JO TOKYO 2020 – Triathlon femmes : l’or pour Flora Duffy, devant Taylor-Brown et Zaferes, Léonie Périault 5e

À Tokyo, Flora Duffy s’est couverte d’or. À 33 ans, la Bermudéenne a dominé l’épreuve olympique et franchi la ligne en solitaire. Georgia Taylor-Brown, victime d’une crevaison juste avant la course à pied, prend la médaille d’argent et Katie Zaferes empoche la médaille de bronze. Dans des conditions dantesques, les Françaises sont passées à côté de leur natation. Cassandre Beaugrand, rejetée à 1’13 à la sortie de l’eau, a abandonné dès les premiers tours à vélo. Léonie Périault, à 49 secondes après la natation, a su être patiente à vélo puis réaliser une solide course à pied pour aller chercher une très belle 5e place.

 

=> CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU CLASSEMENT COMPLET

Résumé de course

Comme à son habitude, la Britannique Jessica Learmonth mène la partie natation et imprime un rythme élevé pour créer des cassures. Au terme de la première boucle de 950 m, elle emmène six femmes avec elle : Victoria Lopes, Katie Zaferes, Summer Rappaport, Georgia Taylor-Brown, Flora Duffy et Laura Lindemann. Léonie Périault est 14e à 30 secondes et Cassandre Beaugrand 26e à 51 secondes. Dans la seconde boucle, Learmonth ne réduit pas l’allure et continue de mettre la pression. À la sortie des 1 500 m, les sept femmes possèdent 30 secondes d’écart sur les premières poursuivantes. Léonie Périault est 12e à 49 secondes et Cassandre Beaugrand, pourtant excellente nageuse, sort 24e à 1’13.

Durant le 1er tour à vélo, Learmonth poursuit son effort pour maintenir un rythme intensif, bien aidée par la Bermudéenne Flora Duffy. Au passage sur la ligne, le groupe de tête a augmenté son avance avec 1’04 sur un 2e groupe de neuf athlètes où figure Léonie Périault. Loin derrière, Cassandre Beaugrand est victime d’une crevaison et abandonne la course olympique. À la fin du 2e tour, l’écart entre les deux groupes est de 1’10 et reste inchangé à la fin du 3e. En tête, Rappaport laisse filer, peu à l’aise sur ce circuit ultra détrempé, Lopes craque également. Taylor-Brown est victime d’une crevaison juste avant le retour au parc à vélos.

À T2, Learmonth, Lindemann, Zaferes et Duffy partent ensemble à pied. Très vite, Duffy s’isole en tête, Zaferes suit à distance, puis plus loin Lindemann, Learmonth et Taylor-Brown. Après un tour, Duffy a 17 secondes d’avance sur Zaferes, 26 sur Taylor-Brown, 38 sur Lindemann et 44 sur Learmonth. À mi-course à pied, l’avance de Duffy grimpe à 47 secondes puis 1’07 après 3 tours, soit 7,5 km. Léonie Périault, auteure d’une très bonne course à pied, remonte de l’arrière est pointe, elle, en 4e place, accompagnée de Rachel Klamer.

Intouchable aujourd’hui, Flora Duffy cueille l’or et offre le premier titre olympique de l’Histoire aux Bermudes. La Britannique Georgia Taylor-Brown se pare d’argent et l’Américaine Katie Zaferes prend le bronze. Léonie Périault prend la 5e place battue au sprint par Rachel Klamer.

Author: Pierre-Maxime Branche- 39 ans. - Journaliste professionnel depuis 2004 en presse sport spécialisée et information générale. - Pratiques sportives actuelles : triathlon & fitness. - Instagram : pierre_maxime_branche

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.