PROS – Trek-Segafredo s’engage pour plus d’égalité entre les femmes et les hommes de ses deux équipes

Dans un communiqué transmis à France Info, l’équipe Trek-Segafredo annonce avoir décidé d’harmoniser les primes versées aux membres de ses équipes féminine et masculine. Cette décision fait suite à la mise en lumière des énormes différences de traitement entre les deux vainqueurs des éditions de Paris-Roubaix, Elizabeth Deignan chez les femmes, et Sonny Colbrelli chez les hommes en termes de prix de course. Trek-Segafredo assure qu’elle agira désormais de la même manière pour toutes les courses au calendrier.

Photo : Geof Sheppard – 2019

Sur Paris-Roubaix 2021, les primes versées par l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO) aux concurrentes et aux concurrents ont été très différentes. Les hommes se sont ainsi partagé 91 000 €, dont 30 000 € pour le vainqueur Sonny Colbrelli, alors que les femmes ont dû se contenter de seulement 7 005 € (dont 1 535 € pour la gagnante Elizabeth Deignan).

La formation Trek-Segafredo a décidé de réagir et de mettre sur le même plan les coureuses et les coureurs de ses deux équipes. L’équipe versera donc une prime de 30 000 € à Deignan, mais aussi 15 000 € au lieu de 760 € à Elisa Longo Borghini, troisième à Roubaix, et 1300 € au lieu de 265 € à Audrey Cordon-Ragot, huitième.

 

Guillaume Judas  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.