Test des pédales Speedplay par Wahoo

Depuis sa création vers les années 1990, la marque Speedplay navait que peu évolué, sans doute car leur système cale/pédale atypique était déjà optimisé, et on le sait un produit qui fonctionne nest pas amené à être trop modifié… Mais le rachat récent de Speedplay par Wahoo a changé la donne, en permettant d’améliorer quelques points sensibles, comme le corps des pédales.

Par David Polveroni – Photos : @David Polveroni / DR

Sur les Speedplay, la plateforme se situe dans la cale et non sur le corps de pédale, ce qui permet de choisir plusieurs réglages.

Présentation et prise en main (ou plutôt en pied) : 

Wahoo est plutôt connu pour ses compteurs et smart-trainers. Mais depuis le rachat de Speedplay, la marque a pu régler quelques problèmes qui ont pu être rencontrés par certains utilisateurs, comme nous avons pu le constater après plus de 10 000 km avec ces pédales. Wahoo va permettre aussi de concrétiser, enfin, une paire de pédales à capteur de puissance, prévues pour la fin de l’été. 

Pour ceux qui ne connaissaient pas Speedplay – donc Wahoo Speedplay maintenant – ce sont des pédales où la plateforme se situe sur la chaussure et non sur la pédale. Ce qui engendre des sensations particulières lors du passage d’un système classique (Shimano ou Look) aux Speedplay. Bien que différentes, je trouve quune paire de pédales Time sen rapproche en termes de maintien du pied et de la liberté angulaire.

Les cales sont très techniques.

Au début, on a un peu limpression dappuyer sur des savonnettes, la stabilité est moindre quen Shimano, mais le pied est du coup toujours placé là où le corps le demande. Également, on a la sensation de faire corps avec laxe, cest quelque chose que jai particulièrement apprécié. Cest du moins mon ressenti. Jai utilisé avec ces pédales des cales pour corriger le varus à droite et à gauche ainsi quune rehausse de 2 mm sur la chaussure droite, afin de pallier à une différence de longueur de jambe.

Un adaptateur 3 trous est fourni avec les pédales.

Toutes les chaussures sont compatibles avec la cale Speedplay à 4 trous avec ladaptateur fourni pour passer donc de 3 à 4 trous, avec une augmentation de la hauteur par rapport à l’axe de 2 mm. Mais on reste toujours à 11,5 mm de hauteur contre 14,5 sur du Shimano par exemple.

Pédales

Hauteur sur axe (mm)

Tous les modèles Speedplay

8,5 / 11,5 avec adaptateur

Tous les modèles Time

13,5

Shimano Dura-Ace R9100

14

Look Kéo Blade

14

Toutes les Look Kéo Blade Carbon

14,8

Shimano Ultegra R8000

15,3

Look Kéo Classic 3

15,7

Les Speedplay permettent une très bonne adaptation biomécanique avec une large plage de réglages : latéralement (8 mm), d’avant en arrière (14 mm), et liberté angulaire de 0° à 15°.

Cest très appréciable de pouvoir régler indépendamment les pieds droit et gauche. Par exemple, pour ce qui me concerne, mon pied gauche demande moins de liberté que le pied droit, bien que je men accommodais (j’étais en Shimano, essentiellement avec cale de 0 à 6° de liberté). On gagne en confort, et j’ai même remarqué qu’un durillon sur un doigt de pied a disparu grâce aux Speedplay.

Notons aussi que les Speedplay Zero sont disponibles avec différentes longueurs daxes pour coller au mieux à votre QFactor : 53 / 56 / 59 et 65 mm, tandis que le reste de la gamme, Nano, Comp et Aero est en standard 53 mm.

Les cales 

Les cales nont pas changé, ce sont des walkable (c’est-à-dire qu’elles autorisent la marche sans les abimer), elles sont désormais noires et non plus jaunes. Avec adaptateur on arrive a un poids de 118 g vérifiés. 

Sur la route

Jai depuis leur sortie dans le commerce une paire de Wahoo Speedplay Zero à titre personnel, et une paire de Nano pour ce test. Après 9000 km avec les Zero, je remarque qu’elles tournent comme les Nano toutes récentes. Même après de nombreuses utilisations dans des conditions humides, je remarque qu’un progrès semble avoir été fait de ce côté. Cest en tout cas ce que Wahoo a essayé avec de nouveaux joints sur les roulements à aiguilles.

Second point revu sur la nouvelle génération : la plateforme est devenue circulaire et non en X ce qui me parait plus mécanique et cela confère un corps moins sujet à lusure.

Le montage na rien révélé de compliqué. Cependant, quelques recommandations : il faut bien graisser le filetage sur la version Nano, au risque de rencontrer quelques grincements. Ensuite, il faut bien mettre du frein filet sur les vis de la plaque 3 trous. Mes vis ce sont desserrées sans celui-ci.

La gamme

Sur notre version dessai, les Nano, on est ici avec le modèle le plus haut de gamme de la marque. Bien que la cale soit plus lourde que la concurrence, ces pédales pèsent (poids vérifié) 168 g la paire, c’est 70 g de moins que des Shimano Dura-ace 9100.

Les Speedplay Nano sont très légères.

On a ici un corps de pédale en carbone et un axe titane par rapport aux Zero qui ont un axe en inox, tout comme les Aero qui ne proposent quune seule face denclenchement, le verso faisant corps avec la cale pour gagner en aérodynamisme. Les Comp possèdent un axe Cr-Mo et une cale plus souple. Le modèle Light Action sort de la gamme. Une simplification quon apprécie.

La gamme Speedplay s’est simplifiée, notamment en ne proposant plus plusieurs couleurs.

Au final, le test s’est révélé très positif, et montre de nombreux avantages pour ce type de pédales, notamment en termes d’ergonomie. Une plateforme revue et des roulements mieux protégés apportent un vrai bénéfice au niveau de la durabilité. Il nous tarde de pouvoir tester la version avec capteur de puissance.

Pédales Wahoo Speedplay en bref…

Note : *****

Les + : Personnalisation biomécanique, latérale / Avant-Arrière / Angulaire, plateforme plus robuste que la génération précédente, anciennes cales compatibles, cales plus souples disponibles et livrées avec le modèle Comp, longévité accrue, double face denclenchement, faible hauteur daxe, capteur de puissance prévu pour l’été/automne 2021

Les – : Adaptation compliquée si longtemps habitué aux Shimano, pas de customisation (axes dautres compagnies) possible, choix limité des chaussures 4 trous

– Nano (Titane) : 168 g par paire et 449,99 €
– Zero (Inox) : 222 g par paire et 229,99 €
– Comp (Chromoly) : 232 g par paire 149,00 €
– Aero (Inox) : 224 g par paire 279,99 €

Contact : sportpulsion.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Author:

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.