Test de la nouvelle montre cardio/GPS Polar Pacer Pro

Polar, l’enseigne finlandaise bien connue des amoureux de la surveillance cardiaque et de l’évolution de leur propre performance sportive lance deux nouveaux modèles de montres particulièrement destinées aux adeptes de la course à pied, les Pacer et Pacer Pro. Et avant même que le produit ne soit disponible au public, nous avons eu le privilège de tester en avant-première ce petit bijou technologique en condition réelle, à l’occasion du Marathon de Paris 2022 : la Polar Pacer Pro.

Par Jean-François Tatard – Photos : ©3bikes.fr / ©Polar

Nous avons testé la Polar Pacer Pro sur le marathon de Paris 2022.

On est en 1975 et à l’époque, il n’existe aucun moyen précis d’enregistrer la fréquence cardiaque pendant l’entraînement. L’idée d’un premier moniteur de fréquence cardiaque portable sans fil dans l’histoire apparait sur une piste de ski de fond en Finlande… Et ce n’est que deux ans plus tard, en 1977, que Polar voit réellement le jour. Cette année-là, la société finlandaise dépose son premier brevet pour la mesure sans fil de la fréquence cardiaque. Son défunt fondateur Seppo Säynäjäkangas (1942-2018) devient ainsi le seul réel premier inventeur du moniteur de fréquence cardiaque ECG sans fil. L’histoire démarre. Depuis la technologie et les dispositifs du fabriquant scandinave sont largement utilisés dans divers sports où leur utilité est avérée.

La nouvelle montre Polar Pacer Pro

Sans fiche produit… Voici un vrai test à l’aveugle ! Mais visiblement multipliant les capteurs technologiques et les innovations logicielles, la Pacer Pro ambitionne de concentrer le meilleur de Polar dans ce petit boîtier de première apparence très léger.

La Polar Pacer Pro propose toutes les fonctions essentielles pour la course à pied.

La Polar Pacer Pro mise sur ses évolutions logicielles et visiblement sur la simplification de sa sophistication pour rendre l’objet encore plus accessible à tous. En plus de fonctions sportives très attendues par notre population, cette montre de sport s’ouvre à des fonctionnalités dont la plupart des montres du marché à ce niveau de gamme sont dépourvues.

La montre dispose bien sûr d’une fonction GPS.

À première vue, cette montre se présente comme l’instrument de mesure du temps et de la performance qui se porte sur soi – le plus léger qui puisse exister. Difficile de faire plus light. Le tout en conservant des dimensions très conventionnelles. Nous retrouvons donc un boîtier en aluminium a priori très solide, orné d’un écran de 1,2 pouce. Et même si la dalle d’une définition assez modeste niveau pixels se contente d’être lisible, sa palette colorimétrique est limitée. J’apprécie par ailleurs, le rétroéclairage automatique s’activant au mouvement du poignet ou via un bouton dédié. Quant à l’arrière, le cardiofréquencemètre est entouré d’un oxymètre de pouls et de fixations magnétiques nécessaires pour la charge propriétaire de la tocante.

Les fonctions principales de la Polar Pacer Pro

  • Les indispensables pour le running : Tout ce dont les coureurs ont besoin du début à la fin, et notamment l’allure, le temps, les distances et le chronomètre.
  • Objectifs d’entrainement par étapes : Les utilisateurs peuvent planifier de nombreux entrainements en fonction de leur rythme cardiaque et de leur vitesse pour des courses guidées ou se fixer des objectifs simples comme “courir 30 minutes”.
  • Différents profils de course : Qu’ils courent en ville, dans la nature ou sur une piste, les utilisateurs peuvent définir des paramètres spécifiques pour les différents types de course, notamment pour le trail, l’athlétisme ou la course en salle.
  • Suivi du parcours : Le GPS intégré, qui mesure avec précision la vitesse et la distance afin de réaliser le suivi à chaque foulée sur tous les parcours, fonctionne partout.
  • Test de performance de course à pied : Test d’effort maximal pour estimer la consommation maximale d’oxygène (VO2 max), le niveau de forme physique, la fréquence cardiaque maximale et pour personnaliser les zones de fréquence cardiaque, de vitesse et de puissance.
  • Test de marche : Test simple qui permet d’estimer la capacité aérobie en réalisant une marche rapide de 15 minutes sur un terrain plat.
  • Running index : Après chaque course, un score est attribué en fonction de la fréquence cardiaque et de la vitesse, afin de voir l’évolution de la performance de course.
  • Fonctions de suivi du sommeil : Les applications automatiques de sommeil et de récupération, notamment Nightly Recharge™ et Sleep Plus Stages™, permettent de faire le suivi de la qualité et de la durée de sommeil, ainsi que de la récupération.
  • Commandes de musique : Les utilisateurs peuvent se connecter à l’application de musique de leur téléphone pour naviguer dans les playlists ou régler le volume directement sur la montre.
  • Fonctions Smartwatch : Conditions météorologiques actuelles et prévisions, notifications push, compatibilité avec de nombreuses applications pour vous connecter à vos applis de course préférées.
  • Autonomie ultra-longue de la batterie : Jusqu’à 35 heures d’entrainement avec le GPS et le suivi de la fréquence cardiaque pleinement activés, et jusqu’à 100 heures (7 jours) en mode économie d’énergie

L’interface de la Polar Pacer Pro

Sans aucune grandiloquence, ce qu’on peut dire c’est que l’interface de cette Polar n’abuse pas de grands mots et d’effets faciles ou qui ne servent à rien. La sobriété, l’efficacité et la simplicité sont de mise. Les menus sont aérés, les polices imposantes et la lisibilité maximale, quitte à peut-être manquer de fantaisie.

Néanmoins, il faut l’admettre, le coureur à pied qui s’équipe d’une montre connectée visant à superviser sa performance, ne cherche pas à acheter une breloque. D’ailleurs, centrée sur le running, la Pacer Pro ne propose qu’un nombre réduit de fonctionnalités. Le menu principal se découpe en moins d’une dizaine d’alternatives. Et toutes, sont pensées pour une pratique du running en priorité. Et aussi, en plus de pouvoir lancer son activité physique ou paramétrer sa montre, il est possible de planifier les ravitaillements, de sélectionner ses segments favoris dans Strava ou encore de lancer Serene. D’ailleurs c’est quoi Serene ? Je découvre… Serene c’est une aide pour apprendre à apaiser son corps et son esprit, ainsi que son stress. Cette option d’exercice guidé de respiration profonde guide son utilisateur à respirer à un rythme lent et régulier, soit six respirations par minute, le rythme respiratoire optimal pour évacuer son stress. Je l’ai appris ici. Ainsi, lorsque vous respirez profondément et lentement, vos battements cardiaques commencent à se synchroniser avec votre rythme respiratoire, et les intervalles R-R de votre cœur commencent à varier davantage.

Pendant l’exercice de respiration, la Polar Pacer Pro nous aide à maintenir un rythme respiratoire lent et régulier par le biais d’une animation à l’écran et de vibrations. Serene évalue la réponse de notre corps aux exercices et nous donne des indications en temps réel sur notre respiration. Après l’exercice, on reçoit un récapitulatif du temps passé dans chacune des trois zones de sérénité. Plus la zone est élevée, meilleure a été la synchronisation avec le rythme optimal. Plus nous passons de temps dans les zones élevées, plus les bénéfices seront grands à long terme.

Les menus à l’intérieur de la Polar Pacer Pro

Au premier abord un peu décevant, cette faible offre de fonctionnalités a cependant l’avantage de rendre la navigation beaucoup plus fluide que la plupart des montres concurrentes. Il ne m’a pas fallu longtemps pour la comprendre et me l’approprier. Je l’ai reçue le vendredi et le dimanche j’étais déjà au départ du marathon de Paris avec. Ensuite, en trois clics on lance l’activité, et finalement, quand on est runner, c’est bien ce qu’on attend le plus de notre montre GPS. Pendant les sorties, l’écran reste allumé et sa lisibilité est indiscutable. Les confusions encore possibles sont écrites de façon suffisamment évidente pour que l’on puisse les comprendre d’un seul coup d’œil, même lorsque l’intensité de notre effort perturbe notre compréhension. Un véritable confort que j’ai apprécié ce dimanche matin dans les rues de Paris…

Nous avons pu rapidement prendre en main la Polar Pacer Pro.

L’application liée à la Polar Pacer Pro

Cette montre se synchronise avec Polar Flow, disponible sur Android et iOS. Et cette application se concentre évidemment sur nos séances sportives en elles-mêmes forcément mais elle offre aussi une vision plus large de l’activité de l’utilisateur (nombre de pas, temps de sommeil, calories brûlées, etc). Le panorama est vraiment très pertinent. C’est suffisamment généraliste pour que tout le monde y trouve son compte. L’appli propose un bilan de notre activité physique. Elle indique aussi notre progression vis-à-vis de nos objectifs d’activité et signale si nous nous entraînons trop intensément par exemple. Ou au contraire, si on est en retard par ce qu’on ne met pas suffisamment de cœur à l’ouvrage, sans mauvais jeu de mot. C’est aussi via cette appli sur le smartphone que la montre se synchronise et se met à jour. C’est à cet endroit précis que l’on identifiera l’essentiel des paramètres utiles à une exploitation optimale de la montre. Il est par exemple possible d’y configurer le mode : Ne pas déranger, l’affichage des notifications, une alarme ou encore la langue. Polar Flow permet aussi de créer des séances personnalisées qu’il est possible de transférer sur la montre. C’est très ingénieux et très commode.

L’application Polar Flow apporte des fonctionnalités intéressantes.

À l’usage avec la Polar Pacer Pro

En plus des traditionnels cardiofréquencemètre et GPS, la montre propose tout un tas de capteurs : boussole, accéléromètre, altimètre, baromètre, inclinaison de pente, ascension, oxymètre de pouls, la puissance en watts, etc. J’ai infiniment apprécié ma première expérience ! Aucune errance du GPS même sous les longs tunnels des bords de seine au Marathon de Paris. D’ailleurs, le GPS est globalement très précis et le résultat rendu une fois l’activité terminée, est complètement cohérent au niveau du calcul des distances.

La Polar Pacer Pro est un compagnon idéal pour l’entrainement et la performance.

Quant au cardiofréquencemètre, il offre un suivi proche de la perfection. La montre parvient à restituer fidèlement l’évolution de la fréquence cardiaque. Et ainsi, confrontée à ma vieille Garmin Fenix qui a depuis longtemps gagné ma confiance et que je portais à l’autre poignet en valeur de référence pendant ce marathon, la Polar Pacer Pro m’a proposé des résultats excessivement proches. Elle m’a convaincu…

Sobre et simple dans son utilisation mais non moins très pertinente et efficace, la Polar Pacer Pro est une montre de running éloquente qui se montre persuasive. Le suivi du GPS et de la fréquence cardiaque est également de très bonne qualité. Cela me donne très envie d’étendre mon expérience quelques semaines de plus, afin de découvrir plus en détail les autres fonctionnalités de ce petit ornement. La fonction musique notamment, que je n’ai pas encore complètement comprise. Enfin, poursuivre cet apprivoisement doit pouvoir me permettre de faire de cette montre une véritable copine d’entraînement et de défis et avec laquelle j’aimerais partager d’autres belles aventures…

La POLAR PACER PRO en bref…

Note : *****

Les + : précision, efficacité, fonctions complètes, légèreté, facilité d’utilisation
Les – : peut-être un peu trop sobre

Prix : la montre Polar Pacer Pro est disponible dès aujourd’hui sur polar.com et dans les magasins de détail du monde entier au prix de 299,90 € en Carbon Gray, Snow White, Midnight Blue, Autumn Maroon et Aurora Green. Le Aurora Green sera disponible un peu plus tard dans l’année. 

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Jean-François Tatard

- 41 ans - Athlète multidisciplinaire, coach en vente et consultant sportif. Collaborateur à des sites spécialisés depuis 10 ans. Son histoire sportive commence quasiment aussi vite qu’il apprend à marcher. Le vélo et la course à pied sont vite devenus ses sujets de prédilection. Il y obtient des résultats de niveau national dans chacune de ces deux disciplines.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.