Haute Route Dolomites 2021 – Compte rendu de la deuxième étape

Après 48 h de repos relatif depuis Nice et la fin de la Haute Route Alpes, une étape au départ de Cortina attend les 200 coureurs de cette Haute Route Dolomites sur 5 jours. Suivez le parcours de notre ambassadeur David Polveroni.

Par David Polveroni – Photos : DR

Cette étape relie Cortina à Trento, avec 160 km dont 80 chronométrés par le Passo Falzarego puis le Passo Valles pour principales difficultés. Avec un départ plutôt rapide dans les rues de Cortina, je flâne un peu trop derrière et je dois boucher un petit trou au pied du col. Le col se monte à bon rythme sans trop entamer les réserves.

Un coureur s’excite dans la descente, mais le groupe reste plutôt homogène sur une belle chaussée, avec de belles courbes. J’ai l’impression que la sécurité est renforcée d’un cran sur cette épreuve dolomites par rapport à la Haute Route Alpes. Étrangement, pas de descentes neutralisées, mais des sections dangereuses en travaux. Par contre, de gros efforts au niveau de la police et une bulle de tête de course différente avec deux voitures. 

Mais la prudence doit rester de mise pour les coureurs car on est jamais à l’abri… Sur le bas de la descente, je contre une attaque d’un coureur avant de me faire moi même contrer par Loïc Ruffaut, qui veut reprendre du temps par rapport à Marco, le leader. Il grappille jusqu’à une petite minute d’avance. 

Le pied du col de Valles est assez irrégulier, avec de bonnes rampes, puis des passages plus roulants. Dans la montée, alors qu’on s’apprête à revenir sur Loïc, au niveau d’un stop chrono d’environ 1 km, je décide de lever le pied, car la route est encore longue et je ne me sens pas de puiser à ce moment-là. Sans doute une petite erreur, j’aurais dû pousser un peu plus, car sur la suite du col je me retrouve en continu entre 30 et 45 secondes de Paolo, troisième ce matin au départ. 

C’est une montée relativement pentue que je ne connaissais pas. Il y a de bons passages à plus de 10 %. Par contre, la route est vraiment belle, avec un bon revêtement. Comme la veille, je perds 4 ou 5’ sur les premiers. Par contre l’étau se resserre derrière. Nous sommes quatre en deux minutes. Rien n’est fait, même pour la troisième place, car Paolo ne me semble pas impérial.

Après le Tonale il faut relier l’arrivée, après la fin du chrono sur le bas de la descente du Vallès. Une longue transition dans une vallée, très belle et verdoyante, mais avec beaucoup de circulation… Ce n’est pas le moment le plus plaisant de cette Haute Route.

Demain, l’étape nous amènera à Bormio avec le Passo Tonale après 80 km, avant le mythique Gavia à 2614m après 114 km, où sera jugée l’arrivée avant la plongée sur Bormio. Suivra un double Stelvio le Vendredi – avant le CLM à Cancano samedi pour clore l’épreuve.

Classements : https://timing4you.com/resultats/G-Live-9.1/g-live.reel.html?f=../2021//HRD2021/Haute_Route_Dolomites_2021.clax

Lien sortie Strava : https://www.strava.com/activities/5886864388

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Author:

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.