PROS – Tour de France : Wout van Aert remporte une septième étape très animée

Déjà vainqueur mercredi à Privas, Wout van Aert (Jumbo – Visma) s’est imposé sur une septième étape du Tour de France très rapide et marquée par une grosse sélection imposée par le vent. C’est au sein d’un peloton restreint au sein duquel manquaient Tadej Pogacar, Mikel Landa et Richie Porte que le Belge a remporté le sprint.

Photo : ASO/ © ALEX BROADWAY

Sur un parcours qu’on attendait sans surprise entre Millau et Lavaur, les coureurs ont au contraire livré une magnifique bataille, depuis le tout premier kilomètre jusqu’à l’arrivée. En attaquant dès le départ pour aller conforter son beau maillot à pois sur le premier classement du meilleur grimpeur situé au sixième kilomètre, Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) ne s’attendait sûrement pas à une mise en action si rapide de la part du peloton.

Sous l’effet d’un vent de côté sournois qui soufflait dès la sortie de Millau, l’équipe Bora-Hansgrohe de Peter Sagan se décidait à mener la vie dure à la plupart des autres sprinters, et notamment à Sam Bennett (Deceuninck – Quick Step), le maillot vert. Caleb Ewan, Alexander Kristoff ou encore Elia Viviani passaient par la fenêtre au moment où le peloton reprenait Cosnefroy. Mais les multiples cassures cisaillaient définitivement le peloton, réduit à moins de 90 coureurs.

Le sprint bonification du jour voyait Peter Sagan se faire battre par Matteo Trentin (CCC), mais c’était néanmoins suffisant pour que l’ancien triple champion du monde récupère le maillot vert des épaules de Bennett, définitivement distancé lui aussi.

La seule véritable échappée du jour était ensuite à mettre au crédit de Thomas De Gendt (Lotto Soudal), qui se livrait ainsi à un numéro aussi vain qu’inutile avec une trentaine de secondes d’avance sur le peloton pendant une vingtaine de kilomètres.

Un nouveau changement de direction à moins de 40 km de l’arrivée voyait le peloton de tête se casser en trois parties sous l’effet d’un vent de trois-quart dos qui emballait définitivement la course. Tous les favoris restaient présents à l’avant parmi les 40 rescapés, sauf le jeune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), porteur du maillot blanc, Mikel Landa (Barhein- Mc Laren) et Richie Porte (Trek – Segafredo), piégés, ainsi que Richard Carrapaz (Ineos Grenadiers), victime d’une crevaison au mauvais moment.

Aucun problème en revanche du côté des Français, puisque Thibault Pinot (Groupama – FDJ), Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step), Guillaume Martin (Cofidis) ou Warren Barguil (Arkea – Samsic) appartenaient bien au bon wagon.

Un TGV où n’avait pas eu à travailler l’équipe Jumbo – Visma, ce qui permettait à Wout van Aert, bien au chaud tout au long de la journée, de s’imposer assez facilement au sprint à Lavaur, devant Edvald Boasson Hagen (NTT Pro Cycling Team) et Bryan Coquard (B&B Hôtels-Vital Concept), alors que Peter Sagan ne prenait que la treizième place. Adam Yates (Mitchelton – Scott) conserve son maillot jaune, à la veille de la première étape pyrénéenne.

Classement de l’étape :

1. Wout VAN AERT (Jumbo – Visma) les 168 km en 3h32’03 sec.
2. Edvald BOASSON HAGEN (NTT Pro Cycling Team) m.t
3. Bryan COQUARD (B&B Hôtels-Vital Concept) m.t
4. Christophe LAPORTE (Cofidis) m.t
5. Jasper STUYVEN (Trek – Segafredo) m.t
6. Clément VENTURINI (AG2R La Mondiale) m.t
7. Hugo HOFSTETTER (Israël Start Up Nation) m.t
8. Egan BERNAL (Ineos Grenadiers) m.t
9. Adam YATES (Mitchelton – Scott) m.t
10. Alejandro VALVERDE (Movistar) m.t

(…)

Classement général :

1. Adam YATES (Mitchelton – Scott) les 1241,5 km en 30h36′
2. Primoz ROGLIC (Jumbo – Visma) à 3 sec.
3. Guillaume MARTIN (Cofidis) à 9 sec.
4. Egan BERNAL (Ineos Grenadiers) à 13 sec.
5. Tom DUMOULIN (Jumbo – Visma) m.t
6. Nairo QUINTANA (Arkea – Samsic) m.t
7. Romain BARDET (AG2R La Mondiale) m.t
8. M.A. LOPEZ (Astana) m.t
9. Thibaut PINOT (Groupama – FDJ) m.t
10. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling) m.t

(…)

 

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *