PROS – Tour de France : Julian Alaphilippe vainqueur de la deuxième étape à Nice et nouveau maillot jaune

Julian Alaphilippe (Deuceninck – Quick Step) a remporté la deuxième étape du Tour de France à Nice, sa première victoire en 2020. Il endosse par la même occasion le maillot jaune.

Photo : ASO/© ALEX BROADWAY

Cette deuxième étape était particulièrement redoutée par les coureurs, au lendemain d’une première journée marquée par la pluie et les nombreuses chutes, et alors que s’annonçaient au menu les premières véritables difficultés de la course, avec les cols de la Colmiane, du Turini, d’Eze, avant de repasser une seconde fois sur la première partie du dernier nommé avant de plonger sur Nice.

Dès le départ, huit coureurs prenaient la poudre d’escampette, pour former la grande échappée du jour :

Peter Sagan et Luka Postleberger (Bora-Hansgrohe), Kasper Asgreen (Deceuninck – Quick-Step), Michael Gogl (NTT Pro Cycling), Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), Toms Skujins (Trek-Segafredo), Antony Perez (Cofidis) et Matteo Trentin (CCC). Ce dernier remportait le sprint bonification devant Sagan, avant d’être victime d’un ennui mécanique et de devoir réintégrer le peloton.

Dans le col de la Colmiane, le peloton restait à distance, et Benoit Cosnefroy empochait au sommet les points du Grand Prix de la montagne, devant Perez.

Dans le Turini, Sagan perdait le contact, et Cosnefroy, un moment décroché, sprintait à nouveau au sommet mais était battu par Perez. Les deux coureurs sont à égalité au nombre de point !

À l’arrière, les principaux sprinters étaient décrochés, dont Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), le maillot jaune.

Après la longue descente, les échappées étaient repris après un premier passage à Nice, au pied de la première montée du col d’Eze.

Après une contre-attaque de Powless (NTT), les grosses écuries prenaient les choses en main, dont l’équipe Deceuninck – Quick Step avec Dries Devenyns pour Julian Alaphilippe.

Mais après une montée soutenue, les favoris passaient ensemble au sommet, juste derrière Nicholas Roche (Team Sunweb).

Dans la descente, Daniel Martinez (EF Education First), était le premier des favoris à perdre pied après une chute. Revenu dans le peloton, il craquait ensuite au pied de la dernière montée.

 

Pozzovivo (NTT) était ensuite le second des outsiders à se faire lâcher, juste avant que Julian Alaphilippe ne porte une attaque sèche à 12,5 km de l’arrivée. Seul Marc Hirschi (Team Sunweb) parvenait dans un premier temps à le suivre.

C’est au même moment que Tom Dumoulin (Jumbo – Visma) chutait sans gravité, mais ce contretemps avait pour conséquence de ralentir un peu la poursuite des coureurs de l’équipe hollandaise.

Adam Yates (Mitchelton – Scott) sortait ensuite en contre-attaque 11 km de l’arrivée et revenait rapidement sur les deux hommes de tête, qui plafonnaient à ce moment-là avec 13 secondes d’avance sur les parties les plus roulantes du Col d’Eze. Au passage du Col des quatre chemins, juste avant de rebasculer vers l’arrivée, Yates soufflait la bonification à Alaphilippe et se retrouvait ainsi virtuel leader.

À 6 km de l’arrivée, les trois hommes de tête atteignaient leur avance maximale, avec 22 secondes d’avantage sur le peloton. Il leur restait encore 17 secondes à 1,5 km de l’arrivée, avant de commencer à se regarder dangereusement.

Mais avec sang-froid, Julian Alaphilippe attendait le dernier moment pour lancer son sprint, avant de résister au retour de Marc Hirschi et de s’imposer au bord de la Grande Bleue.

Grâce aux bonifications, le Français endosse par la même occasion le maillot jaune, un peu plus d’un an après les 14 jours déjà passés en jaune en 2019.

Classement de l’étape :

1. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck – Quick Step) en 4h55’27 sec.
2. Marc HIRSCHI (Team Sunweb) m.t
3. Adam YATES (Mitchelton – Scott) à 1 sec.
4. Greg VAN AVERMAET (CCC) à 2 sec.
5. Sergio HIGUITA (EF Pro Cycling) m.t
6. Bauke MOLLEMA (Trek – Segafredo) m.t
7. Alexey LUTSENKO (Astana) m.t
8. Tadej POGACAR (UAE Team Emirates) m.t
9. Maximilian SCHACHMANN (Bora – Hansgrohe) m.t
10. Alberto BETTIOL (EF Pro Cycling) m.t
(…)

Classement général :

1. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck – Quick Step) 8h41’35 sec.
2 Adam YATES (Mitchelton – Scott) à 4 sec.
3 Marc HIRSCHI (Team Sunweb) à 7 sec.
4 Sergio HIGUITA (EF Pro Cycling) à 17 sec.
5 Tadej POGACAR (UAE Team Emirates) m.t
6 Esteban CHAVES (Mitchelton – Scott) m.t
7 Davide FORMOLO (UAE Team Emirates) m.t
8 Egan BERNAL (Ineos Grenadier) m.t
9 Richard CARAPAZ (Ineos Grenadier) m.t
10 Tom DUMOULIN (Jumbo – Visma) m.t
(…)

 

 

 

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 50 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *