’anthologie. Pour les moins affûtés, Bordeaux-Paris proposait une halte réparatrice tout confort à Châteauroux, ville étape officielle, avec possibilité de couchage. De plus, Bordeaux-Paris n’impose pas le Bikepacking aux concurrents mais s’en affranchit grâce à un service de sacs d’allégement à récupérer à mi-parcours. On peut ainsi rouler « léger » si on le souhaite et récupérer son équipement de nuit à Châteauroux.

Bordeaux-Paris 2022 – infos clés :

1 formule : • Bordeaux-Paris 650 km Non-stop (vélo musculaire ou VAE)
3 sites majeurs : Ville Départ : Bordeaux Centre-ville Ville étape officielle : Châteauroux Ville arrivée : ISSY les Moulineaux (nouvelle Cité des Sports) Ville étape officielle : Châteauroux
2 bases de vie intermédiaires : Montbron (Charente) – KM 150 Mer (Loir-et-Cher) – KM 450

• Barrière horaire : 40 h de course maximum

Prochaine édition les 27 et 28 mai 2023.
Inscriptions ouvertes sur bordeauxparis.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.