Un changement de braquet réussi pour la Megève Mont-Blanc Cycling !

C’est sous un magnifique ciel bleu et un soleil d’automne que s’est tenu ce week-end un tout nouvel opus de la Megève Mont-Blanc Cycling. 800 cyclistes se sont donnés rendez-vous ce week-end des 11 et 12 septembre 2021 à Megève, capitale du vélo en montagne, pour quatre épreuves.

Source : CP – Photos : @David Machet

Cette année, le Club des Sports de Megève souhaitait changer de braquet, écrire une nouvelle histoire pour cet événement, pionnier des cyclosportives de montagne, avec de nouvelles épreuves et de nouveaux parcours. Pari tenu avec de beaux moments de sport, de partage et d’émotion !

Le coup d’envoi a été lancé avec “L’Aventurière” – le petit nouveau de la Megève Mont-Blanc Cycling – une épreuve Gravel de 75 km avec en toile de fond les paysages fabuleux du Beaufortain et du massif du Mont-Blanc, avant de laisser place à l’épreuve phare “L’Originale”, une cyclo de 75, 100 ou 165 km, sans oublier les “graines de champions” de 5 à 14 ans.

Une véritable fête conviviale et festive autour du vélo, rendue possible grâce à la centaine de bénévoles et au Club des Sports de Megève !

Deux jours, deux ambiances…

L’épreuve “Gravel” marquait samedi le coup d’envoi de cet événement vélo ! Imaginé et créé par Nicolas Roux, ce nouveau parcours de 75km et 2 720 m de dénivelé positif, composé de 70% de chemin et 30% d’asphalte, a tenu toutes ses promesses, ne laissant aucun répit aux participants engagés. La beauté des paysages, les somptueux plateaux prédestinés à accueillir les pratiquants de Gravel, le soleil tutoyant les sommets du Beaufortain et du Mont-Blanc, la technicité et la diversité du tracé ont été apprécié par tous. De quoi assurer la pérennité de cette épreuve hydribe, dans l’ère du temps, pour les prochaines éditions !

Côté résultats, l’épreuve est remportée haut la main par Bruno Morel en 3h31mn07 qui, dès les premiers kilomètres, a pris la tête de la course. Il devance de 27mn David Molli. Le podium est complété par Baptiste Pouvesle.
A noter la présence d’un invité de marque : le champion du monde de biathlon en relais mixte, Antonin Guigonnat, qui s’est aligné en toute discrétion sur la ligne de départ et qui termine avec une belle 5ème place en 4h14mn16.
>>> Voir les résultats

La journée du samedi a aussi été rythmée par les jeunes graines de champions, venues s’affronter sur l’un des 5 parcours qui leur étaient destinés. Avec une distance de 500 m pour les plus jeunes (âgés de 5 et 6 ans) jusqu’à une course de cote de 5 km pour les plus grands, c’est sous les applaudissement et les regards fiers de leurs parents qu’ils se sont livrés une bataille sans pareille ! 
>>> Voir les résultats

Dimanche, place à l’épreuve phare et historique du week-end : L’Originale. Une épreuve sportive classique qui a subi un vrai lifting, avec de nouvelles distances – 75km, 100km et 165km – et ce fameux passage inédit au dessus d’Ugine par le col de l’Arpettaz (jamais emprunté dans une compétition officielle). Mais la vraie nouveauté de cette épreuve, c’est surtout la liberté ! Parce qu’on le sait tous, en sport, il y a des jours avec et des jours sans, des jours où le physique ne suit pas et des jours où l’on se sent pousser des ailes.

Si tous les participants ont enfourchés leur vélo sur cette même ligne de départ, ce dimanche à 8h00, au cœur du village mègevan, sous un ciel sans nuage, certains ont choisi de franchir leur ligne d’arrivée après 75km, d’autres ont choisi de changer de braquet pour la boucle de 100 km, et les plus courageux ont repoussés les limites, donnant un dernier (enfin plusieurs) coup de pédale jusqu’aux 165 km ! Un vrai défi sportif pour les 700 cyclistes venus mouiller le maillot !
Sur la ligne de départ, on remarque la présence de Madame le Maire de Megève, Catherine Jullien-Brèches, qui s’est alignée sur la boucle de 75 km et termine avec un temps honorable, la classant première de sa catégorie !

Romain Champenois est le premier à franchir la ligne d’arrivée après 75km en 2h46mn29. Il devance Laurent Brun de 5mn28 et Niels Perrin de 5mn31. La première féminine Lise Favre, se classe 33ème au scratch et termine en 3h33mn34.

Sur la boucle de 100km, les 3 premiers terminent dans un mouchoir de poche ! Aux 2 premières places, on retrouve 2 frères : Lubin et Gauthier Monteil qui franchissent respectivement la ligne en 3h30mn04 et 3h30mn08. Bastien Flammier complète le podium en 3h30mn37. A noter la belle 7ème place du mègevan Antoine Socquet-Juglard, baliseur et aussi ouvreur de l’épreuve Gravel le samedi.

Enfin, Loïc Ruffaut est venu à bout des 165 km en 6h00mn11 remportant cette épreuve. Il supplante Cédric Richard et Damien Tarantola.
>>> Voir les résultats

Traditionnellement organisée au printemps, le Club des Sports de Megève travaille déjà sur la prochaine édition de la Megève Mont-Blanc Cycling prévue les 11 et 12 juin 2022. Ouverture des inscriptions dès le mois de décembre sur https://megevembc.com/

Le mot de la fin du Directeur du Club des Sports de Megève, Stéphane Picot:
” Notre plus grande satisfaction est la météo exceptionnelle de ce week-end ! Je suis très heureux de la course Gravel, les retours sur cette nouvelle épreuve sont incroyables, le parcours a vraiment séduit. On sait qu’on a touché une nouvelle discipline très prometteuse ! On retiendra aussi le beau clin d’oeil de la présence d’Antonin Guigonnat qui est finisher. Dès l’année prochaine, l’idée est de mettre l’accent sur cet esprit de liberté, en offrant la course en version rando, sans chrono. Le parcours qui a ravi l’ensemble des participants, restera similaire. Nous avons aussi une grande ambition sur les courses kids. Cette année nous avons accueilli une cinquantaine d’enfants, on a à cœur de vraiment progresser !
Sur la cyclo, les retours sont tellement positifs que l’on a déjà envie de se projeter dans 9 mois, de partager à nouveau les sourires avec tous les participants. Nous sommes forcément un peu déçu du nombre d’inscrits, mais c’est une situation compréhensible qui s’explique par la situation sanitaire délicate et par un calendrier de rentrée chargé. L’objectif serait de revenir à 1 500 participants sur les prochaines éditions. Une chose est certaine, cette édition nous conforte dans ce principe de liberté de format (chronométré ou non), de liberté de distances où la bataille ne se joue pas contre le chrono, mais contre soi pour devenir Finisher !”

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Author:

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.