Championnat du monde UCI Esport sur Zwift le 26 février : tout ce qu’il faut savoir

Le 26 février prochain à 19h, les 180 meilleur-e-s cyclistes esport se lanceront sur Knickerbocker, une réplique virtuelle de New York aux reliefs relevés. Un parcours sélectif qui garantit une compétition palpitante dès le premier tour. Horaire de départ, portrait des 4 français en lice, profil du parcours, voici en détail tout ce qu’il faut savoir sur la seconde édition des Championnats du monde de cyclisme Esport.

Source : CP

OÙ SUIVRE LES CHAMPIONNATS DU MONDE ?

Les Championnats du monde seront diffusés en direct de 19 à 22 heures (heure française) le 26 février sur Eurosport.
Live retransmis sur GCN+ et la chaîne YouTube de Zwift.

  • La course Femmes Elite débutera à 19h15 (heure française).
  • La course Hommes Elite débutera à 20h45 (heure française).

4 INFOS À  RETENIR…

Knickerbocker, un parcours exigeant

C’est dans le New York virtuel de Zwift que se déroulera cette seconde édition des Championnats du monde de cyclisme esport. Un circuit de 54,9 km et 944 m de dénivelé positif sur lequel les athlètes alterneront sections roulantes et pentes abruptes. Un parcours exigeant qui promet un beau spectacle.

Être stratégique…

Qui dit monde virtuel dit “gamification”. Les athlètes auront accès à des PowerUps, des bonus stratégiques disponibles sous les arches. Utilisés à bon escient et au bon moment, ils peuvent changer le cours de la compétition.

Le maillot arc-en-ciel en jeu

Au même titre que le cyclisme sur route, la piste, le mountain bike, le BMX Freestyle, le BMX Racing, le cyclisme en salle, le trial  et le cyclo-cross, le cyclisme esport est désormais l’un des 9 sports régis par l’UCI. C’est pourquoi le règlement UCI s’applique. À l’issue des deux courses qui se tiendront le 26 février, les deux prochains Champions du monde recevront un maillot arc-en-ciel (virtuel et physique) qu’ils pourront porter lors des évènements Esport de l’année.

Égalité des genres sur les épreuves

Même durée d’antenne, même parcours, même nombre d’athlètes, même prix… Lors de ces Championnats du monde, les hommes et les femmes sont placés sur un pied d’égalité. Une ligne directrice à laquelle Zwift ne déroge pas.

4 FRANÇAIS À SUIVRE…

Sandra Lévénez
4e du Championnat de France CLM (contre-la-montre) en 2020, niveau 25 sur Zwift, celle qui porte les couleurs de l’équipe Cofidis sur les compétitions professionnelles mettra à profit toute son expérience sur route pour représenter la France dans cette compétition d’un genre nouveau. Adepte des parcours vallonnés, Sandra a toutes les chances de faire des étincelles sur Knickerbocker.

Alban Puech
Alban est né et a grandi au Maroc. C’est en s’installant en France et pour s’entraîner malgré des températures bien moins clémentes que cet ancien triathlète s’est lancé sur Zwift. Aujourd’hui niveau 41 sur Zwift, il pointe à la 56ème position du classement mondial sur Zwift Power et en 7ème position U23 (moins de 23 ans). Son parcours préféré ? Epic KOM sur Watopia. Aucun doute, le KOM de New-York est fait pour lui.

Hugo Viort
Hugo a débuté le vélo en 2012. Après avoir fait ses preuves en Elite à Martigues, puis au Vélo Club de La Pomme, à Marseille, il découvre Zwift pendant le premier confinement et se prend au jeu. Il rejoint rapidement le Punchers Club, première équipe de ecyclisme déposée en France. Fort de sa 23ème place au classement Zwift Power et de l’expérience acquise pour atteindre le niveau 41 sur la plateforme, Hugo est prêt à défendre les couleurs de la France samedi prochain.

Adrien Vuillier
Cycliste, triathlète, duathlète, coureur, Adrien Vuillier caracole en tête du classement Zwift Power français. Il aura toutes ses chances de briller dans le New-York virtuel de Zwift.

Guillaume Judas

  - 52 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.