Le Tour des Dames, 1ère course cycliste féminine internationale à étapes d’Île-de-France

Du 18 au 21 mai 2022 se déroulera la 1ère course cycliste féminine internationale à étapes d’Île-de-France. En soutien au sport féminin en générale et au cyclisme féminin plus précisément, cette épreuve se déroulera sur plusieurs départements franciliens (parcours en cours d’homologation) et bénéficie d’ores-et-déjà du soutien de l’UCI, de la Fédération Française de Cyclisme, de la Région Île-de-France, et de l’Association Française des Coureurs Cyclistes.

Source : CP

Le sport au féminin

Si l’histoire du sport, dans sa déclinaison organisée, remonte à plus de 3 000 ans dans les concours sportifs organisés à Olympe, il aura fallu attendre 1912 pour que les femmes soient autorisées à participer aux jeux et ce dans seulement 2 disciplines (natation et plongeon). Mais les temps ont bien changé et le sport féminin à dorénavant toute sa place dans les compétitions mondiales. En effet, depuis le 1er janvier 2020, le cyclisme féminin a franchi un nouvel échelon et dispose désormais de 8 équipes féminines UCI World Tour avec de vrais contrats de travails de “coureuses cyclistes professionnelles”. La France dispose même d’une équipe UCI World Tour : FDJ NOUVELLE AQUITAINE. 

Une course solidaire

Le Comité d’Organisation du Tour des Dames, avec son opération “le Tour des Dames de Coeur”, aura à coeur de soutenir plusieurs associations cyclistes, dont “Mon Vélo est une vie”. Soucieux d’apporter le sport au sein des familles, le Comité organise également, à chaque départ d’étape et au cœur du Contre-la-montre, un environnement, “Faites du vélo et Fête du vélo”. Tous les publics seront visés au travers de stands et ateliers divers tant pour adultes que scolaires tel que des parcours d’initiation vélo, Code la route, savoir rouler à vélo (mon vélo est une vie), savoir préparer entretenir et réparer son vélo.

Une course éco-responsable 

En lien avec son temps, Le Tour des Dames sera une course éco-responsable. Il utilisera donc le moyen de déplacement le moins polluant du monde. En parallèle, l’ensemble des supports de communication, de la banderole au gadget et produits dérivés se devront d’apporter la preuve à leurs appartenances aux chaines de recyclage et de fabrication éco-responsable. L’ensemble de l’approvisionnement alimentaire devra provenir exclusivement des productions de proximité Île-de-France avec une traçabilité visible. La gestion des espaces privatisés pour la course, départ, arrivée et parcours sera organisée pour permettre un impact zéro sur la biodiversité et un bilan zéro déchet sur les zones aménagées.

Un parrain d’exception

Quel meilleur ambassadeur pour la première édition du Tour des Dames ? La réponse est simple : Marc Madiot ! Avant d’être le dirigeant passionné que l’on connaît tous, Marc Madiot fut un coureur professionnel de renom. En 1997, il a créé l’équipe FRANCAISE DES JEUX (devenue depuis GROUPAMA FDJ), structure avec laquelle il évolue au plus haut niveau depuis 24 ans ! Mais Marc Madiot, c’est avant tout un « mordu » du vélo sous toutes ses formes, comme il en existe peu. Route, Cyclo-cross, et tant d’autres… toutes les disciplines lui procurent du plaisir, de l’émotion, le cœur s’emballe et les poils se dressent ! 

Toutes les informations sur : https://www.letourdesdames.fr/ 

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.