Nouveauté : voici le Cervélo R5-CX

Avec la signature du partenariat entre Cervélo et l’équipe Jumbo Visma, les ingénieurs de Cervélo se sont mis au travail sur un tout nouveau vélo de cyclo-cross pour répondre aux demandes de leurs champions emblématiques : Marianne Vos, qui possède 7 maillots arc-en-ciel dans sa penderie, Wout Van Aert qui en a 3 dans la sienne.

Source : CP – Photos : Cervélo

En partant de zéro, Cervélo a cherché à transformer leurs préférences et leurs exigences en un vélo ayant déjà remporté deux victoires en Coupe du Monde !

Certains observateurs se souviendront peut-être qu’il ne s’agit pas du premier cyclocross de la marque. En 2007, deux cadres R3 version cyclo-cross ont été fabriqués pour Jonathan Page qui est devenu – grâce à l’un d’entre eux – le premier Américain à monter sur un podium de Coupe du monde de cyclo-cross. Ces cadres ne sont malheureusement jamais entrés en production, et un bon vélo CX est resté jusqu’à présent dans la rubrique « si seulement nous avions eu le temps » lors des réunions produits.

Inspiré par le R5 mais avec sa propre identité

Tout comme le R3 Cross, le R5- CX doit une grande partie de ses performances et de son design au R5, avec quelques différences majeures. Ce modèle se distingue par sa maniabilité et sa géométrie basées sur les commentaires de Wout Van Aert et de Marianne Vos. Le boîtier de pédalier par exemple, est environ 11 mm plus haut que le nouveau R5 afin d’accentuer la maniabilité et d’aider à franchir les obstacles – et ce boîtier de pédalier est fileté dans le cadre. La forme et la taille du boitier BB Right aident à construire des cadres souvent légers et rigides, mais pour un vélo qui va être lavé sous pression et dont le boîtier de pédalier est retiré au moins plusieurs fois par semaine, une interface filetée est tout simplement plus durable. C’est donc un BB right « fileté » qui est utilisé, et Cervélo est la seule marque à le faire, sans que cela ne pose de problèmes pour les pièces de rechange.

Les cases cochées par le cadre

La tige de selle en forme de “D” (avec double collier de serrage), non seulement renforce la flexibilité, mais était clairement une demande spécifique de Wout Van Aert et de Marianne Vos pour garder la selle tournée vers l’avant en cas de chute.

Tous les câbles passent à l’intérieur et le cadre n’est compatible qu’avec les transmissions électroniques afin de limiter l’entrée des gravillons et de l’eau.

Paré pour affronter des torrents de boue, il sera disponible en quatre tailles – 51, 54, 56, et 58 cm.

Le R5-CX est actuellement et exclusivement réservé à la course (avec déjà deux victoires en Coupe du Monde à son actif), en tailles 51 et le 58 pour Marianne Vos et Wout Van Aert, mais – et c’est la bonne nouvelle – il sera disponible à la fois comme cadre et vélo complet pour l’été 2022.

Olivier Dulaurent

  - 46 ans. – Pigiste presse écrite et Internet depuis 2004, auteur de Le Guide du Vélo Ecolo (Editions Leduc, novembre 2020), Moniteur Brevet d’Etat Cyclisme, encadrant de stages cyclistes depuis 2005 et coach cycliste - Pratiques sportives actuelles : cyclisme route et VTT (occasionnelle : course à pied) - Strava : Olivier Dulaurent

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.