Test du casque Met Rivale Mips

Proposé à un tarif relativement abordable pour cette catégorie de produit, le casque Met Rivale Mips dispose de nombreuses fonctionnalités haut de gamme en termes de sécurité, de confort et de style. Nous avons pu le constater au cours d’un test étalé sur près de trois mois.

Par Guillaume Judas – Photos : @3bikes.fr

=> VOIR AUSSI : Acheter un Met Rivale

En blanc et noir avec le logo holographique, le Met Rivale est une franche réussite sur le plan esthétique.

Le Rivale s’avance ici dans sa nouvelle version, après le précédent modèle déjà largement plébiscité pour son rapport qualité-prix. Pour ce Rivale 2021, la marque italienne Met a travaillé sur le style, le confort et la sécurité, pour lui conférer tous les attributs d’un modèle haut de gamme, mais à un tarif relativement abordable de 150 €, sachant qu’une version non-Mips et elle aussi proposée pour 20 € de moins.

Pour ceux qui l’ignorent encore, Met est une marque spécialiste des casques depuis une trentaine d’années, et est présente dans le peloton professionnel avec UAE Team Emirates du dernier vainqueur du Tour de France (2020) et de Liège-Bastogne-Liège (2021) Tadej Pogacar. Le Rivale se positionne d’ailleurs dans la gamme juste derrière les Trenta et Menta utilisés par les pros, et il bénéficie de ce fait de l’expérience acquise au plus haut niveau par la marque italienne au niveau de la sécurité d’abord, mais aussi du confort. Met affirme d’ailleurs disposer de son propre laboratoire d’analyse pour les tests de sécurité, pour ainsi dépasser toutes les normes de sécurité européennes ou américaines.

La queue “ouverte” à l’arrière confère au Rivale un look agressif.

Parce que c’est aussi un accessoire à assortir avec ses tenues préférées, le Rivale Mips est disponible en sept couleurs (et trois tailles). Nous avons pesé notre exemplaire à 248 g en taille M, ce qui est plutôt performant pour cette taille, la présence d’une sécurité supplémentaire Mips, et ce niveau de prix. 

Pour rappel, le Mips est une cage interne sur laquelle repose le sommet de la tête en enfilant le casque, et qui assure une mobilité en rotation de 10 à 15 mm dans toutes les directions en cas de choc, de manière à réduire son impact et à protéger le cerveau.

La cage interne Mips apporte de la sécurité.

Une évolution profonde

Le nouveau Rivale évolue en termes de style et d’aération, avec désormais 18 évents, assez larges et allongés sur l’avant, pour faciliter la circulation de l’air notamment en raison de la présence du Mips sous la coque (et qui agît de fait comme une couche supplémentaire). De larges ouvertures très pratiques pour le placement des lunettes, quand on souhaite les mettre sur le dessus du casque lors d’une chaude ascension par exemple…

Les larges ouvertures à l’avant apporte un très bon niveau d’aération.

Ce flux d’air est ensuite dirigé vers la la partie arrière avec un grand évent d’échappement, qui participe également au profil aérodynamique du casque. Un système très efficace par temps chaud, comme nous avons pu le constater, mais aussi pour l’évacuation des insectes, qui se glissent inévitablement sous la coque par les larges évents avant lors des sorties printanières.

La molette crantée permet un réglage sur mesure.

L’ajustement est assuré par une sorte de ceinture autour de la tête sur 360°, qui se règle par une molette à l’arrière, un système désormais connu sur pratiquement tous les casques à partir d’un certain niveau de gamme. Dans le cas du Met Rivale, le serrage est progressif et prend contact avec l’ensemble de la tête, ce qui évite de rencontrer le moindre point de pression. La finition des éléments intérieurs est très bonne, et favorise là aussi le confort en assurant un contact sans points durs. Quant aux mousses en Air Mesh, rien à dire là aussi sur le confort et l’absorption de la transpiration, dans la mesure du possible. Bien évidemment, elles restent lavables, et sans perdre leur forme d’origine.

La finition du Rivale est excellente pour ce niveau de prix.

Mis à l’épreuve

Testé dans toutes les conditions, le Met Rivale Mips s’est révélé confortable, et très aéré les jours de chaleur (jusqu’à 28°C). Sur des sorties plus froides, il a accepté le port d’une casquette pour couper le vent, et même d’un bonnet spécifique pour protéger la tête et les oreilles de températures négatives. Le système d’ajustement s’est à chaque fois très bien adapté à ces changements d’épaisseur.

Les sangles de serrage sont très confortables.

Nous avons pu aussi tester le casque – et notre testeur s’en serait bien passé – dans des conditions extrêmes, mais ce pour quoi il est conçu : la protection en cas de chute ! En tombant à 30 km/h et en passant par dessus le guidon, notre testeur a tapé sur l’arrière de la tête, endommageant la queue du casque, mais sans toutefois ressentir le moindre choc sur le crâne. Le casque n’est pas cassé à l’intérieur, alors que la coque moulée en polycarbonate et le système Mips ont parfaitement protégé notre sujet. Il a même pu terminer sa sortie sans encombre, ce qui n’aurait pas pu être le cas bien sûr sans casque, ou avec un modèle de moins bonne qualité et moins bien tenu.

La partie arrière a souffert suite à une chute… sans dommages pour le testeur.

Au moment du choix du Met Rivale, se pose alors concrètement la question de la présence ou non du Mips, puisque le modèle est proposé avec ou sans cette technologie. Bien sûr, d’autres marques proposent une protection très efficace sans cet arceau de sécurité interne. On pense ici à Kask par exemple (que nous avons pu tester sur une chute sévère également). Le système rajoute un peu de poids, et implique un design spécifique pour que le casque puisse procurer une bonne aération, en raison de la couche supplémentaire de l’arceau interne. Dans le cas du Rivale Mips, l’intégration est parfaite, et on ne voit franchement pas de raison de s’en priver. C’est un casque au juste rapport qualité-prix, élégant, aéré, confortable, et donc sûr. Des caractéristiques qui ont même permis aux coureurs de l’équipe UAE Team Emirates de le porter sur une étape du Tour de France 2020, à la place de leur Trenta habituel.

=> VOIR AUSSI : Acheter un Met Rivale

Le MET RIVALE MIPS en bref…

Note : *****

Les + : rapport qualité-prix, finition, confort, aération
Les – : …

Système de protection interne MIPS-C2® – Serrage T Upsilon Fit System avec ceinture de tête à 360° – adapté au port de lunettes – compatible avec les queues de cheval – 18 évents – rembourrage en gel sur le système de serrage – Sangles de serrage Air Lite – éléments réfléchissants – Poids : 248 g en taille M. Couleurs : 7 – Disponible en version non-Mips (130 €) – Prix : 150 €.

Contact : met-helmets.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Author: Guillaume Judas- 50 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.