Quel compteur GPS choisir entre les Garmin Edge 830 et 1030 Plus ?

Outil désormais considéré comme indispensable pour de nombreux cyclistes, le compteur GPS est toujours un choix difficile à faire, d’autant qu’aujourd’hui de nombreuses marques concurrencent le leader Garmin. Nous avons décidé de mettre en confrontation le Edge 830 et le Edge 1030 Plus, les deux modèles les plus évolués de la marque américaine.

Par David Polveroni – Photos : DR

Tout d’abord le premier élément à prendre en compte : le prix. On retrouve le 830 à 350 € environ, tandis que le 1030 Plus est proposé autour de 550 €, les deux dans le même package sans ceinture cardiaque ni capteurs. C’est donc peut être la première barrière pour certains, car débourser 200 € supplémentaires, ce n’est pas rien. Pour la suite de l’essai nous mettrons de côté ce critère afin de choisir vraiment celui qui vous convient sur le plan de l’utilisation.

=> VOIR AUSSI : Acheter le compteur Garmin 830 en promo à 289 €

=> VOIR AUSSI : Acheter le compteur Garmin 1030 Plus en promo à 449 €

Le second critère de sélection : la taille. Certains n’aimeront pas le 1030 Plus, avec 89 mm de diagonale contre 64 mm pour le 830. Au premier abord quand on y est peu habitué, la taille du 1030 peut choquer. Mais elle offre une meilleure lisibilité, les chiffres sont plus gros (pour les mêmes données affichées, on aura tendance à mettre plus de données à l’écran), la cartographie est aussi plus étendue et la résolution encore meilleure, bien que déjà très bonne sur le 830.

La différence de taille entre les deux compteurs joue aussi sur l’autonomie de la batterie.

Elle permet aussi d’y loger une batterie un peu plus conséquente avec 4 h d’autonomie annoncée en plus, soit 20 h pour le 830, et 24 pour le 1030 Plus. En pratique, avec capteur de puissance, capteur de FC et radar Garmin Varia, après 5h40 de vélo par des températures plutôt froides, nous étions a 42 % d’autonomie sur le 830 et 65 % sur le 1030 Plus. Ce qui laisse présager, dans ces conditions, d’environ 16 h d’autonomie sur le 830 et 18 h sur le 1030 Plus. À noter que le radar Garmin Varia consomme relativement beaucoup de batterie, notamment sur la génération de compteurs précédente, les 520/820/1000.

L’autonomie est vraiment un point fort du 1030 Plus. Vigilance : quand on roule beaucoup, on ne le recharge plus à chaque sortie, c’est un peu un piège, donc il faut veiller à partir avec assez d’autonomie pour boucler la sortie prévue.

Le Edge 130 Plus est plus petit que les 830 et 1030, et c’est aussi le plus léger.

Plus gros, dit aussi… plus lourd : il y a 45 g d’écart, c’est un critère de choix pour les chasseurs de poids. Pour ceux-la le 130 Plus reste le meilleur choix, avec 100 g d’écart avec le 1030 Plus. Quand on connait le prix à payer pour gagner 100 g sur le vélo…

Des fonctions similaires

Au niveau de l’itinérance, il n’y a aucune différence entre les deux. Le 830 tout comme le 1030 Plus disposent de ce qui se fait de mieux sur le marché en 2021. Parcours tracé sur Garmin Connect ou une application tierce : tout est transféré sur le compteur. Une fois sur la route, il n’y a généralement pas de mauvaises surprises. Vous pouvez être guidé à chaque carrefour, chose que je n’active pas car c’est un peu pesant d’avoir des bips à chaque virage… 

Mais pour quelqu’un qui fait des ultras, des voyages ou beaucoup d’itinérance sur des parcours qu’il emprunte rarement, le 1030 Plus grâce à son grand écran se montre plus confortable, avec plus de surface d’affichage et un défilement plus aisé.

La détection des montées est très utile surtout en terrain inconnu, et les deux compteurs disposent de cette fonction, comme l’ensemble des compteurs Garmin proposés. En termes de fonctionnalités, les deux sont vraiment similaires à l’usage. La détection des incidents (très réactive), le livetrack, la compatibilité avec les périphériques Ant + ou Bluetooth, ou encore avec les home-trainers connectés, les entraînements, que ce soit sur le HT ou sur la route se lancent de la même façon… Match nul dans ce domaine.

Avec une taille raisonnable, le Garmin Edge 830 est déjà très complet.

Un autre point sur lequel le 1030 Plus prend l’avantage : le son. Le bruit émit lors du fameux compte à rebours avant la phase d’exercice, (ou tout autre tonalité !) est plus audible. C’est nettement perceptible. Le son est plus net. Cela ne fera pas aller plus vite mais c’est de notre point de vue plus agréable.

Les écrans tactiles sont désormais au point, il n’y a plus de soucis sous la pluie avec les écrans qui naviguaient tout seuls puisqu’on peut désormais verrouiller par une simple pression sur le bouton marche/arrêt. Toutefois la pluie reste le point faible chez Garmin pour l’altimètre, et pour les deux compteurs. Dans ces conditions, les compteurs ne calculent plus les différences d’altitude. Espérons que cela évolue sur la gamme future. À noter aussi, la facilité pour organiser les données sur les pages, plus simple dans le cas des 830 et 1030 Plus que sur les 130 Plus et 530, les modèles boutons, non tactiles.

Pour résumer 

Le 1030 Plus conviendra davantage à celui qui regarde souvent son compteur, qui cherche à faire des entrainements ciblés, qui a besoin de la cartographie pour de l’itinérance, et qui a besoin de beaucoup d’autonomie.

Le 830 conviendra plutôt à celui qui a une approche moins rivée sur le compteur tout en ayant la possibilité à tout moment d’avoir les même fonctions mais avec moins de rapidité (visuelle ou manuelle puisqu’il faudra faire défiler l’écran). 

Contact : garmin.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

David POLVERONI

  - 32 ans - Ambassadeur Factor et Castelli. Arpenteur de cols - Passionné de cyclisme - Plus de 30 victoires en Cyclosportives - Pigiste depuis 2018 - Pratique sportives actuelles : pur routier, gravel et dans le futur du VTTAE Strava : David Polveroni

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.