Notre reconnaissance de l’Orbea Klasika Bilbao Bizkaia

L’Orbea Klasika Bilbao Bizkaia est un événement placé entre cyclotourisme et cyclosport, qui aura lieu le weekend du 21/22 mai 2022 au départ de Bilbao dans le Pays Basque Espagnol, à moins d’une heure et demie de la frontière. Il s’agira de la 2e édition, après l’annulation des deux dernières années pour raisons sanitaires.

Texte : Olivier Dulaurent – Photos et vidéo : Orbea

Organisé par la marque de vélo qui donne son nom à l’événement et supporté par la mairie, il ne fait aucun doute que les cyclistes vont en prendre plein les yeux dans une atmosphère conviviale puisque seules trois sections chronométrées (en montée) seront proposées, évitant ainsi tout stress lié aux conditions d’une vraie course.

Autre stress évité : à l’accueil, des gens qui parlent français dans une file dédiée. Un point important alors que les français ne sont pas connus pour passer facilement leurs frontières, souvent pour des questions de langue.

Paysages typiques rencontrés sur la Klasika Orbea Bilbao Bizkaia
Des petites routes peu fréquentées
Lors de notre reconnaissance au mois de décembre
Un parcours ponctué de nombreuses bosses

Ainsi, il est facile de s’imaginer roulant en sécurité sur les beaux paysages du parcours, entre copains, tout en s’étalonnant dans les trois bosses et en profitant des ravitaillements.

Pour les amateurs de chiffres, le parcours tracé développe 138 km pour 2900 m de dénivelé positif. Mais si ces chiffres sont voisins de ce que l’on peut trouver en montagne, la répartition des ascensions est bien différente : ici, il s’agit davantage d’un vrai toboggan où les parties de plat sont rares. A l’inverse, les ascensions ne sont jamais très longues mais parfois pentues (jusqu’à 20% sur de courts passages) et toujours « casse-pattes ».

Petits braquets de rigueur comme ici, sur ce passage difficile
Dans la partie la plus pentue du parcours, avec des pourcentages autour de 20%
Le profil du parcours
Des ravitaillements copieux et variés
Les sections neutralisées et ravitaillements promettent de passer de bons moments sans stress

L’organisation dans son ensemble s’attelle à mettre le paquet afin que le déroulement du jour J se passe au mieux : bien que les 2000 concurrents attendus devront respecter le code de la route, 150 signaleurs seront postés sur le parcours, sans oublier les motos et la police, 10 voitures d’assistance technique et cinq autres voitures prêtes à veiller à la bonne marche de l’épreuve.

Parmi les autres atouts de l’organisation, figurent quatre ravitaillements, sans compter le repas de l’arrivée, avec des spécialités typiquement Basques. Un maillot – réussi – sera aussi offert à tous les participants.

Même “le Diable” sera présent

Au niveau du parcours à proprement parlé, au sein de l’équipe organisatrice de longues discussions se sont prolongées sur la meilleure façon de sortir de Bilbao. En effet, si la ville vaut à elle seule une visite lors du séjour sur place, et bien que la circulation attendue le dimanche matin sera plutôt calme, la situation même de Bilbao réclame quelques « astuces » pour se retrouver le plus vite possible sur des routes calmes. Il faut dire aussi que l’agglomération est à l’image du secteur et pour en sortir il n’y a pas d’autre choix que de grimper. Mais une fois effectués ces quelques kilomètres, la totalité du parcours s’effectuera sur des routes tranquilles, souvent étroites et sinueuses.

Le parcours permet de sortir rapidement de l’agglomération

Le 1er ressenti qui vient à l’esprit après avoir effectué le parcours est : le jeu. En effet, de la part ses caractéristiques (sinuosité, étroitesse, relief, paysages), il y aura de quoi s’amuser dans la conduite du vélo sur les 138 km proposés.

Superbes paysages et routes étroites
Quelques sections très ludiques de routes en béton

Ce qui surprendra aussi est la diversité : celle des paysages et des couleurs (du vert des nombreuses forêts traversées au bleu de l’océan et du passage spectaculaire dans la réserve de biosphère d’Urdabai), celle des routes ponctuées de quelques portions en béton qui ne dépayseront pas les cyclistes Belges, celle des pentes aussi (globalement irrégulières) qui nécessiteront l’usage de braquets de montagne malgré la longueur raisonnable des côtes (les plus longues ne dépassant pas les 8 km).

Le parcours laisse une large place à la réserve de biosphère d’Urdabai
Un des superbes points de vue du parcours de la Klasika
Au même endroit, mais “vu d’en haut”
Instant de convivialité avec l’Océan en arrière plan
Un autre passage particulièrement agréable
Le sourire est forcément de la partie sur un tel parcours. La tenue qui provient de chez HIRU (branche textile d’Orbea), fera l’objet d’un article au mois de février.

Bilbao, ses alentours et sa gastronomie

La Biscaye (Bizkaia en langue Basque) qui est l’une des 7 provinces du pays Basque, est un territoire dans lequel Orbea est complètement implanté : l’usine et les bureaux s’y trouvent. La zone a tout pour permettre de passer un agréable séjour, entre les paysages traversés par les cyclistes lors de la Klasika, l’architecture des maisons typiques et le centre-ville de Bilbao qui a posé son futuriste musée Guggenheim autour de ses bâtiments historiques et flamboyants. La gastronomie typique mérite aussi de s’y attarder, même s’il sera préférable de la réserver pour « l’après-course » étant donné la richesse en calories. La célèbre Chuletón (côte de bœuf) y figure en bonne place.

Bilbao accueillera le Grand Départ du Tour 2023 et les 2ères étapes se dérouleront sur les routes empruntées par la Klasika Orbea.

Le parcours frôle aussi la ville de Guernica, rendue d’autant plus célèbre par un des tableaux emblématiques de Pablo Picasso. Celui-ci fait référence au bombardement de la ville éponyme ordonné par les nationalistes espagnols en 1937 et exécuté par des troupes allemandes nazies et fascistes italiennes. La toile est devenue un symbole de la dénonciation de la violence franquiste et fasciste puis de l’horreur de la guerre en général.

Au pied de la 2ème ascension chronométrée
Devant le musée Guggenheim à Bilbao
Des spécialités locales, à consommer de préférence après la Klasika
Le “Chuletón” (côte de bœuf)

Orbea, un héritage local et historique

Le fief historique d’Orbea se trouve à 40 km de Bilbao, sur la commune de Mallabia. Il s’agit d’une terre de cyclisme puisqu’au cœur des routes du Tour du Pays Basque et de la Clasica San Sebastian. La célèbre montée vers Arrate figure souvent au programme des sorties des employés de l’usine à l’heure du déjeuner.

Tout le monde garde également à l’esprit cette « marée orange » des supporters sur les routes des Pyrénées lors du Tour de France et la passion vouée à l’équipe Euskaltel Euskadi. Il existe ici une véritable culture du vélo, à l’image de la Bretagne en France. A ce propos, la densité de clubs y est nettement plus élevée que partout ailleurs en Espagne.

Enfin, pour la petite histoire, la 1ère Vuelta en 1932 est partie depuis l’usine Orbea.

Au milieu de la 2e difficulté répertoriée
Le vélo qui a permis la reconnaissance : un Orbea Orca M20i LTD

L’épreuve, en bref

Départ et arrivée : Bilbao, Pays Basque, province de la Biscaye. 4h30 de route depuis Toulouse, moins de 2h depuis Bayonne.

Tarifs d’inscription : 59€ depuis le 14 janvier jusqu’au 16 avril et 69€ au-delà.

138 km et 2900 m de dénivelé positif.

7 ascensions principales dont 3 seront chronométrées. Un classement sera établi sur la somme des temps d’ascension.

2000 participants attendus.

Un salon la veille de l’épreuve où la gamme Orbea sera présentée, ainsi que certains partenaires comme Skoda.

=> Renseignements et inscriptions : Klasika Orbea Bilbao Bizkaia

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Voyages

Olivier Dulaurent

  - 46 ans. – Pigiste presse écrite et Internet depuis 2004, auteur de Le Guide du Vélo Ecolo (Editions Leduc, novembre 2020), Moniteur Brevet d’Etat Cyclisme, encadrant de stages cyclistes depuis 2005 et coach cycliste - Pratiques sportives actuelles : cyclisme route et VTT (occasionnelle : course à pied) - Strava : Olivier Dulaurent

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.