Lozérienne Cyclo 2022 : un week-end à la hauteur de l’attente

Ce week-end, La Canourgue accueillait La Lozérienne Cyclo. Après 2 éditions annulées à cause du Covid, les participants et l’organisation sont heureux de se retrouver pour cette cyclosportive.

Source : CP

La Lozère en gravel

Au-delà du retour, cette édition 2022 signait l’intégration du gravel à La Lozérienne. Sur 65 km et 1400 D+, les coureurs se sont aventurés sur des sentiers gravillonneux et des routes forestières. Un parcours polyvalent, qui permet de découvrir (ou redécouvrir !) la Lozère et ses paysages. Tandis que certains ont profité de la course tranquillement, d’autres ont joué le chrono : la première place revient à Laurent SABY (Roc) qui termine le parcours en 2 heures 39 minutes et 55 secondes. Deux locaux se retrouvent derrière : Julian GALIBERT (Roc de la legue) et Gaëtan MALIGES (Velo club marvejolais).

Un retour réussi

Après 2 ans d’absence, il était temps de se retrouver. Avec près de 500 coureurs répartis sur les 3 différents parcours, l’organisation est fière de voir autant de personnes présentes. Toutes les conditions étaient réunies pour rendre ce week-end formidable : tant au niveau de la motivation des participants, que de la météo. En effet, ces derniers ont pu profiter de la région à son juste niveau grâce à une météo idéale sur les 2 jours.

En plus du gravel, La Lozérienne proposait 3 parcours différents, adaptés au niveau de tous. La formule rando était disponible pour ceux qui voulaient profiter du parcours sans ce soucier du stress de la course. La formule chrono restait disponible sur les grands parcours pour ceux qui visaient les compétences sportives. À ce titre s’illustre notamment Jeremy BOUDIGNON, coureur du Béziers Méditérranée Cyclisme, qui réalisera une partie du parcours de l’Aubrac (155 km et 2600D +) avec plusieurs minutes d’avance. À Sainte Enimie, l’écart entre le premier et le groupe commence à réduire, et il se fera finalement rattraper et doubler sur le cause de Sauveterre. Béranger BROSSEL (Uspi issoire) termine le parcours de l’Aubrac en 4 heures 26 minutes et 49 secondes. Le parcours des Gorges du Tarn et ses 105 km ont été terminés par Julien CAYSSIALS (Guidon decazevillois) en 2 heures 54 minutes 42 secondes.

Ce week-end, La Lozérienne Cyclo a tenu toutes ses promesses : météo parfaite, paysages sublimes et convivialité. Avec deux jours aussi parfaits, les participants et l’organisation pensent déjà à l’édition prochaine qui aura lieu en 2023.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.