Test tenue mi saison MAAP

MAAP est une marque australienne née en 2014 et fondée par des personnes d’origines différentes (dessin graphique, mode, vêtements techniques). Depuis lors, le succès est au rendez-vous et la gamme s’enrichit régulièrement de nouveaux univers, que ce soit pour le vélo et ses différentes pratiques (route et Gravel notamment) ou encore pour l’après vélo.

Les produits sont globalement sobres esthétiquement, souvent de couleur unie, ce qui n’empêche pas l’utilisation de matériaux très techniques comme les tissus de la marque Polartec.

Texte : Olivier Dulaurent – Photos : www.3bikes.fr, MAAP

La tenue MAAP est sobre et “classe”

A noter que les tailles sont ajustées, voire très ajustées, à la manière de certaines marques italiennes. A ce sujet, pour chaque produit du site internet, les photos faites avec le mannequin laissent à penser que MAAP taille de façon normale. Or, il s’avère qu’il est souvent préférable de choisir une taille de plus, voire deux.

En attendant le test d’une tenue plus estivale, c’est ici une gamme orientée vers la mi saison voire le début/fin d’hiver qui a été usée sur de nombreux kilomètres. En l’occurrence, nous avons affaire à un sous vêtement thermique manches longues, un collant et un maillot manches longues.

Sous vêtement thermique Deep Winter

Le tissu employé par MAAP sur ce vêtement est le Polartec Power Wool. Au niveau de la coupe, le produit tutoye l’excellent par certains aspects avec des manches bien longues couvrant parfaitement les poignets (même pour un cycliste de grande taille) et suivant de près la forme des bras. D’un autre côté, la hauteur générale aurait gagné à être revue à la hausse, de quelques centimètres pour mieux couvrir les reins et l’entrejambe.

Le sous vêtement ne se voit pas une fois habillé complètement mais il bénéficie de la même recherche esthétique
Le sous vêtement MAAP aurait gagné à être plus long de quelques centimètres au niveau du buste
Le tissu provient de chez Polartec, avec la gamme Power Wool

A l’usage et malgré les lavages répétés, le sous vêtement a conservé son aspect de neuf. Les propriétés du matériau se sont révélées très efficaces avec une régulation de la sueur parfaitement dosée et une absence d’odeurs liées à l’effort. Le tissu est doublé, conférant un surcroît de chaleur pour les températures très basses. En raison de toutes ces caractéristiques, ce sous vêtement est à conseillé pour une large gamme de températures, allant depuis en dessous de zéro degré et jusqu’à une dizaine de degrés y compris avec le maillot manches longues Pro Winter du test.

La coupe est globalement excellente et proche du corps
Le tissu Polartec Power Wool est doublé, ce qui amène de la chaleur bienvenue

A l’usage, le regret principal concerne l’absence d’une version avec un col haut, même en « option ». En effet, ce vêtement est tellement efficace à basse température que la forme du col, relativement échancrée pour un tel vêtement, ne protège pas suffisamment à ce niveau et nécessite souvent l’utilisation d’un tour de cou, un accessoire qui n’est pas apprécié de tous.

Le col aurait mérité de remonter plus haut, éventuellement dans une deuxième version

Cuissard Team Evo Thermal

La coupe est vraiment idéale, avec une ligne qui suit parfaitement les jambes et idéalement ajustée, tant au niveau du buste que du périnée. Pour autant, aucune couture vient à blesser au fil des kilomètres. Le confort global est ainsi parfait, accentué par une peau de chamois faisant parfaitement son travail et par des bretelles se faisant oublier au fil des kilomètres.

Le cuissard Team Evo Thermal MAAP a été développé avec beaucoup de soins au niveau des matériaux et de la coupe

Ici encore, la gamme de température est vaste : si l’absence de membrane coupe vent sur le devant rend l’utilisation limite aux alentours de zéro degré (selon la sensibilité au froid cependant), le tissu est suffisamment respirant pour permettre l’emploi de ce vêtement même lorsque le thermomètre dépasse les 10°C et sans ressentir pour autant de surchauffe.

La coupe est proche de la jambe mais sans excès
Un attention particulière s’est portée sur la découpe autour du genou

Nous sommes donc en présence d’un produit sans défaut, à l’exception notable d’un prix vraiment élevé et le plaçant dans la catégorie du très haut de gamme.

Maillot long Force Pro

Classé par MAAP dans la catégorie « hiver », ce maillot long s’est toutefois révélé davantage « demi saison ». En effet, l’absence de membrane coupe vent, nécessite l’utilisation supplémentaire d’un coupe vent, sans manches ou à manches longues, pour pouvoir être utilisé en dessous de 7/8°C.

Ici encore avec le maillot Pro Winter, le mot d’ordre a été la sobriété

Ainsi, ce maillot a montré toute son efficacité pour la gamme 10-15°C, associé à un sous vêtement thermique manches longues tel que le MAAP Deep Winter ici testé. Tandis que pour les températures comprises entre 5 et 10°C, l’ajout d’un coupe vent sans manches a permis une grande polyvalence, que ce soit pour des parcours constitués de montées et de descentes ou encore pour des séances de fractionnés (le coupe vent est alors ouvert ou fermé selon le relief ou l’intensité).

La coupe du vêtement est très agréable à tous les niveaux : pour une taille M ici testée, les manches sont assez longues quel que soit la taille du cycliste et elles « collent » les bras. Au niveau du torse, la coupe est également ajustée. Ceci forme un ensemble « course » ne flottant pas au vent et qui sera particulièrement apprécié des cyclistes plutôt affûtés. Dans le cas contraire, il faudra prévoir une taille voire deux tailles supplémentaires.

La coupe du maillot épouse parfaitement le corps

Un tissu plus léger a été placé sur l’arrière des bras et sur les côtés du torse. Il est difficile de sentir leur réel effet mais l’ensemble concourt certainement à permettre au vêtement d’assurer confort et régulation de la température, en toutes circonstances pour les températures évoquées et pour des niveaux d’intensités très variables.

De plus, la qualité semble au rendez-vous puisqu’une utilisation intensive et les lavages associés n’ont pas altéré la tenue du maillot ni montré d’usure au niveau du tissu. De quoi assurer de nombreux kilomètres puisque l’utilisation optimale du vêtement couvre une bonne partie de l’année.

Même en cas de franc soleil, avec le maillot long Force Pro le risque de surchauffe est réduit

Pour résumer, ce premier test de la marque MAAP fait entrer l’ensemble directement dans la catégorie du haut de gamme : esthétique, finitions, coupe, tissus, durabilité, confort, telles sont les qualités attendues lorsque l’utilisateur est prêt à débourser une somme plutôt élevée. S’il consent à le faire, il ne sera pas déçu, tant les aspects positifs sont nombreux. Et du fait de la sobriété des tenues, il faut considérer l’achat comme un investissement sur plusieurs années, car elles ne seront pas démodées rapidement. De plus, un autre avantage est que les produits sont souvent déclinés dans de nombreuses options de couleurs, ce qui doit permettre à tous de trouver sa ou ses combinaisons préférées.

La tenue MAAP en bref…

Note : *****

Les + : respirabilité, polyvalence, esthétique classique mais classe, confort général, coupes bien pensées, gamme de température étendue
Les – : prix du collant, sous vêtement qui mériterait quelques centimètres supplémentaire en longueur ainsi qu’un col montant

  • Cuissard Team Evo Thermal : Tissu thermique italien avec intérieur gratté – Extérieur traité déperlant – Bretelles élastiques sans coutures – Logos réfléchissants Bande élastique aux jambes avec pince en silicone imprimée – Peau de chamois multi-densité (3 couches) – Tailles XS à 2XL – Trois couleurs disponibles – Prix : 260 €
  • Maillot long Force Pro  : Coupe Signature Pro – Revêtement déperlant – Tissu doublé polaire brossé – Panneaux latéraux respirants – Trois poches arrière collées – Une poche zippée étanche – Détails imprimés réfléchissants à l’arrière – Fermeture à glissière YKK – Huit couleurs disponibles – Prix : 180 €
  • Sous vêtement Deep Winter : Tissu Polartec® Power Wool – Chaleur et thermorégulation avancée – Évacue l’humidité, sèche rapidement et résiste aux odeurs – Tricot bi-composant très extensible – Panneaux latéraux profilés – Laine mérinos brossée à l’intérieur – Extérieur synthétique durable – Tailles XS à 2XL – Deux couleurs disponibles – Prix : 90 €

Contact : vêtements MAAP

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

 

Olivier Dulaurent

  - 46 ans. – Pigiste presse écrite et Internet depuis 2004, auteur de Le Guide du Vélo Ecolo (Editions Leduc, novembre 2020), Moniteur Brevet d’Etat Cyclisme, encadrant de stages cyclistes depuis 2005 et coach cycliste - Pratiques sportives actuelles : cyclisme route et VTT (occasionnelle : course à pied) - Strava : Olivier Dulaurent

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.