JO TOKYO – Triathlon : la France 3e du relais mixte derrière la Grande-Bretagne et les États-Unis

À Tokyo, la France a décroché la médaille de bronze sur l’épreuve de triathlon relais mixte. La Grande-Bretagne, favorite, a remporté la médaille d’or. L’argent revient aux États-Unis. Vincent Luis, Cassandre Beaugrand, Dorian Coninx et Léonie Périault apportent ainsi la toute première médaille olympique dans l’histoire du triathlon tricolore.

Après une natation très moyenne (14e à 22 secondes), Léonie Périault pose le vélo en 11e position au sein d’un groupe de poursuivantes à 33 secondes de la tête de course composée de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, des États-Unis et des Pays-Bas. En forme en course à pied sur ces Jeux, elle passe le relais en 5e position à 25 secondes, soit 7 secondes reprises sur les équipes de tête.

Dorian Coninx sort de l’eau à 35 secondes du quatuor de tête. Au terme des 6,8 km de vélo, l’écart se réduit à 27 secondes. Sur la course à pied, le Britannique Jonathan Brownlee fait exploser le groupe de tête. L’Américain Kevin McDowell tente de garder le contact. Au terme du deuxième relais, la Grande-Bretagne est en tête avec 9 secondes d’avance sur les États-Unis, 22 secondes sur les Pays-Bas, 23 secondes sur l’Allemagne, 30 secondes sur la France et 39 secondes sur la Belgique.

Troisième relayeuse, Cassandre Beaugrand réalise une belle natation et sort 3e à 26 secondes de la Britannique Georgia Taylor-Brown, la vice championne olympique, et seulement 3 secondes derrière l’Américaine Taylor Knibb. Durant le vélo, la Française, toujours mal à l’aise dans les parties techniques, perd le contact avec l’Américaine et se fait reprendre par ses poursuivantes, dont les Pays-Bas et la Belgique. À T2, Georgia Taylor-Brown part à pied en solitaire. Taylor Knibb est 2e à 11 secondes. Cassandre Beaugrand est 5e à 40 secondes. Après les 2 km de course à pied, la Pisciacaise récupère du temps et passe le relais en 3e position à 33 secondes de la tête et 12 secondes des États-Unis en deuxième position.

Vincent Luis est le dernier relayeur tricolore. A l’issue des 300 m, le Britannique Yee a 17 secondes sur l’Américain Morgan Pearson et 19 secondes sur Vincent Luis. Déchaîné, Luis se défait de Pearson et revient seul sur Yee après le premier tour et l’attaque directement. Au terme du vélo, Luis et Yee posent ensemble avec trois secondes d’avance sur Pearson.

Après la transition, Yee a pris 3 secondes d’avance sur Luis. Pearson est à 9 secondes. Alors que Yee file vers l’or, Pearson revient sur Luis et le dépasse. Au final, la Grande-Bretagne empoche le premier titre olympique de relais mixte. Les États-Unis prennent la médaille d’argent et la France la médaille de bronze. C’est la première breloque olympique dans l’histoire du triathlon français.

=> VOIR LE CLASSEMENT COMPLET DU RELAIS MIXTE

Rappel : le format du relais mixte

Chaque relais est composé de 2 hommes et de 2 femmes. Les relayeurs s’élancent dans la configuration suivante : 1 femme, 1 homme, 1 femme et 1 homme. Chaque relayeur effectue un triathlon Distance XS (Super Sprint : 300 m de natation – 6,8 km de vélo en 2 boucles – 2 km de course à pied en 2 boucles) avant de passer le relais à son coéquipier ou sa coéquipière. La durée de course se situe généralement autour de 1h20 minutes. Un peu plus de 20 minutes par relais.

 

Author: Pierre-Maxime Branche- 39 ans. - Journaliste professionnel depuis 2004 en presse sport spécialisée et information générale. - Pratiques sportives actuelles : triathlon & fitness. - Instagram : pierre_maxime_branche

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.