Test du silicium organique de Pharm & Nature

Beaucoup d’entre nous se voient contraints de réduire leur pratique sportive avec les années. Parfois pire, nous sommes même obligés de laisser tomber notre passion favorite. La cause ? Des douleurs articulaires. C’est ainsi pourquoi nous avons voulu tester un produit censé favoriser de façon notoire le confort articulaire : le silicium organique.

Par Jean-François Tatard – Photos : Jeff TATARD

L’activité physique participe normalement au maintien d’une bonne condition, particulièrement sur le plan musculaire et articulaire. Ça on le sait. Néanmoins, l’activité sportive intense et/ou prolongée induit des microlésions articulaires, qui lorsqu’elles sont cumulées augmentent le risque d’arthrose par exemple.  

Substance magique ?

Le silicium organique serait-elle la substance magique pour combattre les problèmes évoqués plus haut ? Celle qui nous promet la jouvence éternelle ? Il s’agit d’une molécule utilisée de plus en plus dans des produits thérapeutiques et cosmétiques. On en retrouve notamment dans des compléments alimentaires à boire mais également dans des gels de massage. Les bienfaits annoncés du silicium organique seraient nombreux : il permettrait de combattre les maladies articulaires, osseuses et cutanées. Mais également de lutter contre le vieillissement du corps. Bref, on tiendrait ici un produit miracle qui nous permettrait de prolonger le plaisir de faire du sport sans douleur et de profiter quelques années supplémentaires d’un niveau de performance qui nous offre tant d’accomplissement.

Le silicium organique de Pharm & Nature est un complément alimentaire à prendre en cure.

Controverse

Depuis plus de 40 ans, des scientifiques se sont battus pour démontrer ces bienfaits. Et malgré cela, les autorités sanitaires européennes (EFSA) ne les ont toujours pas reconnus. Vous l’aurez compris, le silicium organique fait l’objet d’une controverse importante. Alors, dans cet article nous allons vous présenter tous les bienfaits qui ont été observés par un test moyenne durée associé au résultat d’un certain nombre de recherches que nous avons effectuées. Et pour ça, chaque élément sera appuyé par des sources fiables.

Qu’est-ce que le silicium ?

Le silicium est présent dans tout le corps : les os, les cartilages, le sang, les vaisseaux sanguins, la peau, les poumons. L’équilibre du silicium dans le corps humain est délicat : l’apport alimentaire est limité par une mauvaise absorption (biodisponibilité) et il y a une élimination permanente dans les urines. Ainsi, des études récentes évoquent une interaction du silicium avec la distribution (biodisponibilité) osseuse et le métabolisme du calcium et du magnésium au niveau de l’os. Et avec l’âge, la teneur en silicium de certains tissus diminuerait, notamment les vaisseaux sanguins et la peau, ce qui expliquerait en partie sa perte d’élasticité et ses conséquences inévitables : les rides.

 

Un peu d’histoire

Il s’agirait en fait d’une molécule contenant l’élément chimique appelé silicium. C’est le deuxième élément le plus présent dans la croûte terrestre. Il est essentiel à la vie sur Terre. Et au fil du temps, de plus en plus d’études scientifiques ont été menées pour éclaircir son importance pour l’être humain. D’après nos recherches, nombreux sont les scientifiques à avoir démontré le rôle potentiel du silicium dans le corps. Il participerait ainsi à la fabrication des principaux éléments constitutifs des tissus conjonctifs : le collagène qui assure leur résistance, l’élastine qui assure la souplesse et leur élasticité, et les glycosaminoglycanes qui permettent leur cohésion ainsi que l’hydratation.

Avec une bouteille d’1 L, la cure dure plus d’un mois.

Dans les années 70, plusieurs études sur des animaux ont démontré que la prise de silicium est associée à une minéralisation des os plus rapide. Aussi, plus un os est mature du point de vue de la minéralisation, plus sa quantité de silicium diminue. Ce qui peut indiquer que cet oligo-élément est utilisé pour fixer les minéraux. D’autre part, des études sur des jeunes rats et poulets ont prouvé qu’un manque de silicium provoque des déformations du squelette. Leurs pattes sont plus courtes et leur crâne plus petit. Leurs os sont aussi moins résistants et donc plus à risque de fractures. L’analyse aux rayons X montre une structure osseuse bien moins complexe que celle d’os sains. Ce qui indique que leurs os sont à un stade moins évolué dans leur formation. Une autre étude a démontré que ces déformations arrivent même quand les animaux reçoivent de la vitamine D. Pourtant, cette vitamine est très importante dans la formation, la croissance et le maintien des os.

Le silicium jouerait donc un rôle majeur dans la formation et la croissance des os.

En bref, dans tous les cas, les os des animaux en manque de silicium contiennent moins de collagène que dans des os sains. Or c’est lui qui donne aux tissus leur résistance. On peut ainsi imaginer que c’est la même chose pour nous, les hommes, même si nous n’avons pas trouvé d’études à ce sujet.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le silicium jouerait donc un rôle majeur dans la formation et la croissance des os. Toutes les articulations sont composées de cartilages. Ils recouvrent la surface de frottement des os pour faciliter le mouvement et amortir les chocs. Lorsque les cartilages sont en mauvaise santé, ils peuvent s’abîmer ou subir des inflammations. Le mouvement devient alors très douloureux. C’est ce qui arrive en cas d’arthrose ou d’arthrite. Pour terminer : le silicium permettrait donc d’entretenir la qualité des cartilages et d’accélérer leur régénération…

L’avis des autorités sanitaires

Dans les années 1970, deux médicaments au silicium organique (monométhylsilanetriol) ont reçu une autorisation de mise sur le marché. C’était le Dulciphak® et le Conjonctyl®, l’un servait en ophtalmologie et l’autre pour traiter les mastoses. Pour obtenir une telle autorisation, un médicament doit passer par une procédure très longue et très rigoureuse. Et notamment être évalué par les autorités sanitaires. Cela veut dire que le silicium organique avait déjà été validé pour ses bienfaits sur la santé.

Le silicium est de nouveau autorisé dans les produits alimentaires depuis 2016.

En 2009, les autorités sanitaires européennes (EFSA) ont décidé d’interdire son utilisation dans des produits alimentaires. Il n’y avait pas assez de preuve de la non toxicité de la molécule selon eux. Il pouvait alors être utilisé uniquement dans des produits pour utilisation externe. Cet avis a été confirmé à nouveau en 2010 suite à une nouvelle analyse. Pourtant, en 2016, l’EFSA a levé cette interdiction et autorisa à nouveau l’utilisation du silicium organique dans les produits alimentaires. 

Malgré toutes les preuves scientifiques, l’EFSA n’a toujours pas validé les bienfaits du silicium. Ces preuves seraient insuffisantes et ne répondraient pas à leurs exigences pour considérer qu’il existe des liens de cause à effet. Aujourd’hui, il est donc interdit d’affirmer que le silicium permet d’améliorer la santé des os, de la peau, du cerveau, etc. Pourtant face à cela, nous avons voulu continuer notre recherche. Mais pour donner notre avis sur les bienfaits de ce produit, nous nous sommes uniquement fié à notre perception puisqu’il nous est impossible de financer notre propre recherche.

Mon avis

Depuis une petite dizaine d’années, les retours sur les bienfaits du silicium s’accumulent dans le domaine du sport. Nombreux sont les athlètes confirmant que la substance permettrait d’améliorer leur santé des tissus conjonctifs et stimuler certaines fonctions de l’organisme. Consommer du silicium organique semble donc justifié pour beaucoup de sportifs. Et pour ma part, je suis également convaincu de l’efficacité du silicium pour entretenir ma santé. Mais à condition qu’il soit de qualité. Et le Pharm & Nature Silicium organique 1000 mg testé ici semble ainsi répondre à mes exigences.

Une dose quotidienne avec de l’eau a montré certains bienfaits. Du moins est-ce notre impression.

C’est un complément alimentaire qui contribue bel et bien à mon bien être articulaire, un domaine qui me pose de plus en plus de problèmes avec l’âge. Visiblement, grâce à la présence de MSM, de glucosamine et de silicium. Le manganèse et le cuivre aident à protéger les cellules contre le stress oxydatif. C’est exactement ce que je recherche. J’ai donc pris une dose de 30 ml par jour pendant la cure à l’aide du bouchon doseur gradué, à diluer dans un verre d’eau.

La composition dans le détail

Vitamine B4 :
– Contribue au maintien d’une fonction hépatique normale
– Contribue au métabolisme normal de l’homocystéine
– Contribue à un métabolisme lipidique normal

Glucosamine :
– Aide à maintenir la santé des articulations.
– Aide à maintenir des articulations saines et souples

Silicium :
– Aide à maintenir une peau saine, des articulations et des os et des cheveux et des ongles forts

Cuivre :
– Contribue au maintien de tissus conjonctifs normaux
– Contribue à un métabolisme énergétique normal
– Contribue au fonctionnement normal du système nerveux
– Contribue à la pigmentation normale des cheveux
– Contribue au transport normal du fer dans l’organisme
– Contribue au fonctionnement normal du système immunitaire
– Contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif

Manganèse :
– Contribue à un métabolisme énergétique normal
– Contribue au maintien d’une ossature normale
– Contribue à la formation normale de tissus conjonctifs
– Contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif

MSM :
– Contribue au bon fonctionnement des articulations, des tendons et des ligaments contribue à améliorer la régénération des cartilages

En résumé, ce que j’ai observé

– La sensation d’os plus fort. Une meilleure mobilité articulaire. Moins de gonflements au niveau des articulations
– Une meilleur régénération après l’entraînement. Moins de douleurs
Une meilleure qualité de peau, une meilleure qualité des cheveux et des ongles plus costauds
Une meilleure cicatrisation notamment au niveau des gerçures liées au froid de l’hiver
– L’impression d’une meilleure immunité et d’une santé mentale améliorée. Une meilleure humeur en bref

Nous avons observé une meilleure récupération articulaire après les séances de course à pied.

Pour conclure

Visiblement, malgré nos investigations, on ne trouve aucun résultat d’une étude pour convaincre les autorités sanitaires de l’efficacité et de l’utilité du silicium pour le corps humain. Mais en pratique, le résultat du test est tout de même convainquant, même s’il reste forcément subjectif. C’est visiblement un atout supplémentaire pour retarder le vieillissement de la peau. L’impression d’une reminéralisation notoire des tissus, des os et des articulations. Donc idéal pour le squelette et la peau. Et surtout l’impression d’une meilleure récupération articulaire après les entrainements en course à pied. 

Prix conseillé : 20,90 €
Contact : PHARM & NATURE, 33 Avenue Philippe Auguste, 75011 PARIS

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Coaching

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *