ORIGINE présente ses nouveaux cadres Axxome RS Evo et GTR Evo

Après avoir lancé sa propre marque de roues en septembre 2020 avec la signature Prymahl, Origine amorce l’année 2021 avec une nouvelle version Evo de ses cadres Axxome RS et GTR. Plus légers et plus nerveux. Présentation.

Source : CP* – Photos : Origine Cycles

*Les articles de cette rubrique Nouveautés sont issus de communiqués de presse et ont uniquement vocation à être informatifs. Ils ont été sélectionnés par la rédaction pour leur intérêt pour votre pratique sportive.

Le best-seller Axxome version Evo devient encore plus léger et nerveux.

La marque française Origine a décidé d’améliorer encore la recette de ses best-sellers. Tout est parti d’un défi lancé à ses ingénieurs : trouver une solution pour rendre l’Axxome encore plus léger, plus performant et toujours plus fiable que les actuels RS et GTR. Pour relever le challenge, Origine s’est concentrée sur « l’invisible plutôt que sur la cosmétique ». C’est là un véritable fer de lance de sa politique : optimiser coûte que coûte le moindre détail, même si cela ne se voit pas. Parce qu’invisible ne veut pas dire imperceptible.

L’Axxome Evo est le fruit d’un nouveau procédé de moulage : UML pour Unique Matrix Layup.

Plus léger, plus nerveux

Les ingénieurs se sont concentrés sur le travail de la fibre de carbone et son moulage. Après de longues semaines de calculs et de modélisations, ils ont conclu que la solution consistait à mettre au point une nouvelle technique de moulage des fibres nommée UML pour Unique Matrix Layup. Les feuilles de carbone sont assemblées sur le triangle avant en une seule fois et autour d’une seule et unique matrice. Il n’y a plus de point de jonction, aucun résidu, pas de superposition inutile. De la fibre pure sans défaut. Cette nouvelle version du moule interne permet une compaction sous pression pneumatique des fibres uniforme sur la totalité du triangle avant. Origine contrôle ainsi l’épaisseur des tubes au micron et cette compaction optimisée autorise à supprimer un excédent de matière qui servait auparavant de zone de jonction, mais créait aussi un point dur et du poids inutile.

Grâce à cette construction UML, l’Axxome Evo est aussi solide tout en s’allégeant de 9.8% sur le GTR Evo et 13,7% sur le RS Evo par rapport au GTR et RS actuels. Le cadre RS Evo ne pèse plus que 671 g.

Les feuilles de carbone sont assemblées sur le triangle avant en une seule fois et autour d’une seule et unique matrice

Origine continue d’utiliser son triangle arrière CCT+ (un seul et même tube vient composer les bases et haubans) qui confère à l’Axxome une meilleure filtration, plus de nervosité et plus de fiabilité.

De son côté, le triangle arrière conserve sa technologie CCT+.

Avec ce nouveau procédé de fabrication UML, l’Axxome Evo est plus léger, plus dynamique et plus solide. Les essais aux quatre coins de la France se sont multipliés, avec des profils de parcours aussi variés que ceux des testeurs pour procéder aux modifications nécessaires, ajouter une pincée d’ADN de coursier aux séries Evo, sans sacrifier cette accessibilité qui caractérise les vélos Origine. Sur le terrain, le comportement est plus musclé que les séries RS et GTR, plus incisif en relance, plus présent quand les watts augmentent. Mais comme toujours avec la marque, pas besoin d’être dans la forme de sa vie pour exploiter tout le potentiel d’un Origine, Evo ou non.

L’Axxome Evo, ici dans sa version GTR (freinage à disque), reste disponible en version RS (freinage à patins). Une volonté de laisser ce choix libre aux pratiquants.

Pas de jonctions ou de point de résine pour faire remonter les vibrations

Sur ces Axxome Evo, comme sur le reste de la gamme, une attention particulière a été portée à la filtration des vibrations. Sans résidus à l’intérieur du cadre, sans une multitude de jonctions, sans imperfections, les vibrations se dispersent naturellement dans l’ensemble du cadre sans buter sur un point de résine ou un défaut de fibre les faisant automatiquement remonter vers le cycliste. Ainsi, pas besoin d’artifices ou de gadgets pour gagner en confort, c’est de l’ingénierie pure. Origine aurait pu se contenter d’une solution binaire en augmentant la rigidité au détriment du confort ou en augmentant le confort au détriment de la performance. En travaillant d’arrache-pied sur cet « invisible » qui lui est si cher et en se concentrant sur cette perfection interne, la marque française résolve l’équation légèreté / solidité / confort.

Les vibrations se dispersent naturellement dans l’ensemble du cadre sans buter sur un point de résine ou un défaut de fibre les faisant automatiquement remonter vers le cycliste.

Le Dynamic Response, une signature Origine

L’approche est la même qu’avec un arc ou un ressort tendu qui restitue de l’énergie quand il est relâché. Tous les vélos Origine sont conçus autour de cette combinaison entre performance et tolérance. Sur l’Evo, ce phénomène est encore amplifié. Le fait de ne plus avoir de points de jonction ni de couches superflues sur le triangle avant, en plus du triangle arrière CCT+, permet de travailler encore plus l’élasticité du cadre sur des zones de contraintes bien précises.

Sur le terrain, le comportement est plus musclé, plus incisif en relance, plus présent quand les watts augmentent. Mais comme toujours avec Origine, pas besoin d’être dans la forme de sa vie pour exploiter tout le potentiel de ses cadres, Evo ou non

Cette énergie élastique, Origine la contrôle et maîtrise soit par la traction uni-axiale en fonction de la contrainte normale et de l’allongement relatif, soit par cisaillement en fonction de la contrainte de cisaillement et de la déformation angulaire. L’énergie potentielle élastique est convertie en énergie cinétique. Cette énergie s’analyse, se calcule et se modifie. Si « sans la maitrise la puissance n’est rien », sans le terrain l’ingénierie ne vaut pas grand-chose non plus. Ainsi, en fonction des analyses du terrain, des essais et des prototypes, les ingénieurs ont corrigé les vitesses de retour, augmenté ou réduit les déformations pour optimiser la dynamique d’un cadre.

Potence classique et gaines apparentes, un véritable parti pris d’Origine face au tout intégration.

A contre-courant de la totale intégration… en attendant le printemps 2021

Origine est très attachée à la construction de ses Axxome, à ses cadres qui ne s’encombrent pas d’un gramme superflu avec des routings compliqués, à l’accessibilité des gaines, à un maintenance simple. La marque a jugé nécessaire de ne pas remettre en question ce qui fait l’essence de l’Axxome pour continuer à satisfaire les utilisateurs en quête d’un poids plume. Faire évoluer l’Axxome, conserver le châssis existant en le rendant plus exclusif est un parti pris, mais Origine a choisi de ne pas se plier aux codes de la toute intégration sur ce modèle, de garder un collier de selle visible, une tige de selle ronde, une potence standard.

Pas de routing compliqué pour accéder aux gaines.

L’aéro prévu pour le printemps 2021 comblera cette attente pour les pratiquants adeptes de l’intégration. D’où cette pertinence à, encore une fois, laisser le pratiquant libre de choisir son matériel et non de lui imposer. C’est aussi pour cela que l’Axxome reste disponible en deux versions de freinage : disque (GTR) et patins (RS).

Curcuma, jaune impérial, Diva pink… de nouveaux coloris sont disponibles sur le configurateur.

Une peinture et un montage à la carte

Le choix est une préoccupation essentielle chez Origine : laisser les clients choisir, décider de leur projet, le construire en collaboration avec les conseillers de la marque ou en totale autonomie. Les cadres sont toujours entièrement personnalisables via le configurateur, les clients peuvent sélectionner les composants qui équipent leurs vélos tout comme la peinture et les décors.

Cet effort logistique, qui demande une anticipation considérable pour les stocks et la disponibilité des pièces, permet à Origine de pouvoir livrer ses vélos toute l’année dans des délais contenus de 5 à 7 semaines maximum. Pas de précommande, pas de rupture, pas d’attente inconsidérée. De nouvelles teintes telles que Blanc Nacré, Diva Pink, Curcuma, Rosso Folgore, Jaune Impérial, Orange Fusion, font également leur entrée au configurateur.

PRIX

– AXXOME RS Evo disponible en kit cadre au tarif de 2 101€ ;
– AXXOME GTR Evo disponible en kit cadre au tarif de 2 211€ ;
– VÉLO COMPLET via le configurateur pour 150 € supplémentaires par rapport aux séries RS et GTR.

L’Axxome RS Evo.

Infos complémentaires : Origine Cycles

GÉOMÉTRIES

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Nouveautés

 

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *