Les bénéfices des emplâtres américains

Par Jean-François Tatard – Photos : JF Tatard / DR

À vélo ou en course à pied, il n’est pas rare de souffrir d’un torticolis ou encore d’un lumbago. De souffrir de courbatures au dos quand on fait occasionnellement du VTT ou qu’on s’aventure pour la première fois sur les chemins pavés de Paris-Roubaix. Ou après une sortie exceptionnellement prolongée ou après avoir tenu une position inappropriée et incommodante. De souffrir d’un état de fatigue général offrant un terrain favorable à la contraction des muscles du dos. Bref, les situations de souffrance dorsale ou de raideur articulaire sont finalement très nombreuses. Sans compter que l’hiver, des maladies comme l’arthrose et les rhumatismes sont exacerbées par le froid et l’humidité causant inconfort et invalidité. Parce que c’est peu encombrant, mieux vaut donc avoir dans son sac de sport des patchs antidouleur, dont l’action dure plusieurs heures. Ces derniers diffusent de la chaleur de façon durable. Ils contiennent aussi une molécule anti-inflammatoire. On les appelle les emplâtres américains. Ils se collent sur la peau et se conservent plusieurs heures.

Quand recourir aux emplâtres chauffants ?

Comme le froid, la chaleur est, elle aussi, utilisée depuis longtemps pour soulager des douleurs musculaires, tendineuses ou articulaires. La chaleur dilate les vaisseaux, ce qui améliore la circulation sanguine, favorise l’oxygénation des tissus et facilite l’élimination des toxines. Mais la chaleur a aussi un autre effet : elle est antalgique et particulièrement relaxante.

Les patchs chauffants, ou emplâtres américains, peuvent aussi être conseillés par le kinésithérapeute durant la période de convalescence après une mauvaise chute. L’effet chauffant soulage et rappelle au corps ses faiblesses du moment. Cela permet d’éviter de prendre une mauvaise posture en compensation de la gêne occasionnée par la douleur, et de compenser par ailleurs.

Une composition bénéfique

Le plus souvent ces emplâtres contiennent tout simplement du fer et du charbon. Ils peuvent aussi utiliser du capsicum, de la famille des piments, qui assure une action chauffante, et de l’essence de girofle apaisante et antalgique. Ce sont ces composants qui provoquent cette sensation de chaleur au contact de l’air. L’effet n’est pourtant pas immédiat. Ce que l’on constate, c’est qu’il faut attendre au moins une demi-heure avant de ressentir de la chaleur. Par contre, elle se prolonge plusieurs heures. Certains patch procurent de la chaleur pendant plus de 24 heures. Néanmoins, il faut faire attention à ne pas les utiliser dans tous les cas. En effet, ces dispositifs chauffants sont déconseillés aux personnes souffrant d’insuffisance veineuse et de pathologies cardiaques.

Les patchs avec un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) permettent de limiter l’inflammation et de soulager la douleur. Et leur action est continue pendant au moins 8 heures. On va pouvoir ainsi les disposer sur la zone douloureuse lorsqu’une douleur invalidante se fait ressentir. En cas de courbature ou de raideur notoire. Mais aussi en cas d’entorse, de tendinite, ou encore d’arthrose en phase aigüe.  

Comment les utiliser ?

Il existe quelques précautions d’emploi… En effet, quelques fois, les adhésifs très efficaces peuvent chez certaines personnes induire des réactions cutanées. Car un bon emplâtre américain colle parfaitement à la peau, jusqu’à en épouser les plis. On en fait bien un usage unique, il ne se réutilise pas. Il peut aussi y avoir dans certains rares cas, des effets indésirables. Alors il faut veiller à l’appliquer sur une peau propre. Pas de parfum ou de déodorant sur cette même zone d’application. Autrement, vous risquez la brûlure. Attention également si vous utiliser un emplâtre américain sur une large zone poilue. Au moment d’enlever votre emplâtre, vous pourriez bénéficier d’une bonne épilation en même temps…

A priori il est déconseillé de découper un emplâtre américain, même si chez 3bikes nous avons déjà essayé et que les bénéfices sont quand même au rendez-vous. Il faut aussi veiller à ce qu’il n’y ait pas de risque d’interférence avec d’autres médicaments que vous prendriez conjointement. Mieux vaut ainsi demander un avis en pharmacie sur les bonnes et mauvaises associations. Mais dans tous les cas, l’objectif du patch est de soulager la douleur et de retrouver la mobilité normale.

Les différents patchs identifiés par 3Bikes

Nous avons ainsi sélectionné pour nos lecteurs 4 patchs chauffants qui semblent bien fonctionner…

  • PURE ESSENTIEL ARTICULATIONS PATCHS CHAUFFANTS (Puressentiel), environ 13 € la boîte de 3 patchs de 16 x 11 cm.
  • VOLTACARE PATCH CHAUFFANT (Novartis), 8 € la boîte de 2 patchs de 13,5 x 10 cm.
  • SAINT-BERNARD PATCHS CHAUFFANTS (Merck Médication familiale), 8,60 € les 4 patchs.
  • FLECTOR TISSUGEL EP 1 % (Laboratoires Genévrier), 14 € la boîte de 5 emplâtres médicamenteux.

Les + :

  • Efficacité, simplicité, confort,
  • Bon maintien
  • Action ressentie rapidement
  • Diffusion de chaleur qui se prolonge pendant longtemps
  • Certains ont des huiles essentielles en plus mais aussi de la capsaïcine
  • Pratique et facile à disposer

Les – : 

  • La dimension des patchs parfois limitée
  • Format qui nécessite parfois d’être coupé
  • Ou l’inverse pas assez grand
  • Un peu cher

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Coaching

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.