Qu’est-ce qui sépare un amateur d’un pro sur Strava ?

Il y a quelques jours, débutait le plus grand rendez-vous sportif de 2021. Le rassemblement des plus grands athlètes du monde entier, le point culminant de 5 années de préparation. Strava, le réseau social des sportifs a mis en perspective la manière dont les professionnels s’entraînent, les rythmes qu’ils adoptent et la distance qu’ils parcourent, pour savoir ce qui les sépare d’un athlète Strava ordinaire.

Source : CP

La vitesse

Sur un Marathon, un coureur amateur n’a couru que 60% de la distance lorsque les professionnels passent la ligne d’arrivée.

  • En moyenne sur Strava, les athlètes féminines arrivent au bout de leur marathon en 4 heures, 12 minutes et 18 secondes, à un rythme moyen de 5:59 min/km. Le temps de qualification moyen des femmes pour le marathon olympique de 2021 est de 2 heures, 29 minutes et 30 secondes, soit une allure moyenne de 3:33 min/km. Cela signifie que lorsque les féminines participant aux Jeux olympiques franchiront la ligne d’arrivée, les athlètes Strava seront en moyenne au km 24,9.
  • Du côté des hommes sur Strava, le temps moyen du marathon masculin est de 3 heures, 35 minutes et 10 secondes, soit un rythme moyen de 5:06 par km. Le temps de qualification moyen des professionnels sur ce même marathon est de 2 heures, 11 minutes et 30 secondes, soit un rythme moyen de 3:07 min/km. Le constat est donc très similaire à celui fait sur le marathon féminin : l’athlète masculin moyen de Strava serait au km 25,5, soit environ 60 % de la distance, lorsque les meilleurs mondiaux franchiraient la ligne d’arrivée.

Sur 1500m, il reste deux tours de piste à un athlète amateur lorsque Nikki Hiltz passe la ligne d’arrivée.
  • Nikki Hiltz est une coureuse américaine spécialiste du 1 500 m, elle a représenté l’équipe des États-Unis aux Championnats du monde 2019. Son record personnel sur 1 500 m de 4:01.52, ce qui se traduit à environ 2:48mn/km au km. Sur Strava une course moyenne se situe à 6:08 min/km, ce qui placerait les utilisateurs de Strava à près de deux tours complets derrière Nikki lorsque celle-ci a complété les 1500m.
Les cyclistes professionnels roulent 44 % plus vite que les cyclistes amateurs.
  • La course sur deux roues est un peu plus délicate à analyser. Il s’agit rarement d’un effort soutenu comme la course à pied, les comparaisons de vitesse peuvent donc être trompeuses. Cependant, Strava a examiné la vitesse moyenne à laquelle les professionnels s’entraînent. Sans surprise, elle est élevée puisque l’on constate que les cyclistes professionnels roulent en moyenne 44 % plus vite à l’entraînement que les cyclistes amateurs.

L’entrainement

La prochaine question logique est donc : comment les athlètes professionnels deviennent-ils si rapides ? Strava s’est penché sur les données des athlètes professionnels enregistrées durant les quatre premiers mois de l’année, car beaucoup d’entre eux réalisent de gros blocs d’entraînement avant un été de compétitions. Une chose est sure, ils s’entraînent dur.

En course à pied

  • Alors que la plupart des athlètes amateurs sortent courir quelques fois par semaine et parcourent en moyenne 17,7 km, le coureur professionnel moyen parcourt 93,3 km par semaine. Cela signifie que les coureurs amateurs réalisent 19 % du volume hebdomadaire d’un pro.
  • Il n’est pas surprenant qu’une grosse journée d’entraînement pour un athlète professionnel représente bien plus que ce que la plupart d’entre nous considèrent comme une longue course à pied ou une sortie à vélo. Pour un coureur professionnel, la course moyenne la plus longue au cours des quatre premiers mois de 2021 était de 32 km, contre 12,8 km pour un amateur. Avec la perspective du retour des courses et évènements sportifs qui se profile, ce chiffre est susceptible d’augmenter un peu.

À vélo
  • Les cyclistes professionnels avalent les kilomètres : ils parcourent en moyenne 415 km par semaine, contre 72 km par semaine pour le cycliste moyen. Les cyclistes amateurs ne réalisent donc que 17 % du volume des professionnels.
  • Ces mêmes parcourent en moyenne 204 km par sortie, contre 72 km pour les cyclistes amateurs. Il est intéressant de noter que l’activité moyenne la plus longue d’un cycliste amateur est la même que le kilométrage hebdomadaire moyen, ce qui laisse penser que de nombreux cyclistes amateurs concentrent tous leurs efforts sur une grande sortie le week-end.

Pour en savoir plus : strava.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles MAG

Author: Guillaume Judas- 50 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.