Nouveau Pinarello Dogma F : l’art de l’équilibre

Aérodynamisme, poids, géométrie, épaisseurs et profils des tubes, choix du carbone : tous ces facteurs participent à la création du vélo parfait. Trouver le juste équilibre est un art, et c’est un art que Pinarello s’est toujours attaché à maîtriser. Le nouveau Dogma F est l’expression la plus pure à ce jour de ce dévouement, la combinaison de toute l’expérience de la marque, de ses goûts, de son instinct et de ses compétences. Ce vélo, déjà aperçu avec Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) sur les routes du Tour de Suisse, sera utilisé sur le Tour de France par les coureurs de l’équipe britannique.

Source : CP* – Photos : @Roberto Bragotto / DR

*Les articles de cette rubrique Nouveautés sont issus de communiqués de presse et ont uniquement vocation à être informatifs. Ils ont été sélectionnés par la rédaction pour leur intérêt pour votre pratique sportive.

Le Dogma F s’annonce comme un vélo parfait pour tous les types de cyclistes et tous les terrains, car les cyclistes du monde réel ne sont pas spécialisés. Vous avez besoin d’un vélo capable de monter et de descendre avec les mêmes qualités, d’attaquer chaque virage et de faire en sorte que chaque watt compte pour franchir la ligne droite d’arrivée. Le Dogma F est conçu pour faire exactement cela, quelles que soient les circonstances.

Contrairement à tant d’autres fabricants, Pinarello n’a jamais fait de distinction entre les vélos aérodynamiques et les vélos pour grimper, car ce n’est pas ainsi que les gens roulent dans le monde réel. Que vous soyez un amateur de vélo pour le plaisir ou un professionnel sur un Grand Tour, chaque fois que vous sortez pour rouler, vous rencontrez des terrains variés, et même les plus grandes ascensions ne sont atteintes qu’après avoir traverser des plaines.

Performances

Lors de la conception du DOGMA F, Pinarello a accordé la priorité à la maniabilité, comme la marque l’a  toujours fait. Très souvent, les marques de vélo se concentrent sur le poids, mais une balance peut être trompeuse, et sur la route, c’est la réactivité et le confort qui comptent plus que de gagner quelques grammes.

Oui, le kit cadre complet Dogma F Disc est 11 % plus léger que le F12, mais c’est le résultat de l’engagement de l’équipe de R&D envers l’innovation et les nouvelles méthodes de production qui le permettent. Une attention particulière a été portée à la tige de selle, au jeu de direction, à la fourche et au cockpit Talon, ce qui a permis d’économiser 265 g par rapport au Dogma F12, tout en étant également 12 % plus rigide autour du boîtier de pédalier, avec un aérodynamisme amélioré permettant d’importantes économies de watts. 

Une preuve supplémentaire de ce dévouement à la performance peut être vue dans la nouvelle fourche Onda, que la marque a conçue à partir de zéro deux fois afin que les cadres pour freins sur jante et pour freins à disque puissent être aussi rapides que possible. Pinarello continue de penser que chaque cycliste doit avoir le droit de choisir son système de freinage. Le Dogma F a été développé avec le même respect et le même souci du détail, qu’il s’agisse du modèle dédié au freinage sur jante ou du freinage à disque, et cela signifiait concevoir deux fourches différentes pour deux systèmes de freinage complètement différents.

Le résultat est un Pinarello plus aérodynamique que jamais. La traînée est pratiquement inexistante jusqu’à ce que l’air ait parcouru la moitié du cadre. Et grâce à l’innovation directement dérivée du Bolide, les fourreaux de la nouvelle fourche Onda agissent en fait comme des voiles qui favorisent le mouvement vers l’avant dans des conditions de vent de travers – un effet qui est amplifié lorsque le vent s’intensifie. Chaque détail du Dogma F a été affiné pour un flux d’air amélioré, de la section de fourche avant améliorée qui coupe l’air, au nouveau triangle arrière qui canalise harmonieusement le flux d’air vers l’arrière, ce qui le rend 4,8 % plus aérodynamique dans la version à disque que le Dogma F12.

Aux limites du poids UCI, même avec des freins à disque

Poids total du vélo, configurations de lancement, sans pédales, ni porte-bidons :

DOGMA F DISC taille 53 – SRAM RED ETAP AXS – DT SWISS ARC1400 = 6,9 kg (sans pédales)
DOGMA F DISC taille 53 – SHIMANO DURA-ACE DI2 (9100) – DT SWISS ARC1400 = 6,8 kg (sans pédales)
Un montage similaire avec des freins à patins serait facilement inférieure à la limite de poids UCI.

Confort inégalé

Pinarello n’utilisera jamais de tailles de t-shirts pour la taille d’un vélo. Ce serait une insulte à la tradition italienne, aux artisans qui mesureraient un cycliste comme un tailleur mesurerait quelqu’un pour un costume. Les vélos les plus avancés ne sont plus construits sur mesure, mais grâce aux 11 tailles de cadre, 16 tailles de cockpit et 2 options de recul de tige de selle, Pinarello propose 352 combinaisons pour vous permettre de trouver la position parfaite sur la selle du nouveau Dogma F – par rapport aux 7 options qui vous sont proposées ailleurs.

Dès les premières étapes de la conception, chaque détail du Dogma F a été conçu de manière organique, pour préserver les caractéristiques spécifiques du cadre quelle que soit sa taille. Pinarello ne se contente pas d’allonger ou de raccourcir les tubes, la marque modifie les angles et révise des sections entières, avec un objectif en tête : faire en sorte que tout le monde expérimente les mêmes qualités de performance uniques du Dogma F.

Du carbone de qualité aéronautique

En ce qui concerne le carbone, il existe aujourd’hui une infinité d’options sur le marché. Et comme tant d’autres choses dans la vie, il y a toujours le rapport qualité/prix classique. Pinarello est au sommet de cette échelle, et n’utilise que du carbone de son partenaire japonais Toray, qui fournit
leur meilleur produit pour le Dogma F : les fibres Torayca T1100 1K avec la technologie Nanoalloy.
Il s’agit de la même fibre utilisée pour produire les voitures de course les plus rapides et les avions les plus modernes et technologiquement avancés.

Un cadre asymétrique

Chaque Pinarello est conçu avec le même point de départ irréfutable : l’asymétrie. C’est la philosophie de construction de base de la marque. Pourquoi ? Car les forces exercées sur un vélo sont asymétriques. Vos jambes poussent les deux pédales, mais la chaîne agit uniquement du côté droit. Il est donc évident qu’un cadre doit être asymétrique pour vous permettre de pédaler de manière vraiment symétrique.

Les chiffres clés par rapport au Dogma F 12 :

– 265 g (kit cadre pour freins à disque en taille 53)
+ 12 % de RIGIDITÉ sur le boîtier de pédalier
+ 3,2 % PLUS AÉRODYNAMIQUE (pour freins sur jante)
+ 4,8 % PLUS AÉRODYNAMIQUE (pour freins à disque)
+ 1,3 W ÉCONOMISÉS à 40 km/h / 2,6 W ÉCONOMISÉS à 50 Km/h

Pourquoi Dogma F ?

Vous avez peut-être remarqué, Pinarello a supprimé le numéro derrière le F. Pourquoi ? L’idée d’éliminer le code numérique qui a classé ses meilleurs vélos depuis sept générations est venu de la lecture de la définition du dictionnaire pour le mot Dogma.
Dogme : un principe ou un ensemble de principes posés par une autorité comme incontestablement vrais : les dogmes de la foi. (…)”


Le Pinarello Dogma F est une icône, il va au-delà d’un nombre ou de classifications superficielles. Cela a été un symbole d’excellence depuis 2000 et continue d’être la référence en matière de performance cycliste. Un Dogma est un vélo de rêve, quel que soit le modèle, et la marque a donc choisi d’utiliser un simple F, comme lien avec le passé et symbole du présent, et aussi pour créer une identité pour l’avenir.

Contact : pinarello.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Nouveautés

 

Guillaume Judas

  - 51 ans - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.