Vizzzz, le miroir aérodynamique qui rend les cyclistes et les triathlètes plus performants…

Les triathlètes savent tous qu’avoir une bonne position sur leur vélo est essentiel pour réussir une compétition. C’est pour cela qu’ils installent des prolongateurs sur leur guidon, qui leur confèrent davantage d’aérodynamisme. Toutefois, travailler dans cette position n’est pas simple : les cyclistes sont obligés de creuser la nuque, ce qui entraîne souvent des douleurs cervicales. C’est donc pour permettre aux cyclistes et aux triathlètes de perfectionner leur position aérodynamique sans se faire mal que Michel Vernet a inventé le Vizzzz. Ce miroir aérodynamique, que l’on place sur les prolongateurs, aide à comprendre la position idéale, et à la travailler pour l’adopter inconsciemment.

Source : CP*

*Les articles de cette rubrique Nouveautés sont issus de communiqués de presse et ont uniquement vocation à être informatifs. Ils ont été sélectionnés par la rédaction pour leur intérêt pour votre pratique sportive.

Une invention qui rend les cyclistes et les triathlètes plus performants

Le Vizzzz est un petit miroir très malin. Placé sur les prolongateurs, il permet de voir la route sans la regarder directement : le cycliste peut ainsi conserver une position aérodynamique parfaite, tête baissée, le regard au sol, et aller plus vite sur de longues distances en faisant moins d’efforts.

Le cycliste peut relâcher les muscles du cou, rouler plus confortablement, et ressentir immédiatement la sensation de pénétration dans l’air : le vent passe au-dessus de sa tête, et non plus en pression constante sur son front.

Après quelques mois d’entrainement, les cyclistes sont habitués à rouler le front collé aux prolongateurs. Ils peuvent se passer du miroir et pédaler sans avoir la tentation de relever la tête.

Le Vizzzz est commercialisé sur le site dédié, où l’on peut retrouver des conseils d’utilisation, ainsi que sur T’ENREV, la boutique d’inventions de Michel Vernet.

Le Vizzzz, c’est pour qui ?

Le Vizzzz est avant tout destiné aux compétiteurs de contre-la-montre et de triathlon. Il apporte également un confort appréciable aux cyclistes amateurs, ou âgés, qui souhaitent garder les mains sur leur guidon de course sans avoir à creuser la nuque.

Ce miroir ne doit en revanche pas être utilisé dans la circulation ou pour se déplacer : il nécessite un apprentissage strict. Il faut privilégier les routes droites et larges sans véhicules pour se familiariser avec le miroir, car il déroute le cerveau lors des premiers essais.

Au bout de quelques mois, voire quelques semaines, on y est parfaitement habitué : “Je roule avec un Vizzzz prototype depuis des années. Je ne peux plus m’en passer : en ligne droite, j’ai le nez dessus en permanence !” raconte Michel Vernet.

Témoignages des premiers utilisateurs du Vizzzz

Le Vizzzz a déjà séduit des cyclistes, notamment par le bouche-à-oreille. Voici que ce que ses premiers utilisateurs en disent : “Vraiment une super bonne idée qui va me permettre de progresser, j’en suis sûr. Je vais en parler autour de moi.” “Pas évident de s’y faire, il faut vraiment un apprentissage, mais on sent qu’on progresse avec la vitesse qui augmente en position aéro.” “Super bien. Il faut s’adapter, mais j’adore cette idée de progresser dans ma position.” “Très bonne idée, pas évident de maîtriser la chose, mais avec de la patience, on arrive à de bons résultats assez rapidement. Je persévère.

Aux origines du Vizzzz

L’idée du miroir aérodynamique tire son origine de la participation de Michel Vernet aux championnats du monde de triathlon en 2018 en Afrique du Sud et en 2019 à Nice. “J’ai constaté que pour s’améliorer, travailler sa position aérodynamique est fondamental“, explique-t-il.

Dans un premier temps, l’inventeur souhaite créer des lunettes qui permettraient de voir vers l’avant, tête baissée. Il teste les lunettes d’alpinisme, qui évitent aux grimpeurs de se faire mal à la nuque en regardant vers le haut. Il réalise toutefois rapidement que le système est dangereux.

Il imagine alors d’autres solutions, dont un réflecteur positionné sur le casque, et un masque réfléchissant en prolongement des lunettes. Il aboutit finalement à une barre qu’il scotche sur les prolongateurs, avec un miroir incrusté : le Vizzzz était presque né.

Michel travaille ensuite sur le système de fixation, la forme du produit, les matériaux, recherche les financements, et franchit le pas de la fabrication. Il lance le Vizzzz en 2020, et espère aujourd’hui que son produit original séduira des clubs de cyclisme et de triathlon.

Prix : 39,90 €

Contact : https://www.vizzzz.com/

À propos de Michel Vernet, créateur du Vizzzz

Michel Vernet est inventeur-entrepreneur depuis 2000. Auparavant, il a travaillé en tant que commercial grands comptes, et logisticien, dans plusieurs sociétés et grands groupes industriels. Il a aussi été formateur dans plusieurs écoles, dont l’IMEA de Besançon, l’ESC de Clermont-Ferrand et le CFAI de Dole, où il a enseigné la vente et l’économie d’entreprise. Sportif invétéré, il est fan de triathlon, qu’il pratique depuis 20 ans, et a plusieurs grandes courses à son palmarès. Il est également motard, et aime piloter les machines de course. Son amour de l’aventure l’a poussé à participer, en 2015, à l’émission de M6 The Island, Seuls au monde, dont le but était de survivre sur une île déserte au large de Panama. Michel Vernet a fondé le site T’ENREV en 2006 pour commercialiser son produit culte, la perche de nage, qui permet de s’entraîner à la natation de façon statique dans une petite piscine, médaillée au concours Lépine en 2008. Il a depuis créé plusieurs autres inventions : l’aspirateur de vase et fines poussières qui permet de nettoyer les piscines sans gaspiller trop d’eau, le tuteur pliable et multicolore pour tomates, pratique et facile à utiliser, la sangle de yoga Kizuko, ou encore le violon végétal, au bois non verni teinté d’essences de plantes.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Nouveautés

Author:

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.