Test de la selle PRO Stealth Curved

PRO vient de lancer une deuxième version de sa selle courte, la Stealth, déjà testée par 3bikes.fr, dont la forme légèrement courbée (curved) modifie sensiblement l’assise et le soutien. Nous avons trouvé ce nouveau modèle extrêmement confortable pour une selle sportive.

Par Guillaume Judas – Photos : @3bikes.fr

La Stealth Curved est une nouvelle référence en termes de confort.

Des selles courtes sont désormais proposées par presque tous les fabricants, et ne semblent plus seulement destinées aux rouleurs contre la montre. On sait en effet que cette solution favorise une position basse et agressive sur le vélo, en situation de recherche de vitesse, avec un bec raccourci qui limite les contraintes, notamment au niveau du frottement des cuisses. Qui dit selles courtes ne dit pas dépourvues de forme anatomique néanmoins, puisque la plupart des modèles est proposé avec un croissant légèrement plus large et un canal central évidé, dans le but de diminuer les pressions même sur une selle sportive, avec une coque assez ferme.

En plus de la selle Stealth déjà testée, PRO offre désormais une déclinaison nommée Curved, avec un profil doublement courbé. D’abord la Stealth Curved est plus “creusée”, ce qui offre a priori un meilleur calage du bassin ou moins de latitude pour bouger d’avant en arrière que la Stealth. On y verra un avantage ou un inconvénient selon nos propres habitudes. Ensuite, on peut remarquer que l’assise est plus “ronde” au niveau du milieu de la selle et du croissant, ce qui assure une transition plus douce entre le sommet et les flancs. Il ne faut en tout cas jamais perdre de vue que le confort sur ce type de selle dépend surtout du réglage, d’abord en hauteur bien sûr, mais aussi en recul et en inclinaison. Sur la Stealth Curved comme sur plusieurs selles de ce type, le croissant assez large peut être considéré comme un petit dosseret sur lequel prendre appui en plein effort notamment en position relevée comme dans l’ascension d’un col par exemple. Une telle selle ne doit donc pas être forcément placée à l’horizontal pour apporter du confort. Enfin, concernant le recul de selle, il doit être réglé ici grâce à un repère sous la selle, qui matérialise l’endroit où celle-ci fait 7 cm de large. Si vous passez d’une selle classique à une selle courte, c’est ce point qu’il faut prendre comme référence.

Le bec est un peu plus étroit que sur la Stealth. L’assise est arrondie et la transition vers le croissant est progressive.

Deux niveaux de gamme

La selle PRO Stealth Curved est proposée en deux versions : Team et Performance. La Team bénéficie d’une coque en polymère renforcé de carbone ainsi que de rails en carbone pour 161 g (199 €). La Performance bénéficie elle aussi de la même coque en polymère renforcé de carbone mais avec des rails en acier pour 204 g (139 €). Les deux versions sont disponibles avec une largeur de croissant de 142 ou 152 mm.

Dans les deux cas, on trouve un large évidement central avec une structure à triple ponts renforcés de carbone pour soulager la pression dans la zone périnéale, tout en assurant un bon maintien dans le temps et éviter l’affaissement de la coque. Le rembourrage est en EVA super léger, et il nous parait au premier abord un tout petit peu moins dense que sur la première génération.

La coque est suffisamment rigide pour ne pas s’affaisser dans le temps.

Enfin, notons que le bec de la Stealth Curved est légèrement moins large que celui de la Stealth, ce qui est relativement logique si l’on considère qu’elle favorise un calage du bassin plus stable que sur le premier modèle.

Sur la route

Comme avec toutes les selles de ce type, il a fallu tâtonner un peu pour trouver le bon angle d’inclinaison, déjà pour ne pas avoir la sensation de glisser vers l’avant. Après ça, nous avons pu tester la selle sur le plat face au vent et en poussant du braquet, mais aussi sur deux longues ascensions de col, ce qui permet de se faire une idée précise de son confort et de son soutien à l’effort.

Ce qui ressort de l’essai est avant tout une sorte de “transparence” sous le séant, dans le sens où la selle ne se sent pas ! Bien que légère et avec une coque rigide qui ne procure pas d’effet de pompage sous l’effort, nous avons toujours eu l’impression d’être assis sur quelque chose de très moelleux, sans point dur ou de pression, et sans ressentir le moindre échauffement. La mousse offre suffisamment de souplesse pour épouser l’anatomie, mais elle est ferme juste ce qu’il faut pour ne pas se déformer après de longues heures sur le vélo. Son épaisseur est d’ailleurs étudiée pour qu’on ne rencontre pas de gêne ou d’inconfort près de la zone du canal central.

Il faut tâtonner un peu pour trouver le bon angle d’inclinaison.

Le bec de la Stealth Curved est plus étroit que la Stealth, mais aussi légèrement plus large que celui d’une Specialized Power. Par rapport à cette dernière, la transition entre le milieu de la selle et le croissant est aussi un peu plus doux, ce qui explique que le bassin est un peu moins verrouillé dans une position fixe. L’appui au niveau du croissant est également moins ferme, ce qui est sensible en adoptant pendant une bonne heure une position relevée avec les mains en haut du cintre. 

Avec la Stealth Curved, on ne se sent nullement limité sur la distance, ni dans l’angoisse de trouver le meilleur cuissard possible avant de partir pour une très longue sortie.

En revanche, on ne se sent nullement limité sur la distance, ni dans l’angoisse de trouver le meilleur cuissard possible avant de partir pour une très longue sortie. Le maintien est idéal, même lors des phases d’effort intenses, et les courbures adoptées limitent toutes formes de conflits entre l’anatomie, la peau de chamois du cuissard et la selle. Ce modèle étonnant pourrait bien être la solution optimale pour tous ceux qui se cherchent à ce niveau-là, et sans pour autant devoir se diriger vers une selle en cuir ou ultra rembourrée.

La finition est d’un excellent niveau.

La Stealth Curved est donc bien plus qu’une déclinaison de la Stealth déjà connue. Il s’agit d’un autre modèle (même si esthétiquement, les deux selles sont très proches), plus confortable encore et plus polyvalente. La Stealth est une selle pour les rouleurs engagés, le contre-la-montre ou le triathlon, alors que la Stealth Curved s’adresse à tout le monde, et avant tout pour une pratique sur route et sur tous les terrains, pour toutes les distances. Parce que les selles courtes s’imposent peu à peu sur le marché, cette différence est assez logique compte tenu des recherches et des matériaux qui évoluent constamment dans le domaine.

Pour notre part, nous concluons sans détours : c’est la selle de course la plus confortable que nous avons testée.

La selle PRO Stealth Curved en bref…

Note : *****

Les + : confort, soutien, finition
Les – : réglage fin

Coque polymère injecté de carbone – Rails carbone ou acier – Mousse EVA – Deux largeurs : 142 et 152 mm – Poids : 161 g (Stealth Curved Team), 204 g (Stealth Curved Performance, modèle testé)

Prix :

– Stealth Performance et Stealth Curved Performance (rails inox) : 139,99 €
– Stealth Team et Stealth Curved Team (rails carbone) : 199,99 €

Contact : www.pro-bikegear.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Author: Guillaume Judas- 50 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.