PROS – Tour de France, 16e étape : Lennard Kämna (Bora – Hansgrohe) récompensé

Souvent à l’attaque depuis le début du Tour de France et actif comme l’ensemble de son équipe Bora – Hansgrohe, le jeune allemand Lennard Kämna s’est imposé en solitaire à Villard-de-Lans sur la 16e étape du Tour de France, après s’être défait de Julian Alaphilippe, Sébastien Reichenbach et Richard Carapaz. Primoz Roglic reste en jaune.

Photo : © ALEX BROADWAY / ASO

Une échappée de costauds intéressés par l’étape, et derrière un peloton qui a besoin de temps pour se mettre en route : voilà ce qu’on peut retenir de cette première étape dans les Alpes, entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans, en passant par le col de Porte et la longue montée de St-Nizier-du-Moucherotte juste avant d’atteindre le plateau du Vercors.

Parmi la vingtaine d’hommes qui prennent les devants dans la première heure de course, on note la présence de Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step), de Richard Carapaz accompagné de Pavel Sivakov et Andrey Amador (Ineos Grenadiers), de Warren Barguil et Winner Anaconna (Arkea Samsic), de Tiesj Bennott et Nicolas Roche (Sunweb), de Pierre Rolland et Quentin Pacher (B&B Hôtels – Vital Concept), Simon Geschke et Matteo Trentin, de Sébastien Reichenbach (Groupama – FDJ) et de Lennard Kämna et Daniel Oss (Bora – Hansgrohe) par exemple.

Derrière, le peloton laisse filer, et se permet même d’escamoter le col de Porte, pour atteindre le sommet avec déjà près de 12 minutes de retard.

À l’approche de la dernière heure de course, au pied de la longue montée de St-Nizier-du-Moucherotte, Quentin Pacher tente de prendre les devants pour lancer Pierre Rolland. Avec une avance de 50 secondes à moins de 30 km de l’arrivée, le Français ne se fait pas beaucoup d’illusion, d’autant plus qu’une grosse attaque de Richard Carapaz, le dernier vainqueur du Giro, permet d’y voir plus clair. Si Alaphilippe, Kämnar, et Reichenbach s’accrochent, ce n’est déjà plus le cas de Barguil, Bennott, Roche et Geschke, qui buttent à quelques centaines de mètres.

Sûr de lui, Carrapaz multiplie les accélérations et fait céder Alaphilippe, à 2,5 km du sommet, puis Reichenbach dans le dernier kilomètre. Mais contre toute attente, Kämnar le contre et lui prend quelques longueurs au passage du meilleur grimpeur. Il reste alors 20 km jusqu’à la ligne, et l’Equatorien ne reverra jamais le jeune allemand, déjà vainqueur il y a un mois de la quatrième étape du Dauphiné Libéré.

Sur le plateau du Vercors, le coureur de l’équipe Bora ne fait qu’accentuer son avance sur un Carapaz exsangue, et des rescapés disséminés en petits groupe. Il peut ainsi aborder la montée finale de 2 km vers Villard-de-Lans avec une confortable avance et savourer sa première victoire sur le Tour de France.

À l’arrière, après avoir perdu Egan Bernal (Ineos Grenadiers) au pied de St-Nizier-de-Moucherotte, l’écart dépasse le quart d’heure, même si une timide accélération de l’équipe Jumbo – Visma du maillot jaune tend les visages et ramène à la raison Guillaume Martin (Cofidis), un moment échappé.

Dans la courte ascension finale, c’est encore le second du classement général Tadej Pogacar qui met le feu aux poudres, mais avec pour effet de seulement faire perdre une poignée de secondes à Nairo Quintana, qui rétrograde ainsi d’une place au classement général.

Demain, l’arrivée au sommet du terrible col de la Loze après l’ascension du col de la Madeleine devrait dessiner encore un peu plus les contours du classement à Paris.

Classement : 

1. Lennard KÄMNA (Bora-Hansgrohe) les 164 km en 4h12’52 »
2. Richard CARAPAZ (Ineos-Grenadiers) à 1’27s
3. Sébastien REICHENBACH (Groupama-FDJ) à 1’56s
4. Pavel SIVAKOV (Ineos-Grenadiers) à 2’34s
5. Simon GESCHKE (CCC) à 2’35s
6. Warren BARGUIL (Arkea-Samsic) à 2’37s
7. Tiesj BENOOT (Sunweb) à 2’41s
8. Nicolas ROCHE (Sunweb) à 2’47s
9. Quentin PACHER (B&B Hôtels – Vital Concept) à 2’51s
10. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step) à 2’54s

(…)

Classement général :

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma) en 70h06’47s
2. Tadej POGACAR (UAE Team Emirates) à 40s
3. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling) à 1’34s
4. M.A. LOPEZ (Astana) à 1’45s
5. Adam YATES (Mitchelton-Scott) à 2’03s
6. Richie PORTE (Trek-Segafredo) à 2’13s
7. Mikel LANDA (Barhain-McLaren) à 2’16s
8. Enric MAS (Movistar) à 3’15s
9. Tom DUMOULIN (Jumbo-Visma) à 5’19s
10. Nairo QUINTANA (Arkea-Samsic) à 5’43s

(…)

 

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *