Test des chaussures Northwave Revolution 2

Situées au troisième niveau de gamme derrière les exclusives Extreme Pro et les Extreme GT 2 au sein de la collection Northwave, les chaussures Revolution 2 apportent un juste équilibre entre performance et confort avec un rapport qualité-prix concurrentiel. Nous les avons testées ici dans leur version argentée, qui offre en plus une visibilité intéressante dans les conditions de faible luminosité.

Par Sébastien Argentin et la rédaction – Photos : DR

Les Northwave Revolution 2 sont sobres et esthétiques.

Les chaussures Northwave Revolution 2 sont disponibles en noir et dégradé prune/noir. Mais c’est cette version gris/argent mat qui est selon nous du meilleur effet, d’autant plus que cette finition offre un côté réfléchissant rassurant lors des départs matinaux ou lors des sorties en fin de journée. L’ensemble de l’empeigne en polyuréthane est ainsi recouverte d’une couleur qui apparait comme phosphorescente sous la lumière directe.

Ce n’est évidemment pas la seule des caractéristiques à prendre en compte pour ces chaussures de milieu/haut de gamme vendues à 199 €. Elles allient maintien et confort grâce à une empeigne souple qui épouse la forme du pied lors du serrage, un support de voûte plantaire rigide qui stabilise le pied lors des phases d’appui, un serrage précis avec deux boucles micro-métriques et une rétention du talon assurée par une texture adhérente au niveau du rembourrage. La semelle extérieure n’est pas excessivement rigide, et bénéficie d’un indice de rigidité de 12 sur 15 dans la nomenclature Northwave. Elle est composée de nylon renforcé de carbone, avec un insert supplémentaire en carbone au niveau de l’emplacement de la cale, de manière à assurer le transfert de puissance mais sans toutefois interdire une légère torsion de l’ensemble de la chaussure intéressante lors des efforts au long cours. Les Northwave Revolution 2 sont bien sûr compatibles avec les systèmes de pédales avec une fixation à trois points (Look, Shimano), mais aussi avec le système à quatre points Speedplay sans qu’il soit nécessaire de placer une cale de rehausse. Ceci est d’autant plus intéressant que les Northwave sont très peu cambrées (peut-être les moins cambrées du marché) et qu’elles promettent un pédalage “à plat”, apprécié par certains pratiquants.

Les Revolution 2 sont très peu cambrées. Elles bénéficient d’un soutien de voûte plantaire visible du côté intérieur de la chaussure.

La semelle intérieure est assez basique, et bénéficie juste d’un léger renfort central sous la voûte plantaire en plein milieu du pied. Le maintien n’est donc pas total lorsqu’on recherche un calage précis. Toutefois, le pied a un peu de liberté et peut se positionner ainsi à sa guise dans la chaussure tout en étant correctement maintenu.

La semelle intérieure est assez simple.

Nous pouvons conclure ce tour d’horizon par les embouts de protection au niveau du talon de la semelle (remplaçable) et sous l’avant du pied. Les Revolution 2 disposent également de plusieurs entrées d’air sous l’avant et sur les côtés de la semelle, et d’une sortie à l’arrière de celle-ci. Notons également des repères pour le placement des cales minimalistes par rapport à d’autres modèles concurrents. Un détail qui peut avoir son importance pour certains pratiquants.

Les deux serrages par molette crantée sont efficaces.

Serrage précis

Le système de serrage des Revolution 2 est géré par les molettes micro-métriques SLW3 (Speed Lace Winch) propres à la marque italienne. Il s’effectue en tournant les molettes dans le sens des aiguilles d’une montre, et le maintien se montre progressif et ferme, sans procurer de point de pression. Le laçage s’effectue sur une languette rembourrée au milieu, et constituée de mesh sur les côtés pour éviter une superposition de couches. Le desserrage rapide s’effectue en tirant sur une gâchette en alliage, mais elle peut aussi servir à de petits ajustements. L’ensemble du système est très efficace à l’usage.

Du moelleux

Le rembourrage à l’intérieur des chaussures est généreux, et particulièrement au niveau du cou-de-pied, de la cheville et du talon. Celui-ci remonte assez haut, et il est renforcé par une texture qui limite fortement le glissement. Ceci assure un maintien confortable, même lorsque la chaussure est serrée fermement. En revanche, les Revolution 2 ne sont pas particulièrement légères, avec un poids vérifié de 628 g la paire en pointure 44. Et ce rembourrage a tendance à retenir l’humidité en cas de sortie sous la pluie.

À l’intérieur du talon, on trouve une texture adhérente qui évite les glissements.

Sur la route

Lors des premiers kilomètres, nous sommes surpris par le chaussant agréable et le talon parfaitement enveloppant, mais qui remonte peut-être un peu haut autour de la malléole, surtout au niveau du talon d’Achille. Une caractéristique qui pourrait être susceptible de gêner ceux qui ont un mouvement ample à ce niveau-là.

Le maintien du talon est très bon avec le revêtement intérieur un peu rugueux qui évite les éventuels mouvements du pied et de la chaussette vers l’extérieur.

Les orteils trouvent facilement leur place au sein des Revolution 2, même avec un pied assez large. Elles chaussent cependant un peu long par rapport à la largeur. C’est à prendre en compte au moment du choix de la pointure. Le bout de la chaussure est très ferme, et forme presque comme une coque, ce qui peut surprendre lorsque les orteils ont l’habitude de toucher le dessus de la chaussure.

Même si elles paraissent assez fines au premier abord, les Revolution 2 conviennent aux pieds larges.

Les deux molettes de serrage se montrent très efficaces et le maintien s’avère très homogène sur l’ensemble du pied. Leur puissance est très élevée, et il est possible de s’écraser le cou-de-pied si on serre trop fort. Le maintien du talon est très bon avec le revêtement intérieur un peu rugueux qui évite les éventuels mouvements du pied et de la chaussette vers l’extérieur. C’est efficace et on se sent continuellement connecté à la chaussure.

En termes de rigidité, la semelle nylon/carbone fait bien le boulot, sauf peut-être lors des sprints à puissance maximale. Mais cette très légère flexibilité en torsion que l’on peut ressentir assure du confort au fil des kilomètres, et peut même permettre de compenser quelques mouvements parasites susceptibles de créer des blessures avec des chaussures trop rigides. Le support anatomique de la voûte plantaire est de notre point de vue sensible mais pas trop prononcé. On retrouve un bon positionnement global mais qui n’est pas aussi précis et performant que sur du haut de gamme destiné à la compétition professionnelle.

La semelle extérieur en nylon renforcé de carbone est rigidifiée par une plaque tout carbone sous l’emplacement prévu pour les cales.

Même si on trouve un système de ventilation sous la semelle, celui-ci nous semble un peu insuffisant les jours de grande chaleur. Le pied ne semble pas respirer aussi bien qu’avec d’autres modèles. 

Notre verdict

À l’usage, les Northwave Revolution 2 sont des chaussures performantes sans être exclusives. Il faut laisser le temps au chaussant de prendre sa forme pour être vraiment bien. Le serrage est efficace avec un maintien du  talon bien présent, ce qui permet d’avoir un coup de pédale performant dans les phases de tirage de la pédale vers le haut. Le confort est de très bon niveau, sauf les jours de grande chaleur. Quant à la semelle, elle offre un bon compromis entre rendement et confort. Le coloris sobre et discret passe bien avec toutes les tenues possible, en plus d’apporter ici une touche réfléchissante rassurante. Le rapport qualité-prix est ici parfaitement étudié, pour des chaussures qui peuvent convenir à un large panel de pratiquants.

La chaussure s’affiche à 314 g en taille 44.

Les Northwave Revolution 2 en bref…

Note : *****

Les + : confort, maintien, finition, rapport qualité-prix
Les – : pas très aérées

Semelle Morph Carbon 12 AAS avec insert entièrement en carbone dans la zone de la pédale avec un indice de rigidité de 12/15 – Support de voûte plantaire Anatomical Arch Support® – Compatible avec adaptateur Speedplay – Double molette SLW3 – Système de rétention du talon – Poids : 628 g la paire en 44 – Pointures : du 36 au 48, avec demi-pointures du 39 au 45 – Trois couleurs – Prix : 199,99 €

Contact : northwave.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Author: Guillaume Judas- 50 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.