Les premiers championnats du monde de cyclisme virtuel auront lieu les 8 & 9 décembre 2020

C’est officiel ! Après une première annonce l’an dernier, Zwift et l’Union Cycliste Internationale (UCI) officialisent la date des premiers championnats du monde de cyclisme virtuel. Les 8 et 9 décembre 2020 sont donc à marquer d’une pierre blanche. Ils ouvrent la voie à une toute nouvelle discipline du cyclisme, tout en garantissant le maintien de compétitions dans un contexte qui rend la tenue de rassemblements de plus en plus complexe.

Source : CP

Les championnats du monde de Cyclisme Esport UCI 2020 sont le fruit de la réflexion entre Zwift, la plateforme mondiale d’entraînement et de compétition en ligne pour les athlètes et l’Union Cycliste Internationale. En tant que tels, ils seront entièrement hébergés sur Zwift et répondront au niveau d’exigence d’un évènement international.

Le PDG et co-fondateur de Zwift, Eric Min déclare : « Nous sommes ravis de pouvoir enfin dévoiler les plans pour les premiers championnats du monde Cyclisme Esport UCI. 2020 a été une grande année pour les esports, car elle a contribué à combler le vide laissé par le sport traditionnel. À l’avenir, nous espérons faire de ce sport une nouvelle discipline, non pas pour combler des lacunes, mais pour qu’il soit véritablement complémentaire d’autres disciplines, qu’il s’agisse de la route, du cyclocross ou du VTT. Il y a une énorme opportunité de développer le sport avec les esports et je suis fier qu’ensemble avec l’UCI, nous puissions montrer la voie. »

Les championnats du monde Cyclisme Esport UCI 2020 rassembleront des hommes et femmes de la catégorie Elite qui s’affronteront sur des parcours et des distances identiquesLes deux champions du monde UCI 2020 – un homme, une femme – recevront le célèbre maillot arc-en-ciel qu’ils porteront sur les épreuves sanctionnées de cyclisme esport en 2021. Les coureurs disputeront ce titre mondial inaugural à distance, à partir de leur domicile ou de leur centre d’entraînement.

L’UCI attribuera aux Fédérations Nationales des quotas de participation, qui seront annoncés à une date ultérieure, sur la base de trois critères : les classements Route UCI (arrêtés au mois de juin 2020), le nombre de coureurs inscrits dans un Groupe Cible (« Registered Testing Pool »), et le nombre de coureurs éligibles sur la plateforme Zwift. Des invitations automatiques seront envoyées par l’UCI aux Fédérations nationales représentées par le plus grand nombre de coureurs de chaque sexe sur la plateforme Zwift. Cela concerne 20 Fédérations nationales (Italie, Belgique, France, Pays-Bas, Australie, Espagne, États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Suisse, Canada, Danemark, Pologne, Autriche, Colombie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Norvège, Irlande, Japon) pour l’épreuve masculine et 13 Fédérations nationales (Pays-Bas, Italie, Australie, France, États-Unis, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Pologne, Canada, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Japon) pour l’épreuve féminine.

L’UCI pourra accorder des invitations supplémentaires à des coureurs individuels. L’objectif est de faire en sorte que les cinq continents soient représentés dans les courses féminines et masculines et qu’il soit possible d’atteindre le même nombre total d’inscriptions tant pour les femmes que pour les hommes.

Dans le cadre de leur partenariat, l’UCI et Zwift ont pour mission d’assurer la crédibilité sportive des
compétitions à travers la mise au point d’un programme suffisamment fiable pour être utilisé dans le cadre d’événements sanctionnés par l’UCI, d’un protocole de vérification permettant de valider les performances des coureurs et se prémunir contre tout cas de fraude, et d’un système d’identification des coureurs (identité, poids et taille).

Cyclisme 3.0 : que valent les applications pour home-trainer ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.