Strava soutient le peuple ukrainien

Strava a toujours été une plateforme qui réunit les athlètes grâce au pouvoir de la communauté. Cette communauté est aujourd’hui bouleversée par une guerre tragique et insensée. Il est important pour Strava de montrer son soutien à la population ukrainienne et de lui témoigner toute sa solidarité.

Source : communiqué de Michael Horvath, PDG de Strava

D’après les Nations Unies, plus de deux millions de réfugiés ont fui leur domicile en Ukraine à la suite de l’invasion injuste du pays par la Russie, faisant de ce conflit une crise humanitaire.

Après réflexion, Strava a décidé de prendre les mesures suivantes pour apporter son aide et son soutien au pays assiégé et à la population ukrainienne :

– Aide humanitaire

Strava apporte un soutien financier sous forme de dons à des organisations humanitaires telles que le Comité international de la Croix-Rouge dont la mission consiste à aider les personnes touchées par le conflit et les personnes déplacées.

– Suspension des services de Strava en Russie et en Biélorussie

Comme des centaines d’autres entreprises et organisations, Strava considère que la suspension temporaire de ses services en Russie et en Biélorussie, qui peut sembler dérisoire à l’échelle individuelle, peut contribuer au retour de la paix si ce mouvement est suivi par le plus grand nombre.

– Challenge pour l’Ukraine

Strava a lancé le Challenge pour l’Ukraine : la plateforme propose aux athlètes de manifester leur soutien en partageant une activité de 5 km pour collecter le badge et en invitant leurs amis à faire de même. Dans le cadre de ce challenge, Strava invite également l’ensemble de la communauté à faire un don et à soutenir les efforts de la Croix-Rouge ici.

– Carte d’activités en soutien à l’Ukraine

Strava a ajouté un nouveau type de carte en soutien à l’Ukraine, pour toutes les activités GPS, et encourage tous les athlètes à l’utiliser en signe de solidarité avec l’Ukraine.

Alors même que les nations du monde entier s’unissent pour aider l’Ukraine, des formes de racisme sont à l’œuvre. En Ukraine et dans les pays frontaliers, des réfugiés issus de minorités subissent des traitements inégaux. La sécurité vitale, ne subir aucune crainte ni persécutions, doit s’appliquer à tous les réfugiés, indépendamment de leurs origines ethniques ou nationalités.

Strava est conscient que la suspension de ses services en Russie et en Biélorussie affectera la relation avec les membres de sa communauté qui ne soutiennent pas le régime totalitaire imposé par Vladimir Poutine en Russie. Par ailleurs, l’entreprise comprend qu’il peut être difficile pour certains d’apporter leur soutien à l’Ukraine, compte tenu des pratiques discriminatoires qui ont été rapportées aux frontières à l’encontre de réfugiés appartenant à des minorités ethniques. Strava pense néanmoins que l’objectif d’un retour à la paix mpose d’agir.

Conjointement avec la communauté internationale, Strava exprime son espoir sincère que l’Ukraine retrouve la paix et la souveraineté.

Source : communiqué de Michael Horvath, PDG de Strava

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.