Choisir la bonne tenue en fonction des conditions

Comment s’habiller avant de rouler sur home-trainer, pour monter un col en plein été, ou en plaine au mois de décembre ? Avec l’expérience, les cyclistes assidus finissent par savoir comment s’équiper pour rouler en fonction des conditions climatiques, ou de la longueur et du type de séance prévue, tout en se méfiant d’une météo variable. Les néophytes peuvent en revanche être un peu perdus, d’autant plus que de nouveaux matériaux révolutionnent la manière de se protéger. Voici quelques conseils pour choisir l’équipement essentiel en fonction de votre pratique.

Par Guillaume Judas – Photos : Pixabay.com / Pxhere.com / @3bikes.fr / DR

Certaines conditions peuvent être extrêmes, et mieux vaut ne pas être pris au dépourvu.

Pour débuter le vélo, un cuissard, un maillot, un casque, des chaussettes et des chaussures sont souvent suffisants, au printemps ou en été. Mais dès que les conditions météorologiques se corsent, ne pas disposer de la bonne protection peut vite faire tourner la sortie au cauchemar. De l’équipement minimaliste au plus complet, nous faisons la liste ici des tenues à avoir dans votre garde-robe si vous souhaitez rouler toute l’année et sous toutes les conditions.

Le home-trainer

C’est d’actualité en ce moment, que ce soit à cause du confinement, de la météo ou des journées plus courtes : la pratique du home-trainer est de plus en plus répandue et de plus en plus ludique avec des appareils réalistes et des applications comme Zwift qui permettent de s’entrainer tout en s’amusant. Pour qu’une telle séance soit profitable, elle demande un minimum d’organisation. On transpire vite et beaucoup sur home-trainer, et mieux vaut donc s’équiper en conséquence, avec une serviette à portée de main et surtout un ventilateur pour limiter la déshydratation et la perte de sels minéraux associée. Dans le confort d’un appartement (autour de 19/20°C), même avec les fenêtres ouvertes, un sous-vêtement léger et qui sèche rapidement est suffisant. Si vous effectuez votre séance dans une cave ou un garage au frais (entre 10 et 15°C), vous pouvez rajouter un maillot de course, mais pas plus, car vous serez à bonne température au bout de 5 à 10 minutes d’effort.

=> VOIR AUSSI : Tous les sous-vêtements

L’équipement essentiel :

  • Un cuissard court
  • Un sous vêtement léger (pas en coton, qui retient l’humidité)
  • Une paire de socquettes
  • Une paire de chaussures
  • Une casquette ou un bandeau éponge (pour absorber la sueur)
  • Une paire de gants courts (pour conserver une bonne préhension du guidon malgré la transpiration)
  • Une serviette
  • Un ventilateur
  • De quoi bien s’hydrater (au moins un bidon pour 45′ d’effort)

La sortie estivale par 25°C

Les conditions idéales pour faire du vélo : une belle sortie estivale par 25°C, et avec peu de vent. C’est aussi le type de sortie qui demande le minimum d’équipement. Attention toutefois si vous roulez dans une région avec un fort dénivelé, puisqu’en montagne et en moyenne montagne les conditions peuvent rapidement être changeantes en altitude, et il faut prévoir une protection supplémentaire avant les longues descentes.

=> VOIR AUSSI : Tous les gilets

L’équipement essentiel :

  • Un cuissard court
  • Un maillot court (plus ou moins ajusté selon vos préférences)
  • Une paire de socquettes
  • Une paire de chaussures
  • Un casque
  • Une paire de lunettes
  • Une paire de gants courts en fonction de votre sensibilité
  • Un gilet sans manche compactable à glisser dans la poche si vous êtes en montagne

La sortie caniculaire par 35°C

Par grosse chaleur, il faudra choisir un maillot léger qui aura l’avantage d’être très aéré mais aussi de sécher très rapidement, et donc de ne pas retenir l’humidité de la respiration. Sans que ce soit obligatoire, il existe également des cuissards très légers qui favorisent la circulation de l’air sur les cuisses. Les gants peuvent être très utiles car ils évitent que les mains humides glissent sur le cintre. Pour les socquettes, choisissez un modèle fin et aéré, mais si vous souffrez régulièrement de sensations de brûlures aux pieds, n’incriminez pas forcément vos chaussures. Une paire de semelles sur mesure et parfaitement adaptées à la forme de vos pieds favorise grandement la circulation et améliore le confort.

=> VOIR AUSSI : Semelles pour chaussures de vélo

L’équipement essentiel :

  • Un cuissard court
  • Un maillot court léger (voire sans manches si vous appréciez)
  • Une paire de socquettes
  • Une paire de chaussures
  • Un casque
  • Une paire de lunettes
  • Une paire de gants courts 

La sortie sous une température modérée de 20°C

Par beau temps mais avec un léger courant d’air frais, partez sur les bases de l’équipement essentiel pour 25*C, mais rajoutez un sous-vêtement léger qui aura l’avantage d’absorber l’humidité liée à la transpiration et qui sèchera vite, de manière à vous éviter les coups de froid ressentis après un effort prolongé par exemple, ou dans les descentes. Pour un départ matinal ou un retour à la fin de la journée, prévoyez une paire de manchettes que vous pourrez faire glisser le long des bras ou ranger dans la poche si elles ne sont plus nécessaires. Sur un parcours très vallonné, vous pouvez emporter également une veste légère ou un gilet coupe-vent compactable à mettre dans la poche, qui vous servira de protection en cas de longue descente.

=> VOIR AUSSI : Les manchettes

L’équipement essentiel :

  • Un cuissard court
  • Un sous-vêtement léger
  • Un maillot court (plus ou moins ajusté selon vos préférences)
  • Une paire de manchettes en cas de légère variation de température prévue
  • Une paire de socquettes
  • Une paire de chaussures
  • Un casque
  • Une paire de lunettes
  • Une paire de gants courts en fonction de votre sensibilité
  • Un gilet sans manche ou une veste coupe-vent compactable à glisser dans la poche si vous êtes en montagne

La sortie sous une température fraîche de 15°C

Dans ces conditions, optez pour un maillot à manches longues, un peu plus épais que le maillot court, et un sous-vêtement de sport classique. Vous pouvez aussi choisir l’option de la veste coupe-vent à manches courtes, associée à des manchettes, qui aura l’avantage de vous protéger en cas d’averse légère. Pour les jambes, la solution la plus classique est d’associer des genouillères ou des jambières au cuissard traditionnel, mais vous pouvez aussi choisir un cuissard court plus épais, avec revêtement déperlant en cas d’averse. Pour les pieds, en fonction de votre sensibilité, des couvre-orteils à mettre au-dessus des chaussures peuvent être une très bonne solution pour éviter de ressentir de la fraîcheur à cet endroit-là.

=> VOIR AUSSI : Tous les maillots manches longues
=> VOIR AUSSI : Les maillots Gabba

L’équipement essentiel :

  • Un cuissard court
  • Des genouillères ou des jambières
  • Un sous-vêtement intermédiaire
  • Un maillot long ou une veste coupe-vent à manches courtes style « Gabba » avec des manchettes
  • Une paire de chaussettes
  • Une paire de chaussures + éventuellement des couvre-orteils
  • Un casque
  • Une paire de lunettes, éventuellement avec des verres clairs ou transparents
  • Une paire de gants courts en fonction de votre sensibilité
  • Un gilet sans manche ou une veste coupe-vent compactable à glisser dans la poche en cas de risque de pluie

La sortie automnale ou de début de printemps par 10°C

Dans ces conditions, vous devez vous équiper de couches isothermes plus chaudes, mais qui restent bien respirantes. Un maillot long épais est idéal sur un sous-vêtement à manches longues, auxquels vous pouvez ajouter un gilet coupe-vent léger pour bloquer le vent, avec la possibilité d’ajuster la protection en fonction de l’intensité de votre effort. L’autre solution consiste à porter une veste coupe-vent, mais avec des panneaux respirants, toujours au-dessus d’un sous-vêtement long. Pour les jambes, vous pouvez vous contenter d’un cuissard avec des jambières, mais pour plus de confort nous vous recommandons un collant long pour moins de gêne lors de vos mouvements. Au niveau des mains, des gants longs légers vous assureront un confort indispensable. Pour les pieds, des chaussettes en laine Mérinos et des couvre-chaussures légers si le temps reste sec sont là aussi idéaux. Enfin, protégez votre tête en glissant une casquette en tissu sous le casque.

=> VOIR AUSSI : Vestes coupe-vent

L’équipement essentiel :

  • Un collant long ou un cuissard avec des jambières
  • Un sous-vêtement long
  • Un maillot long épais ou une veste longue isotherme et coupe-vent
  • Un gilet coupe-vent si vous choisissez l’option du maillot long
  • Une paire de chaussettes en laine Mérinos
  • Une paire de chaussures + des couvre-chaussures légers
  • Un casque
  • Une casquette 
  • Une paire de lunettes, éventuellement avec des verres clairs ou transparents
  • Une paire de gants longs légers

La sortie hivernale par 5°C

Sous 5°C, pensez qu’avec du vent le ressenti peut être rapidement proche de 0°C. Il vous faudra donc vous équiper d’une veste coupe-vent au-dessus d’un sous-vêtement épais, d’un collant long, de gants longs, de couvre-chaussures plus épais que par 10°C, et d’un sous-casque afin de protéger vos oreilles. Si la pluie menace, certaines vestes ont aussi des propriétés imperméables qui vous permettront d’éviter de trop vous refroidir. Mais par ces températures, et surtout dans des conditions variables, il vous faut prévoir avec vous une couche supplémentaire à glisser dans la poche de votre veste, avec une protection anti-vent et anti-pluie, idéale pour la fin de la sortie lors de la période de retour au calme par exemple.

=> VOIR AUSSI : Tous les couvre-chaussures

L’équipement essentiel :

  • Un collant long épais
  • Un sous-vêtement long épais
  • Une veste longue isotherme et coupe-vent
  • Une protection longue coupe-vent et anti-pluie à garder avec vous au cas où
  • Une paire de chaussettes en laine Mérinos
  • Une paire de chaussures + des couvre-chaussures isothermes (ou néoprène)
  • Un casque
  • Un bonnet sous-casque 
  • Une paire de lunettes, éventuellement avec des verres clairs ou transparents
  • Une paire de gants longs isothermes (ou une paire de gants longs néoprène en cas d’humidité)

La sortie très froide par 0°C et moins

Ces conditions extrêmes exigent un équipement particulier, d’autant qu’il n’est ni facile ni recommandé de faire des efforts soutenus sous de telles températures. Mieux vaut alors cumuler trois couches au niveau du buste, qui auront l’avantage de procurer l’isolation nécessaire grâce à l’air présent entre chacune des couches. Vous pouvez donc opter pour un sous-vêtement à manches longues épais, un maillot isotherme et une protection extérieure coupe-vent avec un revêtement déperlant. Mais aussi pour une veste épaisse à double couche, très efficace dans ces conditions. Pour le bas, collant long épais obligatoire, éventuellement avec des panneaux avant coupe-vent et déperlants. Pour les pieds, évitez de trop serrer vos chaussures, portez des chaussettes en laine, et des couvre-chaussures isothermes. En cas de froid plus intense, vous pouvez accumuler des couvre-orteils et des couvre-chaussures. Chaleur garantie ! Pour les mains, des gants très épais sont indispensables. Mais si le temps reste sec, de simples gants de ski portés larges sont aussi très efficaces. Pour la tête, surtout par une journée venteuse, nous vous recommandons de porter une cagoule, qui aura l’avantage de protéger aussi le cou et d’éviter les éventuelles entrées d’air par le haut de la veste. Enfin, emmenez toujours dans une poche arrière une protection coupe-vent supplémentaire, en cas de brusque dégradation des conditions.

=> VOIR AUSSI : Tous les gants hiver
=> VOIR AUSSI : Toutes les vestes hiver

L’équipement essentiel :

  • Un collant long épais, éventuellement avec des panneaux coupe-vent sur l’avant
  • Un sous-vêtement long épais
  • Une veste longue épaisse isotherme et coupe-vent (ou un maillot long isotherme + une protection coupe-vent par dessus)
  • Une protection longue coupe-vent et anti-pluie à garder avec vous au cas où
  • Une paire de chaussettes en laine Mérinos
  • Une paire de chaussures + des couvre-chaussures isothermes (+ des couvre-orteils si vous êtes sensible)
  • Un casque
  • Une cagoule
  • Une paire de lunettes, éventuellement avec des verres clairs ou transparents
  • Une paire de gants longs isothermes épais (ou une paire de gants de ski portés large si le temps est sec)

Tout cet équipement est-il réellement obligatoire ?

Les néophytes peuvent se poser la question à juste titre : doit-on vraiment disposer de tout cet équipement pour faire du vélo ? Évidemment, à partir des éléments de base comme un cuissard, un maillot, des chaussures et un casque, vous pouvez adapter votre tenue avec des protections issues d’autres pratiques. Une veste de survêtement, un pantalon de jogging, voire un collant en laine peuvent vous apporter une chaleur temporaire, de même qu’un simple K-Way, un imperméable ou un blouson de ski peuvent aussi faire l’affaire quelques kilomètres.

Cependant, ces vêtements sont rarement adaptés à la pratique du vélo, soit pour une question de coupe (avec une tenue qui peut gêner les mouvements, et qui vous freinera dans le vent), soit parce qu’ils vous protègeront mal des éléments extérieurs en ne gérant pas les morsures du vent et surtout l’évacuation de la chaleur corporelle.

Quelles que soient les conditions, évitez à tout prix le coton (en commençant par les sous-vêtements), qui s’imbibe de sueur et qui aura pour effet de vous glacer le sang au moindre changement de température et dans la moindre descente.

Si vous devez vraiment piocher dans votre garde-robe pour vous habiller avant de faire du vélo, choisissez plutôt des vêtements de running ou de ski de fond, des disciplines proches du cyclisme en termes d’intensité, mais qui ne sont toutefois pas soumises aux mêmes contraintes météorologiques, et notamment aux effets liés au refroidissement du vent, avec la vitesse.

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *