Test des produits d’entretien Afuludine Winsleek

Pendant ce nouveau confinement, pourquoi ne pas faire une petite beauté à votre vélo ? La gamme de produits Winsleek développée par la société française Afuludine se révèle à ce sujet très intéressante, comme nous avons le constater après un test de quatre mois.

Par David Polveroni – Photos : David Polveroni

Les produits Winsleek permettent de prendre soin de son vélo.

La société Afuludine a son siège social à Dole, et s’est spécialisée dans la fabrication de lubrifiants éco-responsables dans les domaines de l’industrie, de l’artisanat, et maintenant du sport en proposant des produits efficaces, écologiques, sans danger pour l’environnement et l’utilisateur, et développés depuis 10 ans, en collaboration avec l’équipe Groupama – FDJ et la Fédération française de cyclisme. Après quatre mois de test nous faisons le point sur l’ensemble des produits pour le vélo, qui se veulent très complets.

Les dégraissants

Pour commencer il y a trois dégraissants : 

  • WIN’DEGREASS`
  • WIN’BIODEGREASS
  • WIN’BREAKDEGREASS

Le premier dégraissant, le WIN’DEGREASS, élimine en profondeur les graisses et cambouis que l’on peut accumuler. C’est assez puissant. Quelques coups de spray sur la cassette et la chaine, on frotte après avoir laissé agir et cela fait vraiment un bon travail.

Le Win’Degreass est vraiment très efficace.

Le second, un modèle biologique, et donc écologique, ne permet pas d’enlever de la graisse qui s’est accumulée depuis longtemps (au cas où l’on est pas très soigneux). C’est celui que nous avons utilisé le plus en lavant le vélo une à deux fois par semaine. Si la graisse est tenace, il faut tout de même bien frotter avec une brosse.

La chaîne est parfaitement propre et dégraissée.

Le troisième, sous forme de bombe, est dédié aux freins à disques, et permet d’avoir des disques parfaitement secs et sans une petite couche de gras ou tout autre résidu. Il est intéressant de toujours en avoir dans sa boîte à outils, car cela permet, si l’huile gicle un peu lors de la lubrification, ou toute autre maladresse qui va contaminer les disques, de rapidement les dégraisser. Nous pouvons aussi l’appliquer sur les étriers et les pistons, afin que tout soit toujours propre. C’est un produit très pratique avec la pipette orientable. 

Le produit pour le lavage

Après avoir dégraissé le vélo, nous pouvons passer à l’étape du lavage, et pour cela le WIN’CLEAN est à appliquer sur l’ensemble du vélo. Toujours sous forme de spray comme les dégraissants, il permet d’éliminer la poussière et la boue. Ce que nous avons pu constater lors de tests sur le vélo de gravel. Sur route, on y trouve un intérêt après les sorties humides sur routes sales. Le WIN’CLEAN permet de rapidement dissoudre les particules (terre, goudron..). Nous conseillons de le laisser agir entre trois et cinq minutes et ensuite de frotter avec une éponge et un pinceau selon les endroits, c’est beaucoup plus simple de cette manière-là. Le résultat est très satisfaisant.

Il convient de laisser agir le Win’Clean quelques minutes pour un meilleur résultat.

Le lubrifiant

Une fois le vélo lavé et parfaitement sec, il vient le moment de lubrifier. Chez Winsleek, petite particularité par rapport à l’ensemble des concurrents, il y a une couche primaire qui va permettre d’augmenter la durée de la lubrification et de réduire la quantité nécessaire : c’est le WIN’PRIM. Une petite goutte sur chaque maillon puis il faut de nouveau laisser sécher avant la lubrification en elle-même. Cette couche primaire est vraiment efficace comme nous avons pu le constater. En comparant la méthode avec d’autres lubrifiants que nous avons testés, il est clair que ceux-ci restent accrochés plus longtemps. On en remet moins souvent qu’en temps normal. Cela signifie également moins d’usure de la chaine par conséquent.

La couche primaire permet de conserver sa chaîne lubrifiée plus longtemps.

Il faut ensuite appliquer le WIN’LUB, le lubrifiant qui s’applique goutte à goutte sur la chaine. Un lubrifiant d’aspect relativement classique. Ce n’est pas une cire, c’est une huile végétale, donc la chaine noircit et il faudra donc bien utiliser les dégraissants WIN’BIODEGREASS.

La finition

Pour finir, notre coup de coeur avec le WIN’FINISH, qui permet de faire briller le vélo et faciliter ainsi le nettoyage ultérieur puisque les saletés s’accrochent moins. Avec un chiffon en microfibres, le rendu est vraiment excellent. De plus ce produit dégage une bonne odeur de fraîcheur, tout comme l’ensemble des produits Winsleek.

Pour résumer, on est ici vraiment sur des produits sains et bons pour la planète qui se révèlent d’une grande efficacité et de plus 100 % français. Une belle découverte !

WIN’DEGREASS 750 ml et 5 L
Prix : 13,90 € / 49,90 €WIN’BIODEGREASS 750 ml et 5 L
Prix : 13,90 € / 49,90 €WIN’BREAKDEGREASS 400 ml
Prix : 13,90 €WIN’CLEAN 750 ml et 5 L
Prix : 9,90 € / 39,90 €WIN’PRIM 100 ml et 250 ml
Prix : 13,90 € / 19,90 €WIN’LUB 100 ml et 250 ml
Prix : 13,90 € / 17,90 €WIN’FINISH 750 ml
Prix : 13,90 €

Contacts : afuludine.com, afustore.fr

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos
Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *