Test du sous-casque Kask Winter Cap

Prévu pour certains casques de la gamme Kask, le sous-casque Winter Cap se présente comme une solution originale pour protéger la tête des morsures de l’hiver. Nous l’avons testé lors de plusieurs sorties dans des conditions froides et humides.

Par Guillaume Judas – Photos : Kask, @3bikes.fr

Le Winter Cap est parfaitement adapté aux casques Kask, comme ici le Protone.

Se protéger la tête du froid en hiver est indispensable, et ce d’autant plus en portant un casque normalement conçu pour l’été, qui favorise la circulation de l’air au-dessus de la tête. Le dessus du crâne, le front et même les oreilles sont des parties sensibles qu’il faut protéger des agressions du froid, d’abord pour limiter les risques de tomber malade, ensuite pour éviter d’avoir froid aux mains et aux pieds. Car en cas de non protection et pour préserver le cerveau, l’organisme va avoir tendance à concentrer la circulation sanguine sur cette partie et ainsi délaisser les autres extrémités.

Le traditionnel bonnet en laine ne trouve pas sa place sous un casque, parce que celui-ci doit rester ajusté pour être efficace en toute circonstance. Il reste donc la solution de la casquette en tissu à glisser sous le casque pour les températures seulement fraîches, du bandana ou de la cagoule intégrale, ou encore du sous-casque.

Les boucles pour les sangles de serrage assurent un parfait maintien du sous-casque.

Avec le Winter Cap, Kask propose une solution originale et intéressante, qui consiste en une sorte de bonnet anatomique qui englobe les oreilles, mais qui se fixe à la place des traditionnelles mousses de confort à l’intérieur du casque, en étant maintenu en place par les bandes velcro et par une boucle spécifique au niveau des sangles de serrage.

Pour installer le Winter Cap, il est nécessaire de retirer les mousses de protection à l’intérieur de casque, fixées par des bandes velcro.

Le Winter Cap est parfaitement compatible avec les casques Kask Protone, Utupia, Valegro, Mojito 3, Rapido, Rex et Caipi. Dans l’absolu, on pourrait aussi l’utiliser avec d’autres casques, mais au risque d’y perdre en confort. Le Winter Cap est assez épais et ajusté au millimètre dans un casque dédié. Et même un mauvais placement peut se révéler inconfortable à la longue.

Des matériaux chauds et protecteurs

Le Winter Cap est composé d’un rembourrage interne en laine mérinos et d’un tissu externe en Tekseries, une membrane coupe-vent et qui présente une résistance particulière au froid et à l’humidité, tout en permettant l’évacuation de la chaleur pour éviter de transpirer. Le Winter Cap est bien entendu lavable, et il sèche très rapidement. 

À l’arrière, une longue bande réfléchissante assure la visibilité.

À l’arrière, on trouve une bande verticale réfléchissante pour la visibilité. Une bande d’autant plus visible qu’on positionnera le Winter Cap correctement. Pour plus de confort, la partie avant doit être placée exactement au niveau du rebord du casque. Si l’on souhaite qu’elle descende un peu plus bas (à la limite des sourcils par exemple, pour bien protéger le front), le sous-casque ne trouve pas sa place exacte dans le casque et celui-ci se retrouve trop serré, avec une sensation de pression sur l’avant de la tête assez rapidement désagréable.

À l’épreuve de l’hiver

Une fois la bonne position trouvée, le Winter Cap remplit pleinement sa fonction et se fait rapidement oublier. On ne ressent aucune morsure du froid sur le crâne, malgré les aérations du casque, ni aucun point de pression. Les parties recouvrant les oreilles restent parfaitement plaquées contre celles-ci et l’air ne passe pas.

L’évacuation de l’humidité est correcte, mais peut-être moins efficace qu’avec un simple bonnet en tissu isotherme. En revanche, le Winter Cap est plus confortable que d’autres sous-casques doublés avec une matière coupe-vent.

Son épaisseur sur les oreilles ne pose aucun problème pour entendre les bruits environnants. Mais par contre, lorsque vous conversez avec vos compagnons de route, vous ressentez une résonance assez curieuse, ou du moins inhabituelle. 

Esthétiquement, le Winter Cap est mieux réussi que la plupart des sous-casques du marché.

Reste le tarif, un peu élevé si on le compare à la plupart des sous-casques thermiques du marché, généralement vendus entre 25 et 30 € environ, alors que le Winter Cap est proposé à 49,90 €. C’est le prix d’une solution originale, parfaitement adaptée à un casque Kask, avec l’assurance d’un maintien optimal une fois fixé. À voir si cela est suffisant pour convaincre de nombreux cyclistes de s’équiper d’un sous-casque pour aller affronter les rigueurs de l’hiver.

KASK WINTER CAP en bref…

Note : *****

Les + : originalité, ajustement, protection
Les – : certains sons étouffés, prix

Tailles : S de 50 à 56 cm / M de 52 à 58 cm / L de 59 à 62 cm – Partie intérieure en laine mérinos – Partie extérieure en Tekseries – Prix : 49,90 €

Contact : kask.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *