La bonne hauteur de chaussettes

Ce n’est plus un scoop, le vélo est en plein essor. Et pour signaler son appartenance à ce groupe social, il est important de suivre la mode et les tendances. Plus qu’une question de conformisme, de distinction ou d’originalité, il s’agit aussi assez souvent de suivre le mouvement et de faire comme ses propres congénères… Alors les chaussettes ? C’est à quelle hauteur ?

Par Jean-François Tatard – Photos : Jeff Tatard, Wikimedia Commons, DR

C’est quoi le principe de la mode ? La mode n’est-elle pas une chose qui se démode ? Et qui d’ailleurs revient aussi à la mode ? Vous l’admettrez, les chaussettes sont quand-même portées (plus) hautes depuis une quinzaine d’années. Pourtant, ce n’est pas si nouveau. La chaussette à mi-mollet est un phénomène qui a déjà existé… Les Gino Bartali ou encore Fausto Coppi avaient les chaussettes à quelle hauteur ? Alors, si Bradley Wiggins, l’un des pères fondateurs de la tendance dans les années 2010 a remis le concept au gout du jour et a même poussé le phénomène au-delà du mi-mollet, cette conception de la chaussette confronte deux camps : les fans de la chaussette haute et les « anti » qui ne la conçoivent pas plus haute qu’à la hauteur de la malléole.

Remco Evenepoel porte ses chaussettes très hautes, mais moins hautes que lorsqu’il jouait au foot !

Une offre pour tous les goûts

Le phénomène est quand-même suffisamment équivoque pour que lorsque vous commandez votre paire de socquettes sur internet aujourd’hui, les sites vous la proposent déclinée en deux hauteurs : hautes ou basses. Avec une seule règle à respecter tout de même : celle qui veut qu’on ne bascule pas dans la chaussette de football. Ce Code d’honneur est bien connu de tous les pratiquants de la chaussette à mi-mollet. Alors si vous profitez du printemps pour vous refaire une garde-robe de cycliste à la mode et que vous vous décidez à tirer de la hauteur niveau chaussette, n’oubliez pas : on ne fait pas n’importe quoi avec les chaussettes, on ne recouvre pas le muscle du mollet, on s’arrête bien juste en dessous. Une question de style.

On ne fait pas n’importe quoi avec les chaussettes, on ne recouvre pas le muscle du mollet, on s’arrête bien juste en dessous. Une question de style.

Bon, dans le registre des modes qui se démodent et reviennent à la mode, il y a aussi les couleurs des chaussettes. Si la chaussette blanche a quasi toujours figuré dans les dogmes et que normalement, vous ne faites jamais d’erreur de style en choisissant cette couleur (comme la chaussette noire d’ailleurs, mais attention : toujours avec des chaussures blanches, sinon vous vous excluez d’office de la Brigade du style !), il semble qu’il y ait encore quelques réfractaires et qui persistent avec des couleurs venues d’ailleurs. Peut-être les mêmes qui osent dépareiller la gauche de la droite. D’ailleurs, la marque Rapha a su répondre à cette étrange besoin.

Certains osent les chaussettes dépareillées.

Et puisqu’on parle de convenance, attention aussi aux déconvenues. En effet, tout le monde ne peut pas porter la chaussette haute. Certains sont d’emblée exemptés. Si vous avez des mollets de ramasseur de patates ou que votre profil ressemble plus à celui de Tic et Tac, désolé pour la discrimination, mais c’est comme vouloir absolument porter un slim lorsque vous pesez 113 kg pour 1,60 m… La règle c’est aussi d’avoir un mollet long et plutôt allongé pour espérer se mettre à la chaussette haute !

L’UCI réglemente

Tant pis pour le bronzage ridicule qui d’ailleurs a de moins en moins de place entre la chaussette de plus en plus haute et le cuissard de plus en plus bas, mais l’argument retenu dans la charte stylistique du coureur veut que la taille de la chaussette soit en réalité « ni trop longue, ni trop basse ». D’ailleurs, un règlement UCI existe et il est clair pour les chaussettes : la longueur de celle-ci ne doit pas dépasser la moitié dans la hauteur entre le « milieu de la malléole et le milieu de la tête du péroné ». Pour faire simple, le milieu de la cheville et le bas du genou, soit à mi-mollet. En revanche, vous serez toujours libre de porter des chaussettes plus courtes, voire beaucoup plus courtes, même si chez 3bikes, il faut qu’on vous l’avoue, on n’en est pas très fan…

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles CQFD

Jean-François Tatard

  40 ans. Athlète multidisciplinaire, coach en vente et consultant sportif. Collaborateur à des sites spécialisés depuis 10 ans. Son histoire sportive commence quasiment aussi vite qu’il apprend à marcher. Le vélo et la course à pied sont vite devenus ses sujets de prédilection. Il y obtient des résultats de niveau national dans chacune de ces deux disciplines.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.