Un système de gestion de la pression des pneus sera utilisé par le Team DSM sur Paris-Roubaix

L’UCI vient d’autoriser officiellement une nouvelle technologie qui permet aux coureurs d’ajuster la pression des pneumatiques depuis le poste de pilotage. Le système Scope Atmoz sera ainsi utilisé par les coureurs du Team DSM sur Paris-Roubaix 2022.

Images : scopecycling.com

La marque néerlandaise Scope a développé cette technologie en collaboration avec le Team DSM, afin de pouvoir ajuster la pression des pneumatiques en course, en gonflant ou en dégonflant les pneus à l’aide d’un réservoir placé dans le moyeu de la roue, relié à une valve et à un tuyau vers la jante et le pneu tubeless. Avec une commande sans fil au niveau du poste de pilotage, le coureur peut choisir la pression souhaitée en fonction des circonstances, grâce à un affichage sur le compteur. Un système qui prend tout son sens sur une épreuve comme Paris-Roubaix, avec ses 54,8 km de pavés répartis en 30 secteurs.

Le communiqué de l’UCI publié le lundi 11 avril indique : “Autorisé conformément à l’article 1.3.004 du règlement de l’UCI, le système de gestion de la pression des pneus est contrôlé par des boutons sur le guidon et utilise des valves mécaniques pour réguler le flux d’air entre le réservoir d’air et le pneu tubeless. Le système n’altère pas l’intégrité structurelle de la paire de roues et ne contient aucune pièce mobile ou compresseur.”

Selon la marque Scope, ce système a un double avantage sur Paris-Roubaix : permettre de baisser la pression sur les secteurs pavés les plus difficiles de manière à conserver confort et motricité pour le coureur, et économiser des watts sur les parties roulantes, en remontant le pression. “Jusqu’à 30 watts de réduction de la résistance au roulement”, selon la marque.

Pour être validé par l’UCI et utilisé sur les courses professionnelles, le système doit être disponible à la vente et pour tous les pratiquants qui le souhaitent. Scope propose son concept Atmoz à la vente au prix de 3 998 € sur son site et il peut s’installer sur n’importe quelle roue en 29” ou 700c.

Paris-Roubaix a souvent été le théâtre d’innovations plus ou moins pérennes depuis plus de 30 ans. Nous verrons si ce système d’ajustement de la pression des pneus offre un avantage stratégique sur l’édition 2022 de l’épreuve.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.