Chute de Fabio Jakobsen : Dylan Groenewegen suspendu 9 mois jusqu’en mai 2021

Mis en cause pour un sprint irrégulier dans la terrible chute dont fut victime Fabio Jakobsen le 5 août dernier lors de la 1e étape du Tour de Pologne 2020, Dylan Groenewegen a été officiellement suspendu neuf mois par l’UCI. Le sprinteur néerlandais pourra reprendre la compétition à partir du 7 mai 2021.

Source : Team Jumbo-Visma – UCI / Crédit photo : Cor Vos

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé que sa Commission Disciplinaire avait rendu sa décision concernant l’incident impliquant le coureur de l’équipe Jumbo-Visma Dylan Groenewegen lors de la première étape du Tour de Pologne le 5 août 2020. « L’UCI a renvoyé le dossier contre le coureur, qui a reconnu avoir dévié de sa ligne et avoir commis une violation du Règlement UCI. Le coureur a collaboré à l’enquête et a accepté de purger une période de suspension jusqu’au 7 mai 2021, correspondant à une période de 9 mois à compter de la date de l’incident. Le coureur a également accepté de participer à un certain nombre d’événements au profit de la communauté cycliste ».

L’équipe Jumbo-Visma s’est elle dite soulagée par les conclusions de l’affaire disciplinaire Groenewegen. Une période de suspension de neuf mois, à compter de la date de l’incident, a été acceptée par le sprinter d’Amsterdam. Groenewegen sera de retour en action pour la Team Jumbo-Visma à partir du 7 mai 2021. L’UCI a insisté sur l’importance d’agir sur de tels incidents d’un point de vue disciplinaire de manière équitable et cohérente, ainsi que de travailler en permanence sur des mesures visant à améliorer la sécurité routière.

« C’était un accident dont la gravité des conséquences était insondable. Maintenant que l’affaire disciplinaire est terminée, nous pouvons recommencer à regarder vers l’avenir. Nous ferons cela avec Dylan. Nous sommes soulagés qu’il y ait maintenant de la perspective et de la clarté. Nous souhaitons la même chose à Fabio Jakobsen. Les rapports encourageants sur son rétablissement nous font du bien », a déclaré le directeur Richard Plugge de la Team Jumbo-Visma.

Dylan Groenewegen a pleinement coopéré à l’enquête et a une fois de plus fait part de ses regrets de s’être écarté de sa ligne pendant le sprint en question. Il a également souligné qu’il n’avait aucune intention de mettre des personnes en danger ou de leur infliger des blessures physiques. Le sprinter de 27 ans fera un effort pour des activités visant à promouvoir la sécurité à vélo. « L’accident de la première étape du Tour de Pologne restera à jamais une page noire de ma carrière, a déclaré Dylan Gronewegen. Pendant le sprint, j’ai dévié de ma ligne. Je suis désolé, car je veux être un sprinter juste. Les conséquences ont été très malheureuses et graves. J’en suis très conscient et j’espère que cela a été une sage leçon pour chaque sprinter. Je suis de très près l’actualité de la reprise de Fabio. Je ne peux qu’espérer qu’un jour il reviendra complètement. Clore la question disciplinaire crée de la clarté. Cela me donne l’occasion de regarder à nouveau vers l’avenir. J’en suis content, même si le 7 mai est encore loin. Je suis heureux du soutien que je reçois de l’équipe Jumbo-Visma, de ma famille et de mes amis. Ensemble, nous travaillerons pour ce jour à la fois mentalement et physiquement ».

Sébastien Jacquet

Sébastien Jacquet

- 36 ans. - Journaliste professionnel depuis 2008 en presse écrite sportive (Collaborateur à Vélo Magazine - L'Equipe) - Pratiques sportives actuelles : cyclisme (occasionnelles : football, course à pied) - Strava : Sébastien Jacquet

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *